Forum RPG sur la série Once Upon A Time
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Give me my memories back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Give me my memories back   Mer 5 Juin - 20:40


Que lui arrivait-il ? Les images, les sons, tout avait semblé si réel, et pourtant, si lointain. C’était étrange, comme si tout ce qu’elle avait vu était déjà ancré dans son esprit, prêt à être réveillé. Des souvenirs ? Oui, très certainement. Mais quelque chose clochait. Plus les secondes passaient, plus cette impression se confirmait. Non, quelque chose ne collait pas, mais c’était encore trop frais pour qu’elle parvienne à analyser ce qu’elle avait vu. Elle avait du mal à se sentir de nouveau connectée à ce qu’il se passait dans la boutique. Elle se sentait oppressée. Elle avait envie de partir, mais elle avait du mal à se décider à accepter la proposition d’Eléazar, et surtout à laisser cette si charmante jeune femme entre les griffes de la terrifiante Céleste. Néanmoins, lui ne semblait pas l’entendre de cette oreille, puisqu’il lui saisit le bras et lui signifia qu’il était déterminé à l’emmener avec lui, ce qui la fit légèrement sourire. « Très bien, je vous suis. »

Elle se leva, soulagée qu’il la soutienne un peu car elle se rendit bien compte qu’elle était plus faible qu’elle l’avait cru. Elle lança un regard désolé à Mary Margaret, espérant qu’elle ne subirait pas trop la mauvaise humeur de la propriétaire des lieux. Néanmoins, elle ne pouvait feindre de regretter de sortir d’ici. A l’instant où elle poussa la porte du magasin et sentit l’air frais sur son visage, elle éprouva un immense soulagement, mais le soulagement ne dura guère. La pluie la rafraîchit et il lui sembla qu’elle avait les idées un peu plus claires. Du moins, au début.

Elle était brisée, blessée. Elle avait les yeux levés vers lui, se heurtant à un regarda glacial. Il la chassait, apparemment sans remord. Prétendait que son amour du pouvoir était plus fort que n’importe quoi d’autre. Elle avait tout fait pour lui montrer combien elle l’aimait, ce qu’elle était prête à faire pour briser la malédiction qui pesait sur lui. Et à présent, elle sentait la colère monter en elle. « Vous avez fait votre choix, et vous le regretterez toujours. Tout ce qu’il vous restera, c’est un coeur vide et une tasse ébréchée. »
Une tasse ébréchée... Comme ces mots raisonnaient en elle. Elle ressentait la peine, comme si son coeur venait tout juste d’être brisé. Gold lui avait dit que quelque chose s’était passé entre eux, quelque chose qui avait précédé sa disparition. Mais là encore, elle avait le sentiment que quelque chose ne collait pas. Sa tête lui faisait réellement mal. Une tasse ébréchée...

Elle s’avança plus rapidement et se plaça juste devant Eléazar, de manière à lui faire face. « J’ai changé d’avis, je ne veux pas rentrer chez moi, je veux aller à la boutique de Mr Gold. » Elle était décidée, résolue. De toute manière, les deux endroits étaient proches l’un de l’autre, elle n’aurait donc aucune difficulté à s’y rendre. Elle le suivit jusqu’à sa voiture avec peine. C’était comme si sa mémoire, qui jusque là avait été vide, commençait à se remplir. Deux souvenirs, c’était bien peu, mais ils étaient si précis, si frappants qu’ils suffisaient à déclencher chez elle une migraine épouvantable. Au moment où elle ouvrit la portière, elle entendit des pleurs. Des pleurs qui, elle le sut immédiatement, avaient été les siens.

Une clé qui tourne, un bruit de moteur. Et puis... rien. Elle s’aperçut soudainement que celui-ci tournait depuis quelques secondes, sans que rien ne se passe. Elle leva les yeux vers son compagnon, dont le regard était vague, comme le sien avait dû l’être quelques minutes auparavant. « Mr Mordred ? » Voyant qu’il ne semblait pas l’entendre, elle posa la main sur son bras. « Vous vous sentez bien ? Peut-être qu’il vaudrait mieux que nous marchions... » Elle ne se sentait honnêtement pas capable de faire le chemin à pied jusqu’à la boutique, mais elle préférait encore ça plutôt que risquer d’avoir un accident, surtout par un temps aussi épouvantable.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 2185
POINTS RPS : 219
REPUTATION : 73



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Eléazar Mordred »
Mais en réalité, je suis
Jafar
MessageSujet: Re: Give me my memories back   Sam 8 Juin - 17:11




somewhere in my memory

Le vent tourne, le monde se renverse, je passe de l’autre côté. Dans ce non-temps je sens comme un malaise me pétrir la poitrine. Je suis pris de secousses légères et ma gorge serrée écourte mes tentatives de communication. Mon regard s’éloigne. Ma vision n’est plus que l’ombre d’un souvenir que l’on dépoussière de temps en temps, dont les détails demeurent intacts, mais qui ont tendance à s’effriter à la longue.

Enfin, te voilà, le trésor est à moi, à moi ! Je touche au but, j’ai attendu si longtemps…La bouche se déforme en un sourire de jubilation pure. Je saute et m’étale, genoux enfoncés dans le sable fin. Mon heure de gloire, enfin, oui, je peux goûter le délice de posséder ce petit Graal, ce petit rien qui fait des merveilles. Tous les contes disent vrai, elle existe. La lampe n’est pas qu’une fabulation de mon père. Moi qui le croyais fou. Seulement, quand je découvre qu’on m’a dupé, mon cri de joie devient une fureur royale. Ma plainte résonne dans le noir désert.

Perdre ? Moi ? Je sens m’échapper toutes les espérances. J’avais souhaité changer mon statut, devenir quelqu’un, diriger ce royaume, accomplir tout ce qu’un sultan digne de ce nom est censé faire, à savoir les impossibles, conquérir, orienter son peuple vers un futur radieux. Mais comment finir sinon comme un misérable à présent ? Ma place au palais est compromise, il suffit de voir le détenteur du pouvoir…Mes conseils ne valent rien. Agrabah est déjà à l’état de poussière. Mais alors, comment la sauver ? Abandonnerai-je ?


Cette hallucination fugace me pique les yeux. Je m’agrippe au volant avec la force d’un désespoir égaré. J’écoute lentement ma respiration reprendre sa douce régularité. Je sais qui je suis et ce avant ce jour, mais jamais je n’avais vu ma vie sous une aussi saisissante réalité. Moi aussi la malédiction m’a touché, mais nettement moins puissamment que tous les autres. Je vis dans une espèce de brouillard où je vois quand même à peu près clair, je tâtonne et survis ainsi en aveugle de ma propre existence.

La main de la jeune fille sur mon bras finit le processus de réveil. Je ne sursaute pas, mais le retour forcé me crispe énormément. « Vous vous sentez bien ? Peut-être qu’il vaudrait mieux que nous marchions... » Je la fixe un moment en silence, l’esprit vide. Je ne dis rien et j’enclenche la première. Mon moment de folie presque définitivement derrière moi, je lui propose ma veste : « Tenez. Pour éviter d'attraper la mort. » Mon regard est suffisamment éloquent je suppose pour obtenir qu'elle se couvre. Je monte le chauffage au maximum. Le véhicule s’avance prudemment sur la route glissante. « Pardon, je…pour tout à l'heure, un moment d’égarement. Je vais bien. Je vous emmène chez Gold. » Je décide de rouler doucement pour ne pas risquer de nous tuer au passage.

J’essaye de remettre de l’ordre dans mes pensées puis j’enchaîne ainsi sans transition au préalable :

« Ma question va vous paraître probablement indiscrète, mais...Qu’est-ce qui vous lie tant à M. Gold ? Le savez-vous ? »

Ma pupille ambrée brille d’une lueur curieuse. Je sais simplement qu’elle compte PLUS QUE TOUT pour lui, or je ne connais pas les détails de leur histoire. Apparemment, elle commence à se souvenir, c’est peut-être l’occasion de lui venir en aide d’une façon ou d’une autre. J’aimerais l’inviter à raviver ce feu qui s’est amoindri dans les longues nuits qui ébranlent sa mémoire.


we all go a little mad sometimes

But what does an eternity of damnation matter to someone who has experienced for one second the infinity of delight ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Give me my memories back   Mar 11 Juin - 17:00


Tout lui semblait flou, tout lui semblait incertain. Elle avait le sentiment de marcher en équilibre sur un fil. Une secousse, une seule et elle pourrait tomber. Et pourtant, sous cette pluie qui la glaçait jusqu’aux os, la lumière commençait à l’éclairer parmi les ténèbres. Elle avait vécu dans le noir si longtemps, plus longtemps qu’elle n’aurait pu l’imaginer et voilà qu’à présent, ces quelques images apparaissaient, des images qui constituaient des points de repère. Elle avait beau réfléchir, elle ne comprenait pas. Pourquoi ces images, pourquoi maintenant, dans cette boutique où elle s’était rendue des dizaines et des dizaines de fois. Pas un instant elle ne soupçonna la pluie. Pourquoi une telle idée lui viendrait-elle à l’esprit ? Néanmoins, c’était étrange, tout comme l’était l’attitude d’Eléazar qui semblait pratiquement dans le même état qu’elle, au point qu’elle craignait de le laisser conduire. Il s'agrippait au volant à deux mains comme si sa vie en dépendait et il fallut qu’elle provoque un contact physique pour qu’il revienne à la réalité, lui affirmant qu’il allait bien.

« Très bien, si vous le dites... » dit-elle sur un ton fort peu assuré.

Machinalement, elle prit sa veste et la plaça sur ses épaules, après l’avoir remercié. Elle avait effectivement très froid et ce vêtement était plus que le bienvenu. Elle tenta de se rassurer en se disant qu’après tout, la boutique n’était pas loin. Ils auraient tôt fait d’arriver, sains et saufs elle l’espérait. Elle remarqua de plus qu’il faisait un effort pour rouler doucement, ce qui était une bonne chose par ce temps : la pluie semblait ne plus vouloir s’arrêter. Des trombes d’eau se déversaient sur Storybrooke, sans fin.

Elle réalisait que c’était la première fois qu’elle se retrouvait complètement seule avec lui, aussi longtemps. Cet homme l’avait toujours intriguée. Elle le trouvait extrêmement mystérieux et elle regretta de ne pas être en meilleure forme. Dans d’autres circonstances, elle aurait tout fait pour en savoir plus à son sujet, mais elle se sentait trop perturbée, et sa migraine ne semblait pas vouloir cesser. Lui-même avait l’air de ne pas être en meilleur état et elle n’avait plus qu’une envie, se trouver à l’intérieur, à l’abri, pouvoir analyser tout ce qui venait de se produire.

La question qu’il lui posa la surprit, c’était le moins qu’on puisse dire. Elle eut du mal à remettre ses idées en place. Très honnêtement, elle ne savait pas quoi répondre du tout. Elle ne savait que ce que Gold lui avait dit, et dernièrement ces images y avaient été ajoutées. Elle ne savait plus quoi en penser, elle se sentait perdue et il lui fallut bien quelques secondes avant de pouvoir répondre.

« Et bien... Je sais seulement que, qu’il y a eu quelque chose entre nous... » Elle ferma les yeux. Elle ressentait cette tendresse, puis cette douleur immense, douleur que seul pouvait ressentir quelqu’un dont le coeur s’était brisé. « Une tasse ébréchée... » Quelle importance pouvait avoir ce simple ustensile ? Elle l’ignorait à vrai dire, et pourtant cela l’obsédait. Elle était persuadée de l’avoir déjà vue dans la boutique, mais à ce moment-là, ça ne l’avait pas intriguée plus que ça. Elle laissa échapper un léger rire et secoua la tête. « Je suis désolée, ça n’a aucun sens... Je ne me souviens pas vraiment. J’aimerais mais... ça ne vient pas. » Elle regarda la route. Ils n’étaient plus très loin. « Pourquoi est-ce que ça vous intéresse à ce point ? » Car cette lueur qui se reflétait dans ses yeux ne lui avait pas échappée, loin de là. « Est-ce que vous savez quelque chose ? J’imagine que vous le connaissez depuis longtemps... » Gold lui avait dit qu’elle avait disparu pendant un an. Eléazar avait dû la connaître à cette période, la croiser au moins, non ?
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 2185
POINTS RPS : 219
REPUTATION : 73



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Eléazar Mordred »
Mais en réalité, je suis
Jafar
MessageSujet: Re: Give me my memories back   Dim 16 Juin - 16:08




nowhere in my memory

Les douleurs du passé sont revisitées, les bonheurs sont décomposés derechef. Ma tête va imploser. Je me concentre sur la route, un point fixe au milieu d’un rideau de pluie diluvienne pour mettre entre parenthèses ces traces de vie ruinée. Je me sens comme en apesanteur. Des mots percutent mes pensées déjà fragmentées. Quelqu’un veut me réinitialiser, s’emparer de mes volontés, usurper mon identité. Je perds un peu de moi dans la bataille.
 
N’oublie pas qui, pour quoi tu te bats, pour quoi tu existes, pour quoi nous sommes ici. Tu ne peux plus te cacher, tu ne peux pas refouler le désespoir et la solitude qui t’ont brisé. Je suis de retour et tu vas suivre mes directives à partir de maintenant. – Taisez-vous. Partez. Je ne veux pas…Ne me tourmente pas. – La guerre est déclarée mon ami et tu sais qui auras le dessus cette fois.
 
Une terrible migraine me tape l’arrière du crâne. J’ai l’impression de me réveiller d’un songe, mais il faut croire que c’est plus réel que je ne le pense et ce n’est pas fait pour me plaire. Belle ne semble pas apprécier le vent du changement non plus. Je lui jette quelques regards inquiets de temps en temps pour m’assurer que son état n’empire pas. Je ne comprends pas exactement ce besoin impérieux de la protéger. J’ai certes une dette envers Gold, mais c’est devenu un réflexe naturel.
 
Je coupe le moteur juste devant la boutique et scrute le visage de la jeune femme, l’auscultant avec attention. Moi-même je peux lire la douleur qui peint ses traits gracieux et lumineux malgré la brume qui nous enténèbre tous. Je souris à ses questionnements avec cet air énigmatique qu’elle me connaît bien. J’ai décidé de jouer la carte de la franchise pour une fois.
 
« Je suis chargé de veiller sur vous, Belle, et j’aime en connaître les raisons. Malheureusement, je ne sais rien de plus, je ne peux pas vous éclairer sur vous-même. »
 
A moins d’une séance d’hypnose particulièrement épineuse, je ne suis pas l’homme de la situation. De plus, j’ai déjà expérimenté ce procédé avec Aigéan et je ne suis pas prêt de réitérer la chose. Non pas que cela soit le pire événement de mon existence, c’est sûrement la plus belle récompense que l'on puisse recevoir après des années d’exil, toutefois, j’ai eu suffisamment de preuves de la vacuité de l’acte.
 
Après une pause, je chuchote avec une solennité inhabituelle : « Tout ce que je sais, c’est que cet homme vous aime d’un amour sincère. Je vous souhaite de retrouver ce qui a été perdu. » Je presse son épaule avec sollicitude et sors du véhicule armé d’un parapluie que je garde au cas où. Aujourd’hui est un « au cas où » justement. J’abrite la demoiselle jusqu’à l’intérieur du magasin. La clochette annonce notre entrée.
 
Je soupire alors que j’inspecte les dégâts : mes vêtements dégoulinent, ne parlons pas des chaussures qui couinent et glissent sur le sol, quant à l’humidité, elle s’est insinuée par tous les pores de ma peau me semble-t-il. Une douche gelée aurait certainement occasionné la même expertise catastrophique de mon costume quasiment neuf. Mais quand la silhouette du propriétaire des lieux s’avance vers nous, je me sens d'un seul coup revigoré. Enfin une personne qui est - je me trompe peut-être - dans son état normal ! Je le salue du chef.
 
Que dire ? La pluie est magique, Belle est encore plus confuse qu’auparavant, les habitants se souviennent de leur vie antérieure. Super bilan. J’opte pour le grave silence, signe qu’il s’est passé un quelque chose qu’il découvrira bien assez tôt. Je ne veux pas gâcher la surprise voyons.


we all go a little mad sometimes

But what does an eternity of damnation matter to someone who has experienced for one second the infinity of delight ?
Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »
Mais en réalité, je suis
MessageSujet: Re: Give me my memories back   

Revenir en haut Aller en bas
 

Give me my memories back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I go back to black.
» Trac(k)back sur Colorado
» Trailer - Battlefield 3 Back to Karkand
» Site partitions et play back
» House of M(emories) ★ MARVEL ★ lose of memories, under control (ouverture le 9/04/2016)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il était une fois :: Les archives de Gold :: Les archives de Gold-