Forum RPG sur la série Once Upon A Time
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MESSAGES : 195
POINTS RPS : 74
REPUTATION : 0


avatar
« The Poison »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Sam 27 Juil - 13:19

Into Darkness






    Vous dormez mal la nuit ? Vous faites des cauchemars ? Vous voyez votre navire couler, votre château mis à feu et à sang, vos pires craintes se réaliser, vos pouvoirs annihilés par quelque maléfice ? C'est normal.

    Une nuée d'étranges corbeaux assaillent le royaume depuis quelques jours. Personne n'est à l'abri du mauvais œil dit-on. La panique rend chacun nerveux et se transforme en un rien de temps en une épidémie de peur. On raconte dans les chaumières des histoires sordides : des villageois auraient aperçu une ombre rôdant dans les bois et portant couronne et sceptre royaux...

    Un sort a été jeté. Par qui ? Comment ? Pourquoi ? C'est à vous de le découvrir. Vous pourriez perdre quelque chose dans cette aventure. Peut-être que vos ennemis deviendront des alliés ou vous trahiront du jour au lendemain.

    Votre mission, si vous l'acceptez...

    Le royaume de l'Evil Queen semble s'effondrer progressivement. La Reine veut mettre un terme à cette "ombre" menaçante qui plane au-dessus d'elle en permanence. Elle décide de partir aux confins du royaume, là où les murmures se font plus persistants que jamais. Elle se munie d'une garde rapprochée constituée de douze hommes parmi ses meilleurs paladins.

    Après une journée de voyage, elle s'arrête dans une auberge que fréquente le Capitaine Crochet pour troquer des marchandises etc. Il ne se doute pas que la Reine vient lui demander un service (dont elle se passerait volontiers !). Quel est-il ? C'est un homme qui connaît les contrées lointaines et a dû entendre parler de ces rumeurs qui courent et hantent le pays. Elle vient le questionner et se renseigner. Sait-on jamais, il n'y a pas que Killian Jones qui est un habitué d'un établissement de passage, quelqu'un pourrait bien leur donner des indices dans leur quête.

    Hook accepte, mais si l'or l'intéresse, il veut avant tout mettre fin à ces cauchemars qui l'empêchent de trouver le sommeil et cette voix...cette voix accaparant son esprit qui lui souffle des choses et le font souffrir, rappelant la mort de Milah. Il se sent affaibli par cette atmosphère pesante et plusieurs de ses hommes ont disparu mystérieusement...



ACTE I : L'Auberge des Trois Chemins.

Scène première : Recrutement, la Reine vient de débarquer à l'auberge pour la nuit et s'installe à la table du pirate...légèrement éméché. Elle le questionne avec son fameux tact et sa diplomatie tyrannique.





- Règles du jeu :
1. RPs courts, sauf si vous êtes inspirés, mais évitez les romans !
2. Un MJ va vous guider tout au long de cette quête, faites lui confiance.
3. Ordre : pour commencer Regina / Hook / MJ / ... (J'amènerai Jafar un peu après et vous indiquerai l'ordre à chaque fois).
4. Have fun !!! N'hésitez pas à délirer, les situations seront bien adaptées pour ça. Rire + rp ça fait bon ménage en général. Et si ce système fonctionne vous aurez plein d'autres surprises à l'avenir.



Codage & apparence par © SweetyBB

Revenir en haut Aller en bas
http://rpgiletaitunefois.lesmots.net
MESSAGES : 2151
POINTS RPS : 310
REPUTATION : 24



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Régina Mills »
Mais en réalité, je suis
la Méchante Reine
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Sam 27 Juil - 17:47

    « Miroir mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle dans ce monde. »

    « Sans aucun doute vous, ô ma Reine ! Ainsi donc vous partez en croisade ? »

    « Effectivement Miroir, je vais mettre un terme à tout ce cirque. »

    Et quel cirque m'attend encore. En effet, je me prépare à partir à travers mon monde. Certaines choses devaient être réglées rapidement, je ne laisserais pas mon Royaume s'effondrer alors que je l'ai récupéré depuis peu. Bien, entourée de ma plus fidèle « armée », nous étions partis. À califourchon sur Rocinante, Evil Queen était de retour. Notre première étape : trouver Hook. Chose facile lorsque l'on est Reine, le Capitaine était revenu de Neverland et vagabondait par-ci par-là. Alors, notre destination, inconnue...du moins pour moi. Mais notre mission devait rester discrète, alors je n'en mentionnerais pas le nom. J'espère simplement qu'il ne s'agit pas d'un truc pourrave où la marmaille se roule dans la paille avec les chiens, au milieu des vieux chnoques saouls. En fait, j'avais tapé dans le mile puisqu'il s'agissait précisément de ça. Génial...

    « Bon...ça commence bien. »

    Merde. En plus, je devais rester discrète. Bon, d'un tour de magie je disparais dans un nuage de fumée mauve et je réapparais habillée en mode clodo. Camouflage parfait pour ne pas être reconnue. J'entre alors. J'aperçois tout de suite le pochtron que je cherche. Facile à reconnaître, vu qu'il met plus d'eye liner que moi. Haha. Je m'avance vers lui, et sans attendre sa permission je m'assois face à lui. Je devais trouver une façon de parler qui ne me trahirait pas, pour pas qu'on me reconnaisse...voyons voir.

    « Yo ho ho, Hook. Cesse donc de pochtronner quelques instants, et écoute donc l'offre alléchante que j'ai à te faire. Crois-moi tu le regretteras...pas, et tu récupéreras peut-être ta main atrophiée. »



You think I'm a vilain ? ◮
« There's nothing more dangerous than a beloved mother »
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1296
POINTS RPS : 135
REPUTATION : 37



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Killian Jones »
Mais en réalité, je suis
Le Capitaine Crochet
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Dim 28 Juil - 0:22

Avachi sur sa table au milieu du brouhaha joyeux qui résonnait dans la taverne, le capitaine observait le fond de son verre d’un air absent, avant de décider qu’il lui en fallait un autre et jugea cette fois plus simple de prendre la bouteille. Il ne savait plus exactement à combien de verres il en était. Beaucoup, si son état était un quelconque indice – d’autant que le pirate tenait bien l’alcool et qu’il fallait y mettre de la volonté pour le rendre ivre. Par chance, la volonté ne manquait pas, et l’alcool non plus. Il n’était pas venu pour ça, pourtant. Du moins, pas officiellement. Il fallait qu’il fasse bonne figure devant son équipage, il ne pouvait pas vraiment dire qu’il était hanté depuis plusieurs nuits par le souvenir de Milah au point qu’il ne parvenait plus à fermer les yeux sans redouter d’entendre sa voix et qu’il avait décidé ainsi, fatigué, torturé et frustré par une vengeance qui n’aboutissait pas, de se bourrer la gueule dans le village le plus proche.

Ils étaient donc à quai, sous prétexte de se ravitailler – un piteux mensonge considérant que leurs cales étaient bien pleines, mais ce n’étaient pas ses hommes qui iraient se plaindre de profiter de la chaleur d’une femme et celle de l’alcool le temps d’une nuit. Et puis, ce n’était pas tout. Certains de ses hommes avaient commencés à disparaître. Juste… comme ça. Pouf, envolé. Hook avait d’abord soupçonné une trahison, mais cela ne leur ressemblait pas, et ces disparitions en pleine mer étaient tout de même particulièrement mystérieuses… Et puis zut, il n’était pas venu pour penser. Descendant une large gorgée de rhum, il reposa la bouteille brusquement sur la table pour faire face à un inconnu, apparu soudain devant lui sans prévenir. Une inconnue, à bien y regarder. Pas que ce fut franchement évident, vu l’état de ses vêtements. Si encore elle avait été jolie, elle aurait pu lui permettre de passer un peu de bon temps, mais c’était difficile à dire, avec son accoutrement de gueuse. Il la jaugea d’un regard vitreux, ne souhaitant qu’une chose : qu’on lui foute la paix. Il allait lui demander de déguerpir, quand elle le devança dans une piètre imitation de pirate :

« Yo ho ho, Hook. Cesse donc de pochtronner quelques instants, et écoute donc l'offre alléchante que j'ai à te faire. Crois-moi tu le regretteras... pas, et tu récupéreras peut-être ta main atrophiée. »

Malgré l’agacement évident dans son attitude détachée, il ne put totalement dissimuler l’étincelle d’intérêt qui s'éveilla dans ses yeux à ces derniers mots. Il passa sa langue sur ses lèvres pour les humidifier puis répondit enfin d’une voix légèrement pâteuse :

« J’espère que tu sais de quoi tu parles, la gitane. Je ne suis pas d’humeur à supporter tes divagations. »

Il se laissa retomber contre le dossier de sa chaise sans volonté, mais ne lâcha pas sa bouteille.

« Mais je t’écoute : quelle est ton offre ? »


Captain Hook
Oh you tell me to hold on but innocence is gone and what was right is wrong cause I'm bleeding out, so if the last thing that I do is bring you down, I'll bleed out for you so I bare my skin and I count my sins and I close my eyes and I take it in and I'm bleeding out, I'm bleeding out for you.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 195
POINTS RPS : 74
REPUTATION : 0


avatar
« The Poison »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Dim 28 Juil - 20:27

Into Darkness






ACTE I : L'Auberge des Trois Chemins.

Scène 2 : Are you talking to me ?



La Reine fait son offre au pirate. Elle veut l'enrôler dans sa quête, elle lui demande s'il a entendu parler de cette "menace" insidieuse. Hook en sait plus qu'il ne veut l'admettre. Dans son état, mentir est presque inconcevable. Il parle un peu trop fort et attire l'attention, ou plutôt le regard acéré d'un homme au visage balafré (une croix barre son menton) qui se lève et s'invite sans demander leur avis à leur table. Un œil vert et l'autre brun vous observent, devinant les peurs qui vous rongent.

- Red Castle. C'est là que vous devrez aller.

Est-il devin ? Sa voix d'outre-tombe évoque un mort tout juste sorti de terre.

- C'est là qu'ils vont pour trouver le salut...ou mourir. Êtes-vous prêts à mourir ?


Son rire goguenard vous surprend. Il se dirige vers la sortie d'un pas pesant. Vous le suivez, mais est-ce une bonne idée ?


Ordre : Regina / Hook / MJ

Codage & apparence par © SweetyBB

Revenir en haut Aller en bas
http://rpgiletaitunefois.lesmots.net
MESSAGES : 2151
POINTS RPS : 310
REPUTATION : 24



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Régina Mills »
Mais en réalité, je suis
la Méchante Reine
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Dim 28 Juil - 21:04

    Naturellement, ce sac à vinasse ne m'avait pas reconnue. Bon, c'était un peu le but de la manœuvre, et si il acceptait de me suivre il ne serait pas déçue du voyage. Il saurait que je suis en mesure de lui offrir tout l'or dont il aura besoin.

    « L'habit ne fait pas le moine très cher, crois-moi si tu acceptes de me suivre je pourrais t'offrir tout ce que tu désires. J'ai de l'or, beaucoup d'or. »

    Peut-être était-il trop rempli d'alcool pour comprendre ce que je disais. En attendant, un vieux bonhomme plus que bizarre vint nous rejoindre à la table. Qui était-il ? Que voulait-il ? Il était repoussant, oh ça oui. En tout cas, il avait l'air de s'y connaître plus qu'il n'y paraissait. Il avait deviné de quoi j'avais l'intention de parler à Kiki. Bon. Red Castle disait-il ? Allons-y let's go, c'est parti les amis. Sans chercher à comprendre, j'entraîne le pirate avec moi.

    « Allez viens je t'expliquerais en chemin. Suivons ce vieil homme. En selle, cow boy. »

    En cheval, ça ira plus vite. Je grimpe sur Rocinante, comme toujours avec l'allure et la grâce de la Reine que je suis. J'invite Hook à faire de même, sans chercher à savoir si il est déjà monter à cheval. Première tentative : il n'y parviens pas et tombe en arrière.

    « ...C'est pas gagné. »

    Deuxième tentative : il y arrive mais retombe de l'autre côté. Je soupire. Ce mec est vraiment abonné au sol, on dirait qu'il le fait exprès tellement c'est pitoyable. Finalement j'ai pitié de lui et use d'un peu de magie pour le faire tenir derrière moi.

    « Finalement, on y arrive. » Au passage, je reprends mon apparence de Evil Queen, après être réapparue sous un nuage de fumée mauve.



You think I'm a vilain ? ◮
« There's nothing more dangerous than a beloved mother »
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1296
POINTS RPS : 135
REPUTATION : 37



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Killian Jones »
Mais en réalité, je suis
Le Capitaine Crochet
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Lun 29 Juil - 17:33

De l’or. Pas encore aussi intéressant qu’une solution contre ses cauchemars incessants, et certainement pas aussi alléchant qu’un moyen efficace de saigner son crocodile jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus une goutte dans ses veines, mais certainement mieux que rien. Un pirate ne refusait jamais de l’or. Il avait encore un peu de mal à comprendre comment une étrangère vêtue en haillons et traînant dans des auberges mal famées après certaines heures de la nuit pouvait détenir autant d’or qu’elle le prétendait, et surtout, pourquoi elle aurait besoin de lui, mais après tout, comme elle l’avait souligné, il ne fallait pas se fier aux apparences – lui non plus n’avait pas fière allure en cet instant, et il était pourtant le plus redouté des pirates en mer. Peut-être que l’or était le but à atteindre, et non le moyen d’y parvenir, après tout.
Un homme au visage peu avenant les rejoignit soudain à leur table, se mêlant à leur conversation sans attendre d’invitation pour jeter un nom de lieu où ils étaient apparemment supposés se rendre. Pour quoi faire, déjà ? Mourir, apparemment. Ou une histoire de salut. Le pirate n’était soudain plus si emballé. Il ne tenait pas à mourir, merci pour lui. Il lui jeta un regard irrité, mais ses yeux vairons lui donnèrent la désagréable impression de lire au cœur de son âme, et il se retint de l’envoyer paître en des termes peu châtiés.

Il n’en fallut cependant pas plus que ça pour convaincre la clocharde qui le tira par le bras sans ménagement – le pirate ne put s’empêcher de penser qu’elle possédait une certaine force bien qu’elle ne semblât pas toute jeune. Il la suivit bon gré mal gré, la maudissant lorsqu’il constata qu’il avait laissé la bouteille sur la table, et un peu plus lorsqu’elle le força à monter à cheval. Il détestait ça. Il n’avait jamais eu un bon feeling avec ces bêtes là. Elles étaient têtues, diablement inconfortables, et en plus de cela il fallait les entretenir en les nourrissant et les laissant se reposer régulièrement. Son Jolly Roger au moins n’avait pas besoin de ça. Cow boy et pirates n’avaient pas grand-chose en commun, comme semblait l’ignorer la gitane. Enfin, l’éducation ne devait sûrement pas être son fort, il ne pouvait pas lui en vouloir. Il tenta donc de monter à son tour à dos de cheval, mais la monture semblait nerveuse, et ajouté à son état d’ébriété avancé, rester sur la selle s’avéra plus difficile que prévu, surtout avec une seule main, son crochet n’offrant pas vraiment de prise sur quoique ce soit. La première chute fut douloureuse, mais à la deuxième il était presque décidé à rester affalé contre le sol. Il était très bien, là. Et puis il commençait finalement à fatiguer. Mais l’inconnue en décida autrement et fit quelque chose qu’il ne comprit pas bien mais sembla fonctionner puisqu’il resta cette fois bien en place. La suite le prit quelque peu au dépourvu : un soudain nuage de fumée violette enveloppa sa silhouette et sous ses yeux, prit forme nulle autre que la reine maléfique elle-même.

« J’aurais dû me douter que c’était vous », pesta le pirate, pas franchement enchanté – probablement un peu trop habitué aux coups fourrés.

Leur guide ouvrit la voie. Le voyage lui parut rapidement détestable. Le moindre cahot était un supplice – comment personne ne s’était jamais dit que c’était la pire forme d’émasculation qui fut le dépassait -, et puis s’il n’avait jamais refusé une certaine proximité auprès des femmes, il préférait celles qui ne semblaient pas vêtues d’un sac à patates, ne serait-ce que pour l’odeur. Maugréant dans sa barbe, il serra les dents, sans savoir s'il éprouvait plus d'agacement envers la reine, l’animal qu’il avait nommé pour lui-même Jolly Jumper – ces créatures ne courraient pas, elles cahotaient - ou leur guide qui les guidait dieu sait où.

« Bon, et ces explications ? », lança-t-il, craignant le traquenard.


Captain Hook
Oh you tell me to hold on but innocence is gone and what was right is wrong cause I'm bleeding out, so if the last thing that I do is bring you down, I'll bleed out for you so I bare my skin and I count my sins and I close my eyes and I take it in and I'm bleeding out, I'm bleeding out for you.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 195
POINTS RPS : 74
REPUTATION : 0


avatar
« The Poison »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Lun 29 Juil - 19:57

Into Darkness



ACTE II : La route bien-nommée "Notre hasard aboli"
Scène 1 : J'irai pas à droite !



Vous voilà sur la route (après deux tentatives désastreuses pour monter à cheval). La Reine et le Capitaine filent dans la nuit, suivis de leur escorte rapprochée. Rien ne peut leur arriver, non rien, sauf la peur. La peur peut venir à bout de bien des choses...Une brume magique enveloppe le chemin qui prend des allures surnaturelles et franchement glauques. On s'attend à tout instant à rencontrer un mauvais génie ou un spectre belliqueux.

La visibilité est de plus en plus voilée, heureusement, le rire de l'homme balafré résonne suffisamment pour vous permettre de le suivre sans difficulté. Au loin, on entend le clapotement d'un ruisseau. Les chevaux s'agitent et le vôtre (Jolly Jumper ?) refuse d'avancer au-delà du cours d'eau.

Ce n'est qu'un ruisseau me direz-vous, mais il semble habité par une force inhumaine. Une forme bleutée apparaît dans l'onde claire, il s'agit d'un visage de femme aux traits argentés, splendides. Elle crève la surface et se tient dans les airs. Sa grâce vous subjugue un instant.

- Je vous en prie. N'y allez pas...ILS rôdent. ILS vous attendent.

La déesse disparaît aussitôt après ces brèves paroles. Pourquoi une telle mise en garde ? Cette partie de la forêt est-elle hantée ? Allez savoir. La jeune fille de l'eau est craintive. Sa voix semble très sincère. Votre pseudo guide est allé dans cette direction, mais cette magnifique nymphe vous assure que ce n'est pas l'idée du siècle.

Vous avez donc le choix (consultez-vous hors-rp pour décider de la marche à suivre, sauf si vous préférez vous disputer en rp, à votre guise !) :

- Continuer dans cette direction (en laissant les chevaux !) sans savoir où ça mène au risque de tomber dans une embuscade. (Le type aux yeux vairons a l'air louche, vous tendre un piège avec ce brouillard ne serait pas si surprenant)

- Rebrousser chemin et reprendre la route principale, plus sécurisante, quoique...mais dans ce cas, vous perdrez probablement la trace du bonhomme fou qui semble savoir où il va...


Ordre : Regina / Hook / MJ

Codage & apparence par © SweetyBB

Revenir en haut Aller en bas
http://rpgiletaitunefois.lesmots.net
MESSAGES : 2151
POINTS RPS : 310
REPUTATION : 24



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Régina Mills »
Mais en réalité, je suis
la Méchante Reine
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Lun 29 Juil - 20:58


    Heureusement que j'étais là pour remettre d'aplomb le vieux pirate éméché. Il n'avait pas intérêt à tomber du cheval, sinon il n'aurait qu'à ramper par terre pour me suivre. Le vieux bonhomme mystérieux marchait loin devant, et vêtu de son capuchon sombre, je peinais à le garder en vue. Qu'il essaye de nous faire faux bond de toute façon, j'aurais vite fait de le rattraper avec Rocinante et le lui faire payer. Rien ne nous garantissait qu'il nous menait dans la bonne direction, mais après tout avions-nous vraiment le choix ? C'était la seule piste qu'on avait. Et il est grand temps que cette menace planante soit réduite à néant. J'avais bien besoin du pirate pour cette quête, après tout il était assez futé pour lire les cartes au cas où on ait besoin de chercher quelque chose. J'espérais surtout que sa présence n'allait pas nous porter la poisse, à moi et à mes gardes. Silencieusement, la route allait bon train...sauf pour Hook qui ne semblait pas apprécier les promenades à cheval. Pourtant, il n'y a rien de plus chouette...surtout lorsque la visibilité diminue de plus en plus au fur et à mesure qu'on avance. Il y a de la magie dans l'air, sans aucun doute. Le vent est tombé, pourtant il semblerait que les arbres et les feuillages poussent des gémissements, et la brume s'étend peu à peu autour de nous. Le vieil homme traverse alors un ruisseau, en ricanant d'un air machiavélique. Pfeuh...moi aussi je peux le faire. Rocinante s'arrête alors net au bord de l'eau.

    « Oh et bien Rocinante qu'est-ce qui t'arrives ? Continue d'avancer ! »

    Les gardes attendent sagement derrière le cheval, qui semble effrayé. Je la calme avec ma magie pour pas qu'elle nous fasse tomber Hook et moi. Une espèce de spectre grisâtre fait alors son apparition hors de l'eau, prenant l'apparence d'une jeune fille.

    « Qu'est-ce que... ? »

    Le fantôme parle. D'une petite voix craintive, il, ou elle, nous met en garde de ne pas traverser pour aller de l'autre côté, dans cette autre partie de la forêt. Allons bon, qui ça « ils » ?

    « Votre Majesté, on devrait peut-être faire ce que la créature dit ? » lance l'un de mes gardes. Rhoo quelle bande de trouillards. Je lui jette un regard pas du tout convaincant.

    « Hook ? »

    Je demande l'avis du pirate. Au bout de plusieurs minutes d'intense réflexion, on finit par se mettre d'accord et finalement nous traversons, sans prêter attention aux dires de ce spectre trouillard.



You think I'm a vilain ? ◮
« There's nothing more dangerous than a beloved mother »
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1296
POINTS RPS : 135
REPUTATION : 37



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Killian Jones »
Mais en réalité, je suis
Le Capitaine Crochet
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Mar 30 Juil - 19:45

Les explications ne seraient pas encore pour tout de suite semblait-il. Les voilà qui étaient forcés à une halte, face à un ruisseau qui semblait poser problème à leur monture. Impossible de les faire traverser. Le ruisseau n’était pourtant pas bien impressionnant, mais ils renâclaient à passer. Fichus chevaux. Il fallait bien dire que la brume était plus épaisse que jamais et que tout cela n’augurait rien de bon pour la suite. Le rire résonnant de leur guide qui ne s’était pas arrêté et avait continué à s’enfoncer dans les ténèbres n’était guère plus invitant.

L’eau se troubla soudainement et une silhouette féminine apparut. Il aurait fallu être inhumain pour ne pas être sensible à sa beauté et sa grâce, et Hook ne put détacher ses yeux de cette apparition sublime qui avait quelque chose de presque hypnotique. Mais son avertissement était en revanche plus inquiétant :

« Je vous en prie. N'y allez pas...ILS rôdent. ILS vous attendent. »

A peine ces mots furent-ils prononcés que la créature re-disparut sous la surface de l’eau sans plus d’explications. Ils ? Qui ça, ils ? Ou, quoi ? Hook afficha une mine peu impressionnée. De quoi qu’il s’agisse, il en avait vu d’autres, ce n’était pas demain la veille qu’il fuirait face à un danger.
L’un des gardes de la reine semblait d’avis qu’il leur valait mieux les suivre et Hook ne pouvait lui en vouloir : sa voix était terriblement invitante, son avertissement semblait sincère… mais comme Regina elle-même l’avait prouvé un peu plus tôt, les apparences étaient trompeuses, et cette créature lui semblait un peu trop belle pour être honnête. Il avait rencontré les sirènes de Neverland et entendu parler de celle qui régnait dans le lac Nostos : charme et manipulation étaient leurs principaux atouts. Il aurait misé son autre main avant de faire confiance à l’une d’elle. En outre, et c’était un argument de poids, les chevaux ne semblaient pas prêts à traverser, ce qui signifiait qu’en allant de l’avant ils pourraient enfin descendre de cette foutue bestiole et continuer à pied. Aussi, lorsque la reine se tourna vers lui pour lui demander son avis, celui-ci était déjà tout fait.

« Suivons le guide. »

En revanche, traverser le ruisseau l’emballait déjà beaucoup moins, mais un pirate ne renonçait pas face à un peu d’eau, bien au contraire. La reine ne s’embarrassa pas des mêmes hésitations : pof, un petit nuage de fumée et elle avait disparu pour réapparaitre de l’autre côté de la berge. Maugréant et pestant une fois de plus, le pirate se décida à faire le premier pas, grimaçant au contact de l’eau glacée contre ses vieilles bottes. Heureusement le ruisseau n’était pas bien profond, et l’eau ne monta pas au-delà de sa taille, mais il arriva néanmoins de l’autre côté trempé et grelottant. Au moins cette petite traversée avait eu le mérite de lui rendre les idées un peu plus claires. Maintenant, il s’agissait de rattraper leur guide…


Captain Hook
Oh you tell me to hold on but innocence is gone and what was right is wrong cause I'm bleeding out, so if the last thing that I do is bring you down, I'll bleed out for you so I bare my skin and I count my sins and I close my eyes and I take it in and I'm bleeding out, I'm bleeding out for you.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 195
POINTS RPS : 74
REPUTATION : 0


avatar
« The Poison »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Ven 2 Aoû - 13:25

Into Darkness



ACTE II : La route bien-nommée "Notre hasard aboli"
Scène 2 : L'attaque prévisible et vous êtes tombés dans le panneau, bravo mes amis

Vous avez donc décidé de vous enfoncer dans cette forêt, bande de masochistes. Les hommes lourdement armés ont du mal à suivre. Vous êtes à pied, suivant toujours le rire fou dans les ténèbres. Arrivés dans une clairière, vous voyez notre homme, le mec louche qui vous attend. Le brouillard s'est encore épaissi. Vous sentez l'embrouille.

- Fuyez pauvres idiots !

Il a la voix d'un ivrogne patenté. Vous l'avez compris : une embuscade. Vous n'avez pas le temps de réfléchir, le pourquoi du comment, s'il vous a tendu un piège ou pas. Une flèche vient se planter devant les souliers de la Reine. Une horde de sauvageons (une dizaine au total) courent à votre rencontre, vous entourant. Il va falloir protéger le balafré et survivre à l'assaut. Un autre trait effleure la joue de Regina, un autre vient se planter dans la jambe du pirate.

Vous avez l'avantage du nombre, mais ils connaissent le terrain et ciblent votre garde rapprochée. Survivez et vous gagnerez peut-être les fruits de votre succès !


Ordre : Regina / Hook / MJ

Codage & apparence par © SweetyBB

Revenir en haut Aller en bas
http://rpgiletaitunefois.lesmots.net
MESSAGES : 2151
POINTS RPS : 310
REPUTATION : 24



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Régina Mills »
Mais en réalité, je suis
la Méchante Reine
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Mer 7 Aoû - 15:07

    Bien, nous avions donc décidé de nous engouffrer dans la forêt, malgré l'avertissement de l'espèce de spectre du ruisseau. Selon moi, c'était inutile. Et Hook avait l'air plutôt d'accord. De toute façon, qu'il le soit ou pas, cela ne changerait rien. Quitte à y aller toute seule...cela aurait juste plus long si je devais uniquement compter sur les cerveaux d'huître des gardes du corps qui m'entouraient. Car malgré tout, Hook était peut-être maladroit et souvent abonné au sol, mais il n'était pas si bête pour un pirate. Nous avions par contre été obligés de laisser nos chevaux derrière nous. Je me demandais pourquoi Rocinante refusait d'avancer. Ce n'était pas à cause de l'eau, elle avait déjà traversé bien pire. Alors tant pis, il ne fallait pas perdre de vue l'homme bizarre et on ne pouvait pas se permettre d'attendre les montures.

    "Plus vite Pirate, on est en train de le perdre."

    Accélérons le pas, alors. Mais Hook était plus grand, plus fort soit disant, et en accélérant le pas c'était moi qu'il laissait à la traîne à un moment. Oh et puis zut.

    "Mais attends-moi quand même là !"

    Finalement, nous arrivons jusqu'à une clairière après plusieurs dizaines de minutes de traversée d'une forêt lugubre. Tel le conte de Blanche Neige, cette forêt était remplie d'arbres morts, aux allures à faire froid dans le dos, d'autant plus que le brouillard s'épaississait. J'aperçus finalement notre homme, raide comme un piquet au milieu de la clairière. Son rire s'était calmé, il nous fixait. Soudain, une flèche décochée de nulle part vint se planter à un centimètre de mes pieds, me faisant alors recule légèrement sous le coup de la surprise. Heureusement que je ne portais pas ma longue robe de Reine, mais un pantalon de cuir noir qui m'avait permis d'avoir des mouvements plus amples. Le temps que j'eus ce réflexe, nous étions déjà encerclés par une horde de vilains en souillons.

    "C'est pas vrai ! Mais d'où ils sortent ceux-là !"

    Je fais un bond pour me retrouver derrière Hook et je le pousse vers eux pour qu'il commence à se battre.

    "Allez Cap'tain ! Va te battre !"

    Un pirate avait une épée, non ? Et moi, j'avais la magie. Mais je n'aimais pas tomber dans les embuscades, surtout pas après avoir réussit à éviter plusieurs flèches, pour que l'une d'elle vienne érafler ma joue sans que je la vois arriver. Merde, ils me font chier. Je passe mes doigts sur la joue, d'où s'échappait un léger filet de sang. Je devins alors toute rouge, et mon regard d'Evil Queen refit surface, ah ça non il ne fallait pas énerver la Reine.

    "Les bâtards, les chiens...ils ont osé abîmer le visage de leur Reine."

    Effectivement, ils venaient de signer leur arrêt de mort. Quelques-uns d'entre eux commençaient à s'approcher de notre guide, et je n'eus qu'à enchaîner les gestes de la main pour les repousser au sol, puis faisant sortir du sol herbeux des lianes mortelles qui les entourèrent jusqu'à les étouffer, dans de délicieux cris d'agonie. Ouh, je suis trop puissante. Et comment se débrouillait le pirate ?



You think I'm a vilain ? ◮
« There's nothing more dangerous than a beloved mother »
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1296
POINTS RPS : 135
REPUTATION : 37



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Killian Jones »
Mais en réalité, je suis
Le Capitaine Crochet
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Ven 9 Aoû - 18:06

Les ordres impérieux de la Reine commençaient très franchement à lui taper sur le système, mais il n’était pas assez idiot pour l’envoyer valdinguer alors qu’ils étaient seuls au beau milieu de nulle-part, qu’il avait de l’alcool dans les veines et elle de la magie dans le sang. Il pouvait encore avoir besoin d’elle. Mais tout en avançant il se disait de plus en plus qu’elle avait tout intérêt à tenir sa promesse et à le couvrir d’or, car chaque pas ponctué d’un « plic, ploc » lui coûtait une énergie et une volonté qu’il avait de moins en moins. Dans quoi s’était-il encore lancé ? Pourquoi n’avait-il pas pu simplement se contenter de boire jusqu’à s’écrouler sur la table de l’auberge et dormir trois jours d’affilée avant de reprendre conscience ? Grommelant et serrant les dents, il resta donc silencieux, jetant à peine un regard à Regina lorsqu’elle l’interpella et continua à aller de l’avant, avant tout poussé par l’envie d’en finir. Il fallait bien dire qu’il avait connu plus accueillant et chaleureux, comme environnement. Enfin, il n’était pas là pour le tourisme.
Lorsqu’ils rejoignirent enfin le fou furieux qui leur servait de guide, le pirate comprit rapidement que quelque chose n’allait pas – encore – et il posa instinctivement sa main valide sur la garde de son épée, à sa ceinture. Le reste d’alcool dans son organisme, la fatigue et ses vêtements trempés ne lui offraient pas vraiment l’avantage dans un combat, mais il était d’humeur massacrante et il aurait été peu judicieux de le sous-estimer.

« Fuyez, pauvres fous ! »

A peine la recommandation fut-elle lâchée qu’une première flèche émergea de la brume compacte en sifflant, se plantant aux pieds de la Reine, qui fit un bond en arrière et poussa le pirate, l’envoyant en chair à pâture aux assaillants.

« C'est pas vrai ! Mais d'où ils sortent ceux-là ! Allez Cap'tain ! Va te battre ! »

Il n’eut pas le temps de répondre que la première flèche fut bientôt suivie d’une autre qui cette fois frôla la joue de Regina et y laissant une éraflure sanglante. Le pirate sourit d’un air arrogant, satisfait de voir qu’il n’était pas le seul à un peu payer de sa personne - il y avait peut-être une justice dans ce monde en fin de compte -, jusqu’à ce qu’une nouvelle flèche vienne se planter… dans sa jambe. Il étouffa un râle rageur, levant les yeux pour voir une bande de barbares se ruer sur eux en criant, et arrachant la flèche avec force, grognant lorsqu’il sentit la chair partir avec la pointe en acier, et la rejeta sur le côté. Cette fois, il n’était plus énervé, il était furieux, et ce n’était pas le mince filet de sang qui se mit à couler sur son pantalon en cuir qui l’arrêterait. Il dégaina son épée, et tandis que Regina effectuait quelques sorts dont elle avait le secret à ses côtés, se lança dans la mêlée. Le premier coup porté trancha une jugulaire d’une façon nette et précise tandis que le sauvage tombait à genoux, un son étranglé provenant de sa gorge. Le pirate était certes plus exposé que la Reine, menant le combat au corps à corps, et ne put éviter quelques inévitables taillades, coupures et autres coups, mais tout en veillant à protéger leur guide, repoussa les assaillants sans trop de difficultés, et en fit tomber plus d’un.

« J’exige un coffre d’or pour chaque tête qui tombe », rugit-il à l’intention de la Reine dans son dos, son attention toute portée au combat. « Et la prochaine fois, il vous faudra vous dégoter un autre larbin pour vos sales besognes. »

Il poussa du pied le corps qui venait de s’empaler sur son épée afin de libérer la lame, faisant un rapide état des lieux du regard. Leurs ennemis tombaient comme des mouches, même si les soldats de la Reine ne semblaient pas très vaillants non plus. Ils en sortiraient peut-être bien vivants, après tout.


Captain Hook
Oh you tell me to hold on but innocence is gone and what was right is wrong cause I'm bleeding out, so if the last thing that I do is bring you down, I'll bleed out for you so I bare my skin and I count my sins and I close my eyes and I take it in and I'm bleeding out, I'm bleeding out for you.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 195
POINTS RPS : 74
REPUTATION : 0


avatar
« The Poison »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Mar 20 Aoû - 12:39

Into Darkness



ACTE II : La route bien-nommée "Notre hasard aboli"
Scène 3 : Le vieux fou au cadran solaire


Je n'en attendais pas moins de vous. Les ennemis battent en retraite. La magie combinée à une fine lame vous sortent de ce pétrin. Mais la moitié de vos gardes armés a péri dans l'assaut.

Vous vous tournez vers notre compère taré sur les bords qui rigole en voyant la fatigue et la rage peindre les traits de votre visage. Vous l'avez protégé et il est forcé de reconnaître que vous êtes digne de la Quête dans laquelle vous vous êtes lancés.

Il sort d'une poche un présent : un cadran solaire.

- Cela ne donne pas l'heure, mais la direction à prendre vers les Cités Ecarlates où se trouve Red Castle. Placez-le au soleil ou aux rayons lunaires, puis suivez l'indication. Là-bas vous aurez des réponses. Bonne chance !

Il disparaît dans un nuage de poussière grisâtre. Qui est-il ? Ne vous induit-il pas en erreur ?

Vous prenez finalement l'initiative de continuer sur la route sinistre que montre le cadran. Pendant une heure vous marchez, mais le pirate blessé commence à vous ralentir. Il a besoin de repos même si Regina a refermé la blessure grâce à ses supers pouvoirs.

Vous trouvez justement un refuge dans une maisonnée que tient une femme à forte poitrine. Elle refuse cependant que la Reine passe le pas de sa porte (malgré ses protestations virulentes "eh la grosse tu vas le regretter...", sa puissance, tout ça...). La dame est difficile à abuser, quelle ruse employer ? La séduire ? L'Evil Queen émet une suggestion accueillie par le regard noir de l'intéressé : une nuit avec un beau mâle ?


Ordre : Regina / Hook / MJ

Codage & apparence par © SweetyBB

Revenir en haut Aller en bas
http://rpgiletaitunefois.lesmots.net
MESSAGES : 2151
POINTS RPS : 310
REPUTATION : 24



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Régina Mills »
Mais en réalité, je suis
la Méchante Reine
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Mer 18 Sep - 0:47


    Vive la Reine et ses pouvoirs magiques ! En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, les immondes bâtards qui avaient osé écorché mon si beau visage ont été punis grâce à ma seule force. Bon d'accord je dois reconnaître que mon compagnon de route m'avait aidée...un peu. À présent j'avais bien l'intention de savoir pourquoi est-ce qu'ils avaient voulu aider ce bonhomme bizarre, vieux et moche, qui nous servait de « guide ». Ouais...tu parles d'un guide ! Il venait de se retourner vers nous, nous dévoilant la prochaine partie de l'énigme. Il est sérieux celui-là ? Il vient de disparaître dans un nuage de fumée grisâtre. Je tends alors mon bras en avant, par pur réflexe, pour tenter de l'empêcher de s'en aller.

    « Hééé non là ! Attendez !...Rhaaaa ! »

    Trop tard, naturellement. Oh bon sang que ça m'énerve. Que toute cette mascarade cesse enfin nom d'une pomme de terre sautée ! J'étais agacée, énervée, dégoûtée, je me mis à crier, à taper des pieds sur le sol en serrant les poings, bref un boulon avait lâché là-haut. Bien entendu, mes lâches de gardes n'osent faire un pas vers moi pour tenter de me calmer. Et ils ont bien raison. Tiens, je vais tuer quelqu'un pour me détendre. Vous vous souvenez de ce traître d'Edgar, qui jadis avait voulu se rebeller contre moi ? Je le pointe du doigt.

    « Toi. Là. » fis-je en pointant ensuite mon doigt vers le sol. Le dénommé Edgar s'approche, demandant poliment « Ma Reine ? » mais va crever espèce d'insolent.

    « Je t'avais dit qu'un jour tu payerais... » D'un revers de la main et à l'aide d'un petit effet magique, je lui brise la nuque. Voilà qui m'a calmée. Je retrouve à présent mon sourire et me tourne vers mes autres « fidèles » gardes et le marin d'eau douce.

    « Et bien...en route ? »

    La Reine avait ainsi parlé. Au passage, j'avais naturellement ignoré les plaintes de Killian quant à sa demande d'augmentation. Ce dernier était blessé. Tandis que les gardes prenaient les devants, je m'approche du pirate qui, visiblement, est blessé d'un peu partout. Les mains sur les hanches, je lui lance d'un air sarcastique.

    « Je te pensais plus résistant que ça, Capitaine. Cesse de geindre, et en route. Voici ma nouvelle offre : je soigne tes blessures et tu continues avec moi, ou je te laisse crever ici. »

    Cette andouille aurait été capable de choisir de mourir ici. Mais je savais qu'il était trop lâche pour vouloir mourir maintenant. Ahlala j'aime bien ce petit homme. Enfin il est plus grand que moi, mais c'est affectueux. Ainsi, je fais tournoyer ma main pour faire apparaître une traînée de fumée mauve autour du pirate, guérissant au fur et à mesure les blessures. Enfin, pas complètement non plus. Ma magie a simplement pu stopper l'hémorragie. Nous nous remettons ainsi en route, suite à ce qu'a indiqué le cadran et la route du Red Castle par le vieux bonhomme bizarre. Le Château Rouge...quel drôle de nom. J'étais prête à parier qu'il y allait avoir un rapport avec le sang.
    Tandis que nous marchions, j'entendais Killian geindre à plusieurs mètres derrière moi. Quand prouverait-il enfin qu'il en a une paire, sérieusement ? Enfin bref...j'eus pitié de lui.

    « Quelle chochotte tu fais, mon cher pirate. Tu me fais presque de la peine. Allons viens, je crois apercevoir une auberge non loin de là, pourquoi ne pas s'y arrêter pour la nuit ? »

    Tiens en y repensant, pas de nouvelles des gardes. Ces derniers ont dû discrètement prendre la fuite. Tant pis pour eux, un jour ou l'autre je les retrouverais et les ferais pendre pour trahison à la couronne. Les hommes, franchement...bien, nous atteignons l'auberge. Je vais poliment frapper à la porte, me forçant à dévoiler un magnifique sourire forcé. Une énorme femme se plante alors devant moi. Seigneur Dieu, c'est quoi ça ? Grande, obèse, blonde...des obus en guise de seins, non mais définitivement c'est pas humain. Je recule un peu, éclaircissant ma voix, demandant au nom de l'ordre royal son hébergement pour la nuit. La dondon refusa catégoriquement.

    « Enfin Madame ! Je suis la Reine ! Je vous somme de m'obéir ! »

    Mais la grosse refusait toujours, prétendant « ne pas pouvoir faire entrer en sa modeste demeure une personne de mon rang. Pourtant je lui avais proposé de l'or ! Une cure d'amaigrissement aussi. Cela n'avait pas eu l'air de lui plaire. Après quelques tentatives de négociations diplomates ratées, je finis par m'énerver.

    « Laisse-moi entrer espèce de sale grosse mal embouchée ! Ou sinon je... ! » Calme-toi Régina, cela ne sert à rien de la tuer. Un garde ça passe, un sujet c'est plus contraignant. Cela dit, une idée amusante traversa mon esprit, et la veine de mon front dégonfla et la colère disparut de mon visage, laissant place à un sourire narquois.

    « Bien...et si je vous proposais...une nuit avec ce charmant jeune homme qui se tient assis sur le rocher là-bas ? En plus il est blessé le pauvre chéri...il faudrait prendre soin de lui. »

    Étrangement, le charme du Capitaine avait fait son effet. Je vais alors vers lui, l'aidant à se relever.

    « Bien, on a un logement cette nuit. Mais ce n'est pas gratuit. La charmante dame a dit que tu devrais payer de ta personne... »



You think I'm a vilain ? ◮
« There's nothing more dangerous than a beloved mother »
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1296
POINTS RPS : 135
REPUTATION : 37



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Killian Jones »
Mais en réalité, je suis
Le Capitaine Crochet
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Jeu 26 Sep - 14:20

Hook fut à peine surpris lorsque le vieux fou qui leur servait de guide disparut dans un nuage de fumée grisâtre, non sans leur avoir au préalable confié un cadran solaire et quelques recommandations énigmatiques : il avait de plus en plus l’impression d’être le personnage-bouffon d’un mauvais roman, enchaînant les rebondissements les plus grotesques les uns après les autres. Il était énervé, mais la fureur de la bataille, une fois retombée, avait surtout laissé place à la fatigue. Il assista d’un air parfaitement blasé à la petite démonstration de la Reine, s’estimant heureux que ses gardes soient là pour qu’elle puisse passer sa fureur sur eux plutôt que sur lui. Impatienté, il s’apprêta à lancer un « c’est bon, on peut continuer ? » lorsqu’elle le devança et s’attarda sur ses blessures.

« Je te pensais plus résistant que ça, Capitaine. Cesse de geindre, et en route. Voici ma nouvelle offre : je soigne tes blessures et tu continues avec moi, ou je te laisse crever ici. »

Le pirate ne se donna pas la peine de répondre à son offre, et n’émit pas un seul mot de reconnaissance lorsqu’elle le guérit. Enfin, « guérit »… soit elle n’avait pas le même talent pour tuer les gens que pour leur venir en aide, soit elle avait décidé d’être aussi contrariante que le reste de cette nuit, qu’il n’était pas prêt d’oublier : aucune des deux solutions ne l’aurait étonné. Bien, il ne saignait peut-être plus, mais la douleur, elle, était toujours bien présente, et après une longue marche où chaque pas lui coûtait plus que le précédent, il émit un râle, pestant sans discrétion dans son coin.

« Quelle chochotte tu fais, mon cher pirate. Tu me fais presque de la peine. Allons viens, je crois apercevoir une auberge non loin de là, pourquoi ne pas s'y arrêter pour la nuit ? »

Toujours peu enclin à parler à la Reine, le pirate se contenta de lui jeter un regard appuyé, et ils continuèrent leur chemin jusqu’à la dite auberge, et il laissa la Reine prendre les devants, s’appuyant contre le mur, se sentant plus loque qu’humain. Il fallut quelques secondes avant que Killian ne se remette du choc de la… du… la chose qui les y accueillit. Et qui leur refusa catégoriquement l’entrée. La situation aurait pu être drôle – la Reine ne devait pas souvent être habituée à ce qu’on la dédaigne ainsi – s’il n’avait pas eu pour seule envie de s’écrouler sur un matelas et de dormir jusqu’à la prochaine décennie. Regina s’égosilla vainement tandis que l’ogresse qui se tenait face à elle restait imperturbable. Ils perdaient du temps vainement, peut-être valait-il mieux… pourquoi se penchait-elle ainsi vers la grosse dondon en lui jetant un regard en biais ? Il avait comme le sentiment que la suite n’allait pas lui plaire. Et comme pour le confirmer, la Reine revint vers lui, l’air satisfaite d’une gosse pourrie gâtée qui avait enfin obtenu ce qu’elle voulait sur le visage.

« Bien, on a un logement cette nuit. Mais ce n'est pas gratuit. La charmante dame a dit que tu devrais payer de ta personne... »

Hook manqua s’étouffer sous le choc, lançant un regard horrifié en direction de la chose à perruque blonde qui bloquait l’entrée et retrouvant ses esprits, regagna soudain assez de son énergie pour saisir la Reine par le col en se redressant, brièvement tenté de passer son crochet sur sa gorge juste pour voir si c’était du sang ou du poison qui coulait dans ses veines. Mais il changea d’avis lorsqu’une nouvelle idée lui vint en tête. Relâchant Regina, il s’approcha de l’aubergiste sans un autre regard pour la Reine, même si ses paroles lui étaient clairement destinées :

« La vieille harpie qui m’accompagne dormira dans la porcherie. Si elle veut un lit, elle n’a qu’à payer de sa personne aussi. »

Hook se tourna brièvement vers Regina avec un sourire narquois au visage, puis entra dans l’auberge sans attendre de réponse. S’il devait dormir avec une truie, pas de raison pour que la Reine ne partage pas sa couche avec un porc. Dirigeant à nouveau son attention sur la matrone qui le dévisageait d’un regard lubrique, il brandit son crochet encore tâché de sang de façon aussi visible que menaçante :

« Je n’ai encore jamais égorgé de truie, mais il y a un début à tout, comme on dit. Si tu ne veux pas tâter de mon épée, je te conseille de garder tes distances. »

Et cette fois, « épée » n’était pas une métaphore pour quelque chose de plus imagé.





Captain Hook
Oh you tell me to hold on but innocence is gone and what was right is wrong cause I'm bleeding out, so if the last thing that I do is bring you down, I'll bleed out for you so I bare my skin and I count my sins and I close my eyes and I take it in and I'm bleeding out, I'm bleeding out for you.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 195
POINTS RPS : 74
REPUTATION : 0


avatar
« The Poison »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Sam 5 Oct - 21:41

Into Darkness



ACTE II : La route bien-nommée "Notre hasard aboli"
Scène 4 : Le feu sacré

La grosse dame accepte le deal : la Reine chez les cochons, le bel homme dans le lit. Elle regarde le crochet avec animosité, mais elle s’en fiche, y’a un homme dans son lit ! La nuit avance, mais comme dans toutes les histoires, l’élément perturbateur vient tout perturber. Votre hôte ronfle bruyamment au grand dam du pirate. La Reine a transformé la porcherie en palais et se repose dans un lit en baldaquin digne de sa noblesse.

Mais voilà, les ombres sont plus funestes que jamais. L’attaque précédente n’était qu’un échauffement. L’étincelle avant un grand feu follet. Ils débarquent en nombre, pas le temps de réagir. La truie ne se réveille même pas quand des armoires à glace kidnappent le pirate. Ce dernier, encore vulnérable, est ligoté et son crochet immobilisé. La reine est embarquée, vêtue d’une simple nuisette sexy noire.

Accrochés à un bout de bois, le réveil s’avère difficile. Effectivement, on vous a placés sur un bûcher sacrificiel. Les cannibales dansent comme pour un rituel satanique. Ça sent le roussi…Ce qu’il vous faut savoir, c’est que la danse vénère leur dieu : une lampe d’un noir luisant trônant bien en évidence sur une sorte de piédestal.

Vous êtes dans la panade et soufflez sur le feu qui crépite sous vos fesses en espérant pouvoir l’éteindre. La magie ne semble pas fonctionner comme si une force dans l’air l’en empêchait sournoisement. Des interférences malencontreuses ? Il va falloir compter sur vos dernières ressources. Un crochet et un corps de femme aguicheur. Vous n'avez pas trente-six mille options mes amis.

Votre seule chance : atteindre la lampe. Pour ce faire, unissez vos forces…

En vous souhaitant bonne chance.


Ordre : Regina / Hook / MJ

Codage & apparence par © SweetyBB

Revenir en haut Aller en bas
http://rpgiletaitunefois.lesmots.net
MESSAGES : 2151
POINTS RPS : 310
REPUTATION : 24



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Régina Mills »
Mais en réalité, je suis
la Méchante Reine
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Dim 13 Oct - 13:26


    Bien, le dilemme venait de tomber, je ne pouvais décidément pas accompagner Killian dans l'auberge et je ne voulais évidemment pas devoir payer avec ma personne également. Et puis quoi encore, tout de même, un peu de tenue. Tant pis, je m’accommoderais des cochons. C'était toujours mieux que la grosse dame. Surtout qu'avec un peu de jugeote et de magie, j'arriverais bien à tirer quelque chose de cette porcherie. J'entre dedans, puis j'en ressors aussitôt en me bouchant le nez, l'air outré. Mon dieu, quelle horreur. Je ne peux décemment dormir là-dedans. Allez hop ! Un petit mouvement de poignet et l'intérieur du petit enclos devient par magie luxueux, la paille se transforme en un bon lit douillet et confortable, les cochons se changent en gardes du corps à l'air bête. Pour finir, une bonne odeur d'essence de lavande et de thym embaume la petite pièce. Voilà qui est mieux. Il est vrai que finalement, le pirate aurait pu venir avec moi. Mais bon tant pis pour lui, il n'avait qu'à pas se montrer si insolent. D'un autre mouvement de poignet, ma belle et longue robe de Reine guerrière se change en petite nuisette de soie, sexy et confortable. Allez, au lit. Toute cette petite escapade m'a épuisée. Je m'endors comme une souche. Au beau milieu de la nuit, je ne me rends même pas compte qu'on m'a piquée le bas des reins pour m'endormir d'avantage, m’anesthésiant presque.

    Dormir, dormir, manger...manger, ça sent le lard grillé. Miam je rêve que l'un des cochons de ma porcherie luxueuse cuit à la broche. Mais il fait soudainement très chaud. Le cochon qui cuit, chaud...Chaud ? Chaud ! Je me réveille d'un coup en hurlant :

    « AAAAAAH C'EST CHAUD !! »

    Je gigote, me débattant dans tous les sens. Ficelée à un poteau, debout au-dessus de braise qui prennent feu. Je rêve ou l'on essaye de me faire cuire ? Une bande de primates primitifs dansent d'une manière étrange autour de ce poteau. Mon dieu je n'ai pas la moindre idée de ce qu'il vient de se passer.

    « Hook ? Hook ! »

    Le pirate est ficelé dos à moi contre le poteau et semble encore endormi, alors je lui donne un coup de pied comme je peux pour qu'il émerge. Visiblement, il a l'air aussi paumé que moi, mais moi je suis en panique. D'autant plus que ma magie n'a pas l'air de marcher. Rien d'étonnant, si je n'ai pas les mains libres je ne peux rien faire.

    « Tu m'entends marin d'eau douce ? Allez réveille-toi il faut qu'on se sorte de là j'ai pas envie de finir à la broche ! Une idée, une idée, vite ! Killian, 'faut que tu arrives à atteindre mes liens avec ton crochet ? »

    Bon sang rien ne me vient à l'esprit à part me détacher. Un des cannibal bizarre saute alors sur la plateforme où Kiki et moi sommes attachés, la langue pendante et avec un horrible regard pervers. Un air de dégoût apparaître alors sur mon visage, mon dieu ce qu'il pue en plus. Poussant de lourds grognements primitifs, ce primate commence à essayer de me tripoter et visiblement veut me mordre. Je gigote en plus, dégoûtée et ne supportant pas qu'on me touche comme ça.

    « Rhaaa nooon !! Bas les pattes espèce d'horrible chose ! »

    Par pur réflexe je lui remonte violemment mon genou entre les jambes. La créature mi humaine mi singe recule d'un pas en couinant en se tenant les coucougnettes. J'en profite pour le pousser sèchement en arrière. Il s'étale alors de tout son long sur les braises ardentes. Halleluia ! Vive moi ! On a un pont pour traverser le feu. Mais il faut faire vite !

    « Maintenant ! Vite Hook, les liens ! »

    Le pirate parvient finalement tant bien que mal à écorcher un peu la corde qui me retient, et je parviens à faire le reste. Je faillis partir en oubliant Kiki. Flûte. Je reviens en arrière pour le détacher rapidement, puis m'agrippe à lui pour traverser sur le corps du cannibale qui part en fumée. Ses compères semblent encore plus agités et furieux, d'ailleurs. Mais à présent que j'ai les mains libres je vais pouvoir affronter ces andouilles. Je reprends mon air ténébreux et sûr de moi, m'apprêtant à leur lancer un maléfice. Sauf que rien ne se passe. Et merde...ma magie ne fonctionne toujours pas ! Damned ! Les cannibales se rapprochent alors dangereusement. J'espère que Hook a une meilleure idée. Comme celle de récupérer la lampe à laquelle je n'avais même pas prêté attention en fait.



You think I'm a vilain ? ◮
« There's nothing more dangerous than a beloved mother »
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1296
POINTS RPS : 135
REPUTATION : 37



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Killian Jones »
Mais en réalité, je suis
Le Capitaine Crochet
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   Jeu 17 Oct - 16:12

Le lit avait au moins l’avantage d’être confortable, et relativement large – il fallait bien ça pour accueillir son occupante – tant et si bien qu’en se tenant à son extrême extrémité, Hook parvenait à ne pas trop subir la présence de celle-ci à ses côtés. Encore fallait-il faire fi de la nuisance sonore (elle ronflait comme… oui, comme une truie) et de son haleine qui avait assez de potentiel pour le faire tourner de l’œil en une poignée de secondes. Difficile de dire si c’était ça, ou la fatigue accumulée qui l’emporta, mais le pirate tomba rapidement comme une masse et pour une fois, dormir d’un sommeil sans rêves.

Sans rêves ? Non, pas tout à fait. Il y avait bien quelque chose, quelque chose d’irritant, c’était bruyant et collant, et ça… ça criait son nom. Hook ouvrit soudain les yeux, accueillit aussitôt par des picotements dus à la fumée. Et pourquoi diable faisait-il si chaud ? Il fut tenté d’envoyer bouler Regina à ses côtés – car c’était bien elle, la chose irritante – tandis qu’elle s’évertuait à le réveiller, quand son cerveau se mit suffisamment en route pour additionner deux et deux. Fumée. Chaleur. Sérieux ennuis. Tentant de bouger, il réalisa rapidement qu’il était ligoté à un poteau, comme cela semblait être le cas de la Reine en panique. Et en nuisette. Plutôt pas mal, d’ailleurs. Très… révélatrice. Focus, Jones ! Les gambettes de la Reine, pour attirantes qu’elles fussent, n’étaient pas sa priorité pour le moment. Il était sur un bûcher. Un bûcher. Entouré d’autochtones qui dansaient autour d’eux, pratiquant dieu seul sait quel sombre rituel dont ils étaient apparemment les agneaux sacrificiels. Son regard fut cependant attiré par un détail étrange… une lampe trônant sur un piédestal, et qu’il avait le sentiment d’avoir déjà vue…

« Killian, 'faut que tu arrives à atteindre mes liens avec ton crochet ! »

Elle devait être réellement désespérée pour en venir à l’appeler par son prénom. Tiré de ses pensées, le pirate maugréa en réponse, testant la solidité de ses liens, gesticulant pour atteindre les liens de la Reine avec son crochet, ce qui n’était pas chose facile puisqu’il ne voyait rien, et qu’il tentait de rester discret afin de ne pas alerter les sauvages qui continuaient leur danse effrénée. Les braises avaient déjà pris mais le feu n’atteignait pas encore leurs pieds. Ce n’était cependant plus qu’une question de secondes. Il leur faudrait faire diversion s’il voulait pouvoir les couper sans être remarqué. Aussitôt demandé, aussitôt servi, voilà qu’un cannibale à l’œil lubrique vint faire des avances à la Reine qui s’occupa aussitôt de son cas d’un coup de pied bien placé. Bien, s’ils étaient réellement cannibales, ils auraient des réserves pour demain.

« Maintenant ! Vite Hook, les liens ! »

Il ne se le fit pas répéter deux fois et tailla dans la corde avec autant de force que possible ; pas le moment de traîner et de faire dans la finesse, il fallait faire vite. La Reine parvint enfin à se défaire de ses liens, et semblait prête à prendre la poudre d’escampette… sans lui. Il se contorsionna avec un peu plus de force contre son poteau.

« Heyyy ! »

Si elle le laissait là, il jurait par tous les saints qu’il reviendrait la hanter et d’une façon ou d’une autre faire de sa vie un cauchemar. Heureusement, elle revint sur ses pas pour le détacher, et ils parvinrent à quitter le bûcher à temps grâce au cannibale qui s’était généreusement sacrifié pour les permettre de s’en sortir indemnes. Hélas, ils étaient à présent entourés d’une horde en furie, et Regina semblait avoir perdu sa seule utilité dans ce combat. Une solution, il fallait une idée, quelque chose ! Le regard du pirate revint vers la lampe. Mais oui ! Il savait d’où il l’avait vue, et il connaissait son potentiel. S’il pouvait s’emparer d’elle, ils étaient tirés d’affaires. Ni d’une ni de deux, il sprinta dans sa direction - mais bien évidemment les barbares ne l’entendirent pas de cette oreille et se jetèrent sur lui. Allez, un petit effort, du bout du crochet, là, il pourrait l’atteindre… décochant une droite au sauvage qui avait eu la mauvaise idée de lui mordre le bras, il s’élança et… jackpot ! A présent, il ne restait plus qu’à frotter, et faire un vœu. Étrangement, il n’avait pas besoin de réfléchir à deux fois quant à ce que celui-ci serait.


Captain Hook
Oh you tell me to hold on but innocence is gone and what was right is wrong cause I'm bleeding out, so if the last thing that I do is bring you down, I'll bleed out for you so I bare my skin and I count my sins and I close my eyes and I take it in and I'm bleeding out, I'm bleeding out for you.
Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »
Mais en réalité, je suis
MessageSujet: Re: Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar   

Revenir en haut Aller en bas
 

Into Darkness [Quête] Regina&Hook&Jafar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Emy] falling into darkness
» Darkness School
» Hello darkness my old friend
» Endoloris Darkness
» VENDS DIVA (achetée en mars 2012) + 30 CARTOUCHES LE TOUT POUR 60€

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il était une fois :: Les archives de Gold :: Les archives de Gold-