Forum RPG sur la série Once Upon A Time
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Beurk... beurk... beurk... (Régina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Beurk... beurk... beurk... (Régina)   Mar 18 Juin - 17:58

Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 2151
POINTS RPS : 310
REPUTATION : 24



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Régina Mills »
Mais en réalité, je suis
la Méchante Reine
MessageSujet: Re: Beurk... beurk... beurk... (Régina)   Ven 21 Juin - 20:26

    La chaleur, le beau temps, le soleil avait enfin pu pointer le bout de son nez et surplombait depuis quelques jours Storybrooke, l’enivrant de ses doux rayons. Je ne redoutais plus de sortir me promener dans être obligée de porter un long manteau noir qui tenait affreusement chaud. En cette fin d'après-midi paisible, et au retour de l'école de mon fils, nous étions allés au parc. Étrange même qu'il ait bien voulu m'y accompagner. Mais de toute façon, ce n'était pas pour rester avec moi, loin de là. Aussitôt arrivés il s'empressa d'aller jouer ailleurs, et peut-être même parti retrouver des camarades de classe.

    « Ne t'éloigne pas tr... ! »

    Oui bon, cause toujours maman. Comme d'habitude. Tant pis. Que pouvait-il de toute façon lui arriver ici ? Il était parti rejoindre d'autres enfants qui eux-mêmes avaient sûrement leurs parents à proximité. Alors je profitai de ce petit moment de solitude pour m'allonger tranquillement dans l'herbe, les lunettes de soleil sur le nez pour me reposer un peu. En ayant pris soin de me retirer un peu du reste des familles venues emmener leurs gamins au parc aujourd'hui...

    Ceci dit mon repos ne fut qu'éphémère, je n'osais pas perdre trop de vue mon fils. On ne sait jamais...mais je me suis infligée une frayeur pour rien, étant donné qu'il ne lui était encore rien arrivé. Un léger sourire s'étire sur mes lèvres. Je suis contente de le voir jouer, et avec le sourire. Et j'aurais aimé qu'il m'accorde l'un de ces sourires, rien qu'une fois. Puis le temps passait, il n'allait pas falloir que l'on tarde trop non plus. Surtout que je m'ennuyais toute seule. Je me relève alors, les mains sur les hanches, cherchant le meilleur moment pour appeler Henry sans trop être...intrusive. Si concentrée à regarder mon fils je ne me rends pas compte tout de suite de la présence de ce minable nabot près de moi, jusqu'à sentir avec horreur et dégoût ses lèvres de gamin insupportable sur les miennes. Je réalise alors. Non mais quel culot ! On n'a pas idée de...m'embrasser comme ça ! Quelle...Rhaaa !

    « Hééé ! Non mais ça va pas la tête, toi ! »

    Je le repousse sèchement, l'imitant en essuyant ma bouche frénétiquement. Comment ce minot a-t-il osé ? Il m'a mis tellement hors de moi après ce coup-là que, sans retenue, je le gifle violemment.

    « Sale gamin prétentieux, rentre chez ta mère et ne recommence plus jamais, ou tu auras de sérieux problèmes ! »



You think I'm a vilain ? ◮
« There's nothing more dangerous than a beloved mother »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Beurk... beurk... beurk... (Régina)   Lun 24 Juin - 22:23


 
Kwaku & Régina

 
Je me suis reçu une belle gifle dans la tronche alors que j'étais en train d'essayer d'enlever de ma bouche les microbes de l'autre vieille peau hyophilisée. Elle a retenti dans mes oreilles et l'espace d'un instant j'ai senti une vive chaleur désagréable sur ma joue gauche que je tenais d'une main. Je remarquais un petit lac qui n'étais pas loin de l'arbre où j'étais et j'y courais pour voir mon reflet ou je voyais une belle trace de main ! Cette mocheté phénoménale venait de défigurer mon si beau visage !

-AAAAAAAAAAH elle vient de me défigurer, mon visage si parfait BWAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

Je m'asseyais par terre, me mit la main sur les yeux et tapait des pieds sur le sol en gémissant et en pleurant.

-OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN !!

Ce n'étais pas ma faute si j'avais embrassé ce truc à la place de la futur impératrice de l'Empire Inca. Et si bajoues de hamster croyais que j'allais m'excuser, elle peut toujours courir parce que demandé pardon j'aime pas vraiment ça...sauf quand c'est Malina, mais la plupart du temps je suis souvent forcé !

Je prenais de l'eau du lac entre mes mains en coupe et la mit dans ma bouche. Je faisais comme quand on se lave les dents, je la faisais aller pendant quelques minutes et particulièrement sur la langue, vu que c'était ce qui était plus touché par ce baiser dégueulasse puis je la recrachais ensuite sur l'herbe ou le soleil allait la faire sécher.

Il restait encore la trace de main de l'autre machin qui gouvernait Storybrooke, j'essayais de la faire partir en frottant, mais sans succès ça empirait même les choses, car ma joue vira rouge.

- BWAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

 
©WhiteCloud
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 2151
POINTS RPS : 310
REPUTATION : 24



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Régina Mills »
Mais en réalité, je suis
la Méchante Reine
MessageSujet: Re: Beurk... beurk... beurk... (Régina)   Lun 1 Juil - 20:08


    Quelle horreur, quel immondice. Et dire que si j'avais eu mes pouvoirs, j'aurais déjà foudroyé ce sale gosse sur place. Il se moquait de moi, ma parole. M'embrasser en public, sans me demander mon avis, non mais quelle idée. Ce gamin mériterait la prison pour avoir violé mes lèvres divines de cette façon. Pour le punir de cet acte répugnant, je l'avais giflé sans retenue, et voilà que maintenant le garçon se mettait à chouiner en se recroquevillant par terre, tel un gosse de quatre ans. Mon dieu...mais quelle déchéance frappe Storybrooke en ce moment même ? Qui était-il celui-là ? Il était plutôt jeune, à ma connaissance il ne ressemblait à aucun personnage de Fairy Tales Land. Décidément, il n'était pas le premier à ne rien m'évoquer. De quel monde bizarre pouvait-il bien provenir, lui comme certains autres ? Oh et puis après tout, je m'en fiche. En tout cas, ce sale gamin n'a plus intérêt à m'approcher, ça c'est une chose évidente. Sinon j'aurais vite fait de le remettre à sa place, encore. Rouge de colère, je ne cherchais même pas à lui parler d'avantage. Même, je m'étais éloignée. Je retourne m'asseoir où je suis restée tout à l'heure, mais au lieu de regarder si je ne voyais pas Henry, je n'avais pas pu m'empêcher de tourner le regard vers cet étrange garçon complètement frapadingue. Mais qui était donc cet énergumène ? À le voir se tortiller et chialer comme une femmelette, juste pour une simple gifle, il faisait presque pitié. Même si son manège avait l'air faux. Enfin, complètement exagéré. Pitoyable, complètement pitoyable. Comme si il cherchait à faire disparaître la belle marque rouge sur sa joue, que ma main y avait laissé. Le faire basculer dans l'eau était bien tentant...mais j'étais plus préoccupée en espérant que personne n'avait vu ce qu'il venait de se passer. D'ailleurs, je ferais peut-être mieux de m'en aller avant que cet idiot ne décide de revenir troubler mon après-midi.



You think I'm a vilain ? ◮
« There's nothing more dangerous than a beloved mother »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Beurk... beurk... beurk... (Régina)   Mar 2 Juil - 11:22


 
Kwaku & Régina

 
Cette vieille peau n'allait pas s'en tiré comme cela, on n’abîme pas le visage sublime et parfait de l'Empereur Kuzco sans en subir les conséquences, non mais ! Maire ou pas maire de Storybrooke, je lui suis supérieur sur bien des points, en particulier la beauté parce que franchement j'ai un un charme envoûtant et je suis le plus séduisant de la terre..

Je cessais de pleurniché après des heures de hurlements, j'essuyais mes yeux et je me relevais, je marchais sur Régina et lui bloquais le passage, je croisais mes bras sur ma poitrine et la regardais avec mépris. Même si elle semblait plus jeune que l'autre vieux débris qui m'avais éduqué, elle avait quand même des traits de ressemblance qui me faisait pensé a Yzma la momie. En plus c'étais elle la coupable de ce qui m'arrivais avec sa malédiction toute pourrie, c'étais a cause d'elle que j'étais enfermé ici dans ce monde craignos loin de ma Malina et séparé du paysan sa femme et de ses sales gamins, elle avait des goûts de merde parce qu'on peux pas faire plus naze comme lieu heureusement je remercie les dieux qui m'ont fait connaitre la télé et la télécommande qui était de magnifiques inventions et les Anges de la télé réalité que j'avais découvert et que j'essayais de regardé souvent, a vrai dire j'étais devenu totalement accro a cette émission.  

- Ouin ouh t'a défiguré mon magnifique visage, j'espère pour toi que la trace va partir le fossile.

Et c'est là que je pense a un truc, elle est la maire de Storybrooke donc forcément elle est dans le point de mire de beaucoup, vous vous imaginez si un paparazzi passé a ce moment là et qu'il m'à pris en photo en train d'embrassé le machin ?

 
©WhiteCloud
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 2151
POINTS RPS : 310
REPUTATION : 24



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Régina Mills »
Mais en réalité, je suis
la Méchante Reine
MessageSujet: Re: Beurk... beurk... beurk... (Régina)   Ven 5 Juil - 22:02


    Toujours dégoûtée et écoeurée par le geste déplacé de ce gosse, je passe et repasse ma main sur mes lèvres, en râlant pour moi-même et poussant des jurons. Je laissais même sur ma main des traces rouges de mon rouge à lèvres, qui ne quittait jamais mes lèvres lorsque je sortais quelque part. Après tout, j'avais une réputation à tenir, moi. Je me demandais bien d'où pouvait provenir cette tête enflée d'ailleurs, ce garçon ne ressemblait en rien à un personnage de conte de fées. Il devait venir d'un autre monde que le mien, enfin je veux dire, d'un autre Royaume, bien plus lointain. Bon allez, je m'en fiche, j'espère ne plus revoir ce môme, et qu'il rentre chez sa mère. Sauf qu'au moment où je me disais que je ne voulais plus le voir, le voilà qui revient. Il ose se poster devant moi et me barrer la route. Quel insolent...en plus, ce jeune homme me dépassait d'une bonne tête. Et je n'étais pas du tout satisfaite du ton qu'il employait pour s'adresser à moi, de nouveau. Décidément, ce garnement tenait vraiment à se retrouver en prison pour insulte à la Reine..enfin, à Madame le Maire. Il m'avait bien appelée le fossile là ? Je n'ai pas rêvé sans doute...Bon sang, si seulement j'avais encore des pouvoirs je lui aurais fait regretté ses paroles d'un geste de la main. On dirait que ma gifle ne lui a pas suffit. Bien, je lui sors mon regard assassin de méchante Reine.

    « Écarte-toi de mon chemin, vil bâtard ! »

    Et oui, il y a encore des expressions moyen-âgeuses qui ressortent parfois. En particulier lorsque la veine au milieu de mon front se gonfle sous le coup de la colère.

    « File d'ici avant qu'une deuxième trace rouge n'apparaisse sur ton autre joue. » fis-je en le menaçant du doigt. Réflexe maternel. Mon dieu, j'espère que Henry ne deviendra pas comme ça lorsqu'il commencera sa crise d'adolescence.

    « Et tu as intérêt d'employer un autre ton avec moi, c'est clair ? Mon Dieu tu n'as aucune éducation... » fis-je alors d'un air de dégoût envers lui. Sale mioche, va.



You think I'm a vilain ? ◮
« There's nothing more dangerous than a beloved mother »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Beurk... beurk... beurk... (Régina)   Sam 6 Juil - 20:09


 
Kwaku & Régina

 


« Écarte-toi de mon chemin, vil bâtard ! »

Moi un bâtard ? Elle ose dire ça à MOI ? Tout d'un coup je fixe mon regard...HAN non mais regardez-moi ces rides, oui celles là juste au coin des yeux et un peu au coin de la bouche, par le dieu Inti sa crème de soin doit être comme celle d'Yzma.. périmée ! Sans oublier les bajoues de hamster. Cette femme c'est Saupiquet ! La méchante Reine est une vision d'horreur qui me pique mes yeux impériaux.

Et le premier qui dit que j'en fais trop, je l'envoie goûté aux prisons de mon palais quand je serais de retour dans mon Empire.. capich ?

... Et tu as intérêt d'employer un autre ton avec moi, c'est clair ? Mon Dieu tu n'as aucune éducation... »

Ces mots me sortent de mon observation, j'ai juste horreur qu'on me donne des ordres, je suis l'Empereur ! Sauf que je dois aller à la Kuzco-Académie pour avoir le diplôme d'empereur et l'école c'est vraiment rasoir de chez rasoir, j'aime pas l'école, c'est moche l'école (mais ici c'est pas mieux parce qu'il me faut bossé pour gagner ma croûte et le travail c'est comme l'école c'est moche..)  Mais bon j'ai pas le choix c'est ça ou perdre ma couronne.

-Et puis quoi encore ? On ne me donne pas des ordres à moi ! J'fais ce que je veux !

Franchement j'espère que personne ne m'a pris en photo en train de l'embrasser. C'était un accident ce bisou,  j'aime Malina et pour moi aucune femme ne sera jamais à sa hauteur.

 
©WhiteCloud
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 2151
POINTS RPS : 310
REPUTATION : 24



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Régina Mills »
Mais en réalité, je suis
la Méchante Reine
MessageSujet: Re: Beurk... beurk... beurk... (Régina)   Mer 10 Juil - 20:11


    Il était toujours là celui-là ? C'est incroyable, les jeunes d'aujourd'hui sont devenus carrément insolents et n'ont aucun respect pour leurs aînés. Si ce jeune blanc bec savait quel âge je serais supposée avoir réellement...et surtout qui j'étais réellement, il ne me parlerait peut-être pas ainsi. Du moins, je ne savais pas encore qu'il avait gardé la mémoire, ni même qu'il s'agissait de Kuzco. Il faut dire que nos deux anciens mondes, bien que relativement proches, les habitants ne se côtoyaient pas. Il s'agissait d'un monde indépendant, pas sous mon contrôle. Enfin bref, je pensais simplement que ce garçon était le fils de quelqu'un...mais de qui ? Il ne pouvait pas être un étranger, il n'y en avait pas ici. Tous étaient issus de Fairy Tales Land, mais je ne saurais reconnaître bon nombre d'entre eux. Il y en avait des centaines, que dis-je des milliers, alors allez reconnaître les têtes et les noms d'autant de monde ! D'ailleurs pourquoi diable ce garnement continuait-il de me tenir tête après avoir fait ce qu'il a fait ? À sa place je me serais déjà enfuie, morte de honte. Mais non, il était toujours là à jouer les insolents. Et je commençais sérieusement à en avoir marre.

    « Pourquoi tu t'obstines à me répondre alors que ce serait tellement plus simple de débarrasser le plancher et de rentrer chez tes parents ? »

    Je ne comprenais pas pourquoi il se tenait là à me répondre, sans doute cherchait-il à me faire enrager car j'étais la méchante et tyrannique Maire de Storybrooke. Je me demandais tout de même encore qui il pouvait être de Fairy Tales Land.

    « D'ailleurs, qui sont tes parents ?? »



You think I'm a vilain ? ◮
« There's nothing more dangerous than a beloved mother »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Beurk... beurk... beurk... (Régina)   Jeu 11 Juil - 17:05


 
Kwaku & Régina

 
Je n'aime pas cette femme qui nous gouvernait, qui ME gouvernait, MOI Kuzco le mec le plus beau et le plus parfait de la terre, l'alpha et l'oméga des Incas ! Un thon a lancé cette malédiction de nous transporter dans ce monde avec l'amnésie en cadeau bonus pour beaucoup et c'est pour ça que je me demandais comment j'allais trouver Malina, avec ses souvenirs ou sans ? Se rappellerait t-elle de moi ? Et Pacha et ses horribles morpions mal élevés ? Au passage je déteste les morveux, ça chiale et ça geint tout le temps et en plus c'est mal éduqué, vous allez me dire alors, pourquoi je les cherche si je n'aime pas les enfants ? Parce qu'ils sont inclus dans le pack Pacha et Chicha !

« D'ailleurs, qui sont tes parents ?? »

Mes parents étaient morts tous les deux quand j'étais nourrisson, ma mère l'impératrice a succomber à une attaque cardiaque tandis que mon père l'empereur a disparu en mer, ce qui fait que je suis devenu rapidement orphelin et que je ne les aie jamais connus mais bon je n'allais pas lui balancer ça et révélé que j'avais gardé la mémoire, parce que si ça se trouve la mocheté avait encore sa magie ici et allait trouver le moyen de me rendre amnésique aussi et franchement je ressentais un frisson à cette pensée alors je fis d'un ton dédaigneux en ponctuant le tout par un reniflement méprisant :

-Nan, mais franchement de quoi j'me mêle la vieille ?

Surtout que, je le redis pour que ça rentre dans les tronches de paysans puants et de pauvres mal embouchés, mais mes parents étaient un sujet que personne n'avait jamais osé aborder dans mon Empire !

 
©WhiteCloud
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 2151
POINTS RPS : 310
REPUTATION : 24



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Régina Mills »
Mais en réalité, je suis
la Méchante Reine
MessageSujet: Re: Beurk... beurk... beurk... (Régina)   Lun 15 Juil - 19:55


    Ce gamin commence sérieusement à m'énerver. Je râle intérieurement, serrant les poings et les dents, bon sang mais quel jeune homme ici dans cette ville est capable d'autant d'insolence envers moi, Madame le Maire ? Il refuse catégoriquement de répondre à mes questions sur sa famille, naturellement, préférant m'envoyer promener en m'insultant, encore. Mais je n'avais pas l'intention de me laisser faire. La veine sur mon front gonflée de colère, je m'apprête à lui foutre une deuxième baffe. Sauf que je ne pus terminer mon geste, lorsque j'avais la main en l'air, une petite famille passait non loin de là. Je n'allais pas frapper ce gamin impertinent devant des gens, si quelqu'un me voyait faire preuve de violence, cela jouerait fortement à ma défaveur. Enfin, plus que d'habitude, bien sûr.

    « Espèce de sale... »

    Stop. On arrête tout. Ce comportement envers moi...serait-il possible que ce garnement ait gardé la mémoire ? Cela expliquerait peut-être sa façon de m'insulter. Jamais personne n'avait osé avant. Même si avec Emma, cela n'était jamais très amical, elle n'avait jamais osé m'insulter. Enfin, du moins pas en face de moi. Je réfléchissais alors à qui pouvait bien correspondre cette attitude. Quel personne à Fairy Tales Land pouvait agir comme ça ? Il ne s'agissait probablement pas de quelqu'un de la forêt enchantée, mais d'un monde extérieur.

    « Hmm...bon, qui es-tu ? Réellement. »

    Ce dernier mot pouvait peut-être faire mouche. Si il avait gardé la mémoire, je le saurais tout de suite en fonction de sa réponse.



You think I'm a vilain ? ◮
« There's nothing more dangerous than a beloved mother »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Beurk... beurk... beurk... (Régina)   Mar 16 Juil - 14:39


 
Kwaku & Régina

 
Elle s’apprêtait à me foutre encore une baffe mais elle fige son geste quand elle voit une famille composée de trois enfants, un bébé et deux morveux de 8 et 10 ans passé en bavardant tranquillement. Serait-ce pacha et les siens ? Je sais pas !

« Espèce de sale... »

Mais tout comme sa main, sa phrase se fige et elle commence à fixer d'un drôle de regard, est ce que la morue s'était rendu compte que j'avais gardé tous mes souvenirs .

« Hmm...bon, qui es-tu ? Réellement. »

Mon génie Kuzcoesque me disait de la remballer une nouvelle fois et me souffla une petite idée, je souris donc à Régina :

-Tu veux savoir qui je suis ? Eh ben j'vais approché ma bouche parfaite de ton oreille de vieille moche et j'vais te le dire !

Quand son oreille était suffisamment proche de mes lèvres, je me mis à hurler de toutes mes forces:

-Mêles-toi de ce qui te regarde vieille morue, je ne marchande pas avec les thons !

Là-dessus je tournais les talons même si je me doutais qu'elle n'allait pas me laisser filé comme ça. Et puis pourquoi m'avoir embarqué dans cet univers avec sa malédiction naze de chez naze ? Que je sache j'ai absolument rien à voir avec son stupide conflit qui l'oppose à Snow et Charming et les Incas non plus, en plus j'ai même pas été invité au mariage des deux tourtereaux! Et puis j'avais d'autres trucs à faire que me préoccupé de ça, comme essayé d'avoir un rencard avec Malina ou déjouer les complots d'Amzy / Yzma, futé hein ? Ouais bah pas tant que ça, Yzma, Amzy comme si personne n'allait s'en apercevoir !

 
©WhiteCloud
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 2151
POINTS RPS : 310
REPUTATION : 24



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Régina Mills »
Mais en réalité, je suis
la Méchante Reine
MessageSujet: Re: Beurk... beurk... beurk... (Régina)   Dim 28 Juil - 22:52

    Il semblerait que je ne sache jamais qui est vraiment cet énergumène, du moins pas pour l'instant. Alors que je pensais qu'il allait me le dire, me faisant approcher exprès mon oreille, il ne trouva rien de mieux pour me pousser à bout une nouvelle fois. Il gueula comme un dératé à mon oreille, d'une qu'il ne me dira pas qui il est tout en rajoutant une bonne couche de méchancetés. À ces mots, la méchante Reine ne pouvait faire autre chose que de lui flanquer une bonne gifle, comme tout à l'heure. Seulement, une dose de self-control s'empara de moi. Nous n'étions pas seuls ici. Autant ne pas pourrir ma réputation un peu plus en me faisant traiter de bourreau d'enfant ou quelque chose du genre. Bon. Je m'écarte alors, grimaçant suite à l'insoutenable douleur que le garnement avait infligé à mon royal tympan.

    « Jeune homme vous avez bien de la chance que je sois de bonne humeur aujourd'hui. »

    Pour sûr, il n'allait pas s'en tirer si facilement. Je finirais bien par trouver des informations sur lui, et lorsque ça arrivera, il le payera. Il se retrouvera sans travail, sans toit, sans nourriture etc. Bref. Je le pourrirais jusqu'à ce qu'il finisse par se donner la mort tout seul, par désespoir. Tant mieux qu'il s'en aille. Je vais récupérer Henry et faire de même.



You think I'm a vilain ? ◮
« There's nothing more dangerous than a beloved mother »
Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »
Mais en réalité, je suis
MessageSujet: Re: Beurk... beurk... beurk... (Régina)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Beurk... beurk... beurk... (Régina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "La Guerre des mondes" en Blu-ray : beurk !
» Beurk un Beignet moisi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il était une fois :: Les archives de Gold :: Les archives de Gold-