Forum RPG sur la série Once Upon A Time
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I need someone, help | Abbie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: I need someone, help | Abbie   Jeu 31 Jan - 21:14


    L'Océan, cette vaste étendue d'eau qui donne l'impression d'être infinie. C'est un piège sans fin. Une eau qu'on ne peut boire, une eau qui vous noierait sans aucun scrupule si vous êtes prit de cours par une tempête. Cet océan si merveilleux et tellement immense sera alors votre tombe. Au fond de l'eau, la ou la lumière n'est plus je marmonnai quelques mots incompréhensibles. Mon impatience me rongeait de plus en plus. Régina était décidément trop lente à récupérer mon précieux trident. Comme si elle avait peur de se confronter à Rumpel. Ainsi avais-je décidé de me rendre à Storybrooke. Bien décidée à mettre la pression à notre chère Reine qui devenait de plus en plus inefficace à mon goût.

    Après avoir terminé mon tour de passe-passe je me retrouvais sur la côte, dotée de jambes. Ces choses affreuses que possèdent les humains. J'avais toujours eu du mal à m'habituer. Mes premiers pas fut hésitants. J'avançai sur le sable froid, les jambes frêles. Ma démarche n'était pas des plus élégantes pour le moment. La douleur que m'infligeait parfois ma blessure à la nageoire se reportait lorsque je l'échangeai pour des jambes. Une dizaines de minutes plus tard et l'affaire était réglée. Le soleil se couchait à peine, c'était le meilleur moment pour exploiter le passage. En un claquement de doigt je m'étais retrouvée dans cet autre monde. La sensation de ce "voyage" m'étais toujours aussi désagréable. C'est dans un fracas peu discret que je m'écrasai dans un coin de la forêt. Il me fallut quelques instants avant de reprendre mes esprits. C'est dans un grognement de rage que je me relevai. Ce n'était pas du tout là que je voulais atterrir. Mauvais calcul. Même si j'avais récupéré mes pouvoirs, ces derniers temps je n'étais pas au top de ma forme. Trop préoccupée à l'idée de récupérer mon précieux.

    Je me relevai donc en secouant mes vêtements souillés par quelques feuilles. De quoi aurais-je l'air si je débarquai pleine de terre ? Ce n'était réellement pas digne de moi. J'aurais pu régler tout ça en un claquement de doigt mais je préférai limiter mes actes magiques. La magie était si rare dans ce monde qu'elle était facilement détectable. L'air plus détestable peint sur mon visage je marchais, sourcils froncés, dans l'espoir de retrouver ma route. Mais à peine avais-je commencé ma marche que j'entendis un bruit. Je me retournai vivement pour voir d'où venait ce bruit. Quelle ne fut ma surprise en voyant une jeune femme d'un roux flamboyant, montée sur un magnifique cheval. M'avait-elle vu débarquer ? Si oui, j'allais devoir trouver une sacrée explication pour justifier le fait d'être venu de nulle part. En attendant j'allais testé le coup de la gentille. J'étais assez douée à ce jeu là, même si mon être était dénué de toute gentillesse. Malgré mon teint blafard et mes cheveux noirs corbeau, je m'éforçai de sourire le plus naturellement qui m'étais donné de sourire.

    " Mademoiselle vous tombez à pique dis-je sans même lui laisser le temps d'ouvrir la bouche. Pourriez vous m'aider à retrouver mon chemin ? Je voulais faire une promenade et voyez vous je me suis complètement perdue."

    J'avais tenté d'être aimable mais était-ce réellement dans mes capacités ? Quoiqu'il en soit, cette fille allait m'aider, qu'elle le veuille ou non. Personne n'aurait le culot de dire non à la toute puissante sorcière des mers. Bien que le fait de faire une promenade à cette heure ci relevait du suicide, je n'avais pas trouvé d'autres excuses. Tous les habitants de Storybrooke était d'une gentillesse maladive, cela me donnait parfois quelques haut-le-coeur. Je ne pensais pas avoir rencontré cette jeune femme avant. Pourtant mon intuition me forçait à croire qu'elle appartenait bel et bien à notre monde. Je restais méfiante, sait-on jamais.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: I need someone, help | Abbie   Dim 3 Fév - 17:27



Le jour venait de lever, le soleil à peine visible tentait de se frayer un chemin à travers la nuit qui finirait inévitablement par laisser place à la lumière. Malgré l'heure matinale, une jeune femme était déjà libre des bras de Morphé. Abbie n'était pas du genre à dormir jusqu'à point d'heure. Ce matin là, comme tous les matins d’ailleurs, Abbie était allez au centre d'équitation dont elle était membre active, elle avait accouru au box d'Angus son fidèle cheval, l'avait préparé et tous les deux partirent faire une balade en forêt.

Abbie filait à plein gallo à travers la forêt de Storybrooke, la brume ne s'était pas encore levée. La rousse adorait ce moment de la journée où la brume avait encore sa place et donnait à la forêt une ambiance particulière, semblable aux contes celtiques, presque mystique. Abbie savait qu'à ce moment de la journée elle était seule au monde, dans son monde. Elle se sentait libre comme jamais, l'air vivifiant du matin s'engouffrait dans sa tignasse rousse et caressait son visage de porcelaine. Rien de tel avant de commencer une journée de travail. Mais alors qu'elle filait à tout à allure sur le dos d'Angus, elle vit une silhouette sortir à travers les arbres. La jeune rousse tira de toutes ses forces sur les rênes de son cheval pour éviter un accident. Heureusement Angus s'arrêta juste à quelques mètres d'une femme. Abbie descendit de son cheval et regarda l'inconsciente.

"
Non mais vous êtes dingues ?!! Ne refaites jamais ça ! Il n'y a rien de plus dangereux que de se mettre en travers d'un cheval."

Elle se retourna vers son compagnon à quatre pattes. Elle le calma en lui susurrant quelques mots. La pauvre bête n'appréciait pas vraiment d'avoir été surpris de cette façon.

"Désolée de m'être emportée mais un accident est si vite arrivé."

L'inconnue semblait calme, comme si elle n'avait pas faillit être piétinée par un cheval au gallo. Cela étonnait Abbie, mais après tout, peut-être que cette inconnue ne réalisait pas vraiment la situation. L'inconnue lui demanda son chemin car elle était perdue. Abbie esquissa un sourire du coin des lèvres. Cette forêt était assez grande pour que quelqu'un se perde.


"Tout dépend où vous souhaitez aller. Si vous continuez par ce chemin pendant 3 kilomètres vous arriverez à Storybrooke. Mais comme je vous l'ai dit, tout dépend de votre destination."


Abbie se tourna une nouvelle fois vers Angus. L'animal s'était calmé. Il attendait patiemment de repartir en balade. Tout en regardant son compagnon, elle s'adressa à l'inconnue.

"Vous savez, la prochaine fois évitez de vous enfoncer dans la forêt. Suivez la route principal plutôt.

Elle se retourna finalement vers l'inconnue.

"Vous allez à Storybrook n'est-ce pas ?"

Son sixième sens lui indiquait que oui mais en y repensant, il n'y avait pas tellement d'étrangers qui venaient en ville, pour dire aucun, sauf quelques exception, comme le Sherif Swann.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: I need someone, help | Abbie   Ven 8 Fév - 14:17

    Je tentais de garder mon calme. Je lançai un regard mauvais à sa bestiole. C'est vrai que son cheval avait fallit me foncer dedans mais c'était plus pour lui qu'il aurait fallut s’inquiéter. Non pas que je sois immortelle, c'est juste qu'un cheval est si vite transformé en rat. Enfin loin de moi ces pensées, je devais me concentrer sur la jeune femme qui m'indiquait le chemin. Bien que j'eue des doutes au début, j'en étais désormais sûre : cette fille venait bien de notre monde. Toute fois sa mémoire semblait s'être envolée avec celle des autres. Ma curiosité était piquée à vif. Disons que j'aimais savoir à qui j'avais à faire. Je regardais le chemin qu'elle m'indiquait sans grand intérêt. Trois kilomètres ? J'avais dû atterrir plus loin que je ne le pensais.

    "Trois kilomètres vous dîtes ? J'ai dû marcher plus qu'il ne le faut.."

    Le bon point dans cette affaire était qu'au moins elle ne m'avait pas vu apparaître par enchantement. Je ne comptais pas la lâcher aussi facilement. J'aurais pu prendre le chemin en question mais mon envie était tout autre. Si je partais maintenant elle allait remonter sur son canasson et repartir comme elle était arrivée. "Dites moi, une cavalière comme vous doit bien connaitre des raccourcis, vous pourriez me montrer, histoire que la prochaine fois je retrouve mon chemin toute seule." Je souris faussement. Je ne comptais pas remettre les pieds dans cette forêt de si tôt, ou du moins pas par accident. "En plus je crois qu'il va pleuvoir, ça serait dommage d'être trempées" En réalité le ciel était totalement dégagé. Il me suffit alors d'habilement tourner ma main droite pour que de sombres nuages viennent gâcher cette journée idyllique. Le vent se leva alors, comme à l'annonce d'un mauvais présage ou plus simplement d'un orage.

    Cette pauvre fille ne semblait pas se rendre compte à quel point la rencontre qu'elle venait de faire était mauvaise. Aider les autres gratuitement n'a jamais amené rien de bon à personne. Tout se paye dans la vie, je l'ai toujours dis. Quoiqu'il en soit, cette inconnue semblait bien contrainte de m'aider à retrouver ma route. Et moi je semblais contrainte d'utiliser ma magie pour faire un tour dans la mémoire de cette demoiselle. Certains habitants de Storybrooke était un mystère pour moi. J'avais passé des contrats frauduleux avec tellement de gens que je ne pouvais me souvenir de tous. Ainsi lorsque j'en venais à croiser le chemin d'inconnu je m'accordais le droit a un petit voyage temporel. Rien de bien méchant, la personne ne se souvenait de rien, cela équivalait à quelques secondes d’absence rien de plus. Même si la magie était différente par ici, cela ne semblait pas trop m'affecter. Je possédais ainsi tous mes pouvoirs et était plus ou moins libre de faire ce que je veux. Tout était en réalité question de discrétion.

    Je profitai alors de la situation pour doucement poser une main sur l'épaule de la jeune rousse. Je fus alors transporter dans un royaume qui m'étais pratiquement inconnu. La rousse tirait à l'arc avec un homme qui semblait être son père.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: I need someone, help | Abbie   Lun 18 Fév - 18:37



Plus Abbie observait cette inconnue, plus son instinct lui disait de vite monter sur Angus et de partir au galop. Mais étrangement, elle restait là, alors que le ciel devenait menaçant. Peut-être était-ce du à son incroyable gentillesse et serviabilité...ben quoi elle peut l'être. Bref, elle écoutait cette inconnue qui visiblement voulait aller à Storybrooke. De plus elle voulait savoir si elle connaissait un raccourci, au lieu de faire les 3 kilomètres qu'elle lui avait indiqué. La cavalière sourit intérieurement. Évidemment qu'elle connaissait un raccourci. Amatrice de balade en forêt, elle connaissait assez bien ce lieu. A chaque fois que son emploi du temps le lui permettait, elle partait durant des heures en balade, souvent avec Angus. Une atmosphère particulière émanait de cette forêt. Elle ne savait pas vraiment pourquoi mais elle se sentait bien ici, mieux que dans son petit appartement qu'elle louait à Monsieur Gold. D'ailleurs le bougre venait d'augmenter son loyer !

La rousse fut tirée de ses pensées par une pression sur son épaule. L'inconnue venait de poser sa main sur son épaule. Soudain un souvenir lui revint en mémoire. Le souvenir d'un royaume lointain, de prairies verdoyantes, d'un château et surtout d'une voix, une voix grave mais douce et bienveillante, la voix de son père.

***

Fergus tendit l'arc à sa chère fille, un sourire aux coins des lèvres.


"Voyons voir si tu es aussi habile que moi ma chère Mérida."

Mérida, les mains sur les hanches, certaine d'elle, s'approcha de son père et prit l'arc.

"Vous allez voir Père, je vais mettre ces flèches au centre de la cible. Comme d'habitude. Mais cette fois-ci, je vais compliquer le jeu.
"
Mérida détacha le tissu qui faisait office de ceinture. Elle se banda les yeux avec. Son père lui donna son arc avec des flèches. La jeune rousse arma l'arc, se concentra sur sa respiration et tira. La flèche vola jusqu'au centre de la première cible. Toujours aveugle, Mérida arma une nouvelle fois son arme, se décala de quelques pas pour faire face à l'autre cible et tira. Au centre ! Ce fut la même chose pour les deux autres cibles. Mérida enleva son bandeau et vit son chef d’œuvre. Quatre flèches, les quatre au centre des cibles. Elle se retourna vers son père. Ce dernier lui sourit. Sa fille l'étonnait toujours. Elle excellait comme archère et en équitation. Le Royaume pourrait compter sur elle le moment venu. Néanmoins, elle avait encore des lacunes en bonnes manières de princesse et de future Reine. Sa mère s'occupait de cela, mais ce n'était pas vraiment la tasse de thé de Mérida.

"Fergus ! Ne me dites pas que vous avez permis à Mérida de jouer avec cette...arme alors qu'elle à encore tant de chose à apprendre."


Fergus se retourna vers sa femme et Reine, Elinor. Cette dernière n'aimait pas voir sa fille avec cet arc alors qu'elle devait assister à un énième cours de bien séance. Mérida soupira.

"Mère, j'ai travaillé dur aujourd'hui et Père m'a proposé un peu de repos."

"Mérida, tu sais très bien que ce n'est pas ta journée de repos. Nous avons encore beaucoup de travail. Il y a un temps pour tout. Ce n'est pas ainsi que tu deviendras une princesse digne de son rang."


Fergus se pencha vers sa fille et lui chuchota.

"Je crois que la récréation est finie."

Mérida, en mode boudeuse, laissa tomber son arc et suivit sa mère pour un cours qui s'annonçait ennuyeux à en mourir.

*****

Abbie cligna des yeux. Elle mit quelques secondes à se resituer , comme si elle avait eu une petite absence. Elle regarda l'inconnue.

"Euh excusez-moi...euh oui bien sûr je connais un raccourci. Si vous voulez je vous y conduis ?

Abbie avait une sensation étrange. La même sensation que lorsqu'on fait un rêve et qu'on essaye de s'en rappeler sans y parvenir.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: I need someone, help | Abbie   Mar 26 Fév - 22:27


    Et voilà. Rien de plus facile que de s'introduire dans le passé de quelqu'un. Ma main posée sur son épaule et j'étais entrée dans son esprit. Le soleil soudain m'aveugla. Je fronçai les sourcils en protégeant mes yeux de ma main. Disons que sous l'océan les rayons du soleil sont moins agressifs. Je m'habituai doucement. Je claquai des doigts pour changer ma tenue. Je me mettais en tenue d'époque. J'étais plus à l'aise que dans ses vêtements trente fois trop serrés. Comment Régina et tous ces gens avaient pu s'habituer ? Bref. J'observais donc la jeune rousse. J'observais les alentours mais ce royaume me semblait totalement inconnu. Pourtant j'avais voyagé dans ma jeunesse sur presque tous les continents. Néanmoins les royaumes trop lointains m'était toujours inconnus. Voilà pourquoi je n'avais pas reconnu cette jeune femme qui semblait être une princesse.

    Je m'approchai doucement des protagonistes. C'était drôle de pouvoir les observer de la sorte. Ma rencontre s’avérait être une véritable guerrière. Elle magnait l'arc comme personne. C'est au moment ou je commençais à trouver ça intéressant que sa mère intervint. Qu'elle était cette rabat-joie ? En même temps les reines n'étaient pas réellement connu pour être des extraverties mais tout de même. Je la plaignais cette pauvre Mérida.J'aurais presque eu de la peine pour elle. Mais je n'étais pas assez sensible pour ça. L'empathie n'était pas vraiment mon fort dans ce genre de cas. La souffrance des gens m'avait bien aidé ces dernières années. J'aurais bien utilisé la magie pour faire se rebeller Mérida mais je ne devais pas intervenir sur le passé de la princesse. Malheureusement pour moi d'ailleurs car ça aurait pu être drôle.

    Le flashback disparu en fumée et je me retrouvais de nouveau dans ses habits inconfortables. Je soupirai en me reculant de la rousse. Bien sûr elle ne se souvenait de rien. Je la regardai en gardant mon sourire faux. Quelques gouttes de pluie commençaient à heurter le sol. Il fallait faire vite avant d'être complètement trempées. « Oui volontiers. Je vous avoue que j'ai pas mal de choses à régler. » Je la regardai, tachant toujours de paraître le plus aimable possible.

    « Mais dites moi je ne vous ai même pas dit comment je m’appelais je lui tendis la main Vanessa Octopus, enchantée. »

    Bien sûr que la scène paraissait irréelle vu de l'extérieur mais cette ancienne princesse semblait naïve et trop gentille pour me laisser là. Comme si le fait de trouver une femme perdue au milieu de la forêt était tout à fait normal. En même temps le passage n'en faisait qu'à sa tête ces derniers temps. L'endroit ou il débouchait variait et je ne savais pas à quoi c'était dû. Je comptais bien régler ce problème après avoir vu Régina. En attendant c'était Mérida qui me tenait compagnie. Enfin Mérida ou dieu-seul-sait comment elle s’appelait dans ce monde ci. « Et vous êtes ? »
Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »
Mais en réalité, je suis
MessageSujet: Re: I need someone, help | Abbie   

Revenir en haut Aller en bas
 

I need someone, help | Abbie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il était une fois :: Les archives de Gold :: Les archives de Gold-