Forum RPG sur la série Once Upon A Time
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 GROUPE 1 ∞ KISS & KILL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MESSAGES : 195
POINTS RPS : 74
REPUTATION : 0


avatar
« The Poison »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   Ven 11 Oct - 22:40

Kiss & Kill

C’est une journée qui s’annonce parfaitement ordinaire. Pas un nuage à l’horizon, et pourtant…On va tondre gentiment son gazon, jouer avec les gosses, prendre un verre chez Granny. Bref, la banalité pompeuse et pourtant sécurisante du quotidien. Storybrooke dans son éternel recommencement, sa normalité étouffante. Mais un malaise entoure les habitants dont la tranquillité est précaire. Ils le savent. Il se passe des choses qu’on se dit seulement à demi-mots…

Cora Mills, la Reine de cœur elle-même, foule cette terre aplatie par sa tranquillité. Hook est dans son sillage, son crochet luisant, paré pour la vengeance qu’il attend depuis des lustres – si bien qu’on se demande s’il sera prêt le moment venu. Ils se dirigent tout droit vers le Crocodile, à savoir la boutique de Mr Gold. Ce dernier, accoudé à son comptoir ne soupçonne pas la menace qui plane au-dessus de sa tête. Il contemple sa Belle qui s’émerveille devant le mécanisme extraordinaire d’une horloge, qui range précautionneusement des objets très anciens, s’installe parfois sur le sol pour lire quelque parchemin ancestral. Gold se dit que sa vie pourrait s’arrêter maintenant qu’il en serait heureux.

Un bonheur n’arrive jamais seul ! L’événement tant attendu débarque furieusement. Une déchirure. Un crac sinistre, à peine le tintement d’une clochette. C’est un coup de vent. Voici Cora devant ses yeux. Et ce n’est pas une hallucination. Son sourire à elle veut tout dire. Dans les oreilles du Ténébreux résonne le commentaire grinçant d’un rival. Quoi ? Le Capitaine, ici ? Il perd donc la tête.

Elle va l’embrasser, n’est-ce pas ? Il veut la tuer n’est-ce pas ? Sa bien-aimée va le rejeter, est-ce l’implacable logique ? Si elle l’aime dans son âme inconsciente, peut-elle ressentir la jalousie ? Adieu la Belle, bonjour la Bête.



TOUR 1

1. CORA MILLS
2. MR GOLD
3. BELLE
4. HOOK
5. MJ


  • Guide RP :
    - Le MJ est là pour vous aider et dynamiser le jeu.
    - Ne pas écrire des romans dans la mesure du possible ! Le principe étant de multiplier les échanges. Une dizaine de lignes suffit donc.
    - Si jamais vous rencontrez un problème, envoyez un MP à Eléazar Mordred. Prévenez de vos absences (plus d’une semaine par exemple) et je m’arrangerai pour que le rp se poursuive.
    - Amusez-vous bien !

bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgiletaitunefois.lesmots.net


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   Sam 19 Oct - 23:18


Elle n’arrivait pas à y croire. Elle avait enfin réussi. Après tout ce temps à tenter de traverser les mondes pour atteindre celui où sa fille avait fait bourgeonner sa malédiction, elle foulait enfin le sol de cette étrange dimension sans magie. C’est Ursula, la sorcière des mers, qui avait gentiment proposé de leur donner accès à la ville, mais Cora n’était pas dupe. Il y avait définitivement anguille sous roche. Personne ne pouvait être aussi gentil, surtout pas une puissance sorcière aux intérêts douteux. Il y avait probablement un piège quelque part, mais l’opportunité était trop alléchante pour refuser de la saisir. Elle ferait face à de potentielles complications plus tard.

Même si elle avait très envie d’aller voir sa fille, Cora décida qu’elle irait d’abord rendre visite à un vieil ami qu’elle n’avait pas vu depuis des lustres. Hook sur les talons, elle se dirigea tout droit vers le repère du Ténébreux, ouvrant la porte de manière fracassante pour un meilleur effet théâtral. Alors qu’elle faisait quelques pas dans la boutique, ses yeux trouvèrent immédiatement celui qu’elle voulait voir. Son ami, son ennemi, son ancien amant et maître; celui qui lui avait tout apprit : Rumpelstiltskin.

- Bonjour Rumpel, dit-elle d’une voix claire et assurée.

C’était comme s’ils ne s’étaient jamais perdus de vue, et à la fois comme si 100 ans avaient passé depuis leur dernière rencontre. Comme elle avait hâte qu’il lève les yeux et croise son regard… Elle ne savait pas comment il allait réagir à sa vue, considérant qu’ils s’étaient laissés en assez mauvais termes. Et puis la présence de Hook derrière elle n’arrangeait rien; Rumpel serait probablement très mécontent de voir apparaître un autre de ses plus fervents ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 215
POINTS RPS : 47
REPUTATION : 3



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« DarkOne »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: Re: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   Mar 22 Oct - 9:48

Kiss & Kill.


La matinée avait filée aussi vite que la fin arrive lors d’un premier rendez-vous particulièrement réussi. La vie à Storybrooke n’avait jamais été un calvaire pour Rumpelstiltskin, puisqu’il était plus ou moins celui qui tirait les ficelles. Il s’accommodait bien de cette vie paisible sans magie, où tout était un éternel recommencement mais où rien n‘avait d’impact néfaste pour lui. Les choses allaient finir par bouger, il le savait, il avait tout prévu, depuis des décennies, bien avant même que des envie de vengeance ne germent dans l’esprit de Régina. Passé, présent, futur. Il savait approximativement tout par avance, même si tout ceci n’était perçu qu’à travers un voile brumeux qui lui empêchait d’être certain du cours des évènements. Quelle importance ? Le destin lui avait ramené quelque chose qu’il ne s’était absolument pas attendu à retrouver : Belle. Sa Belle. Les évènements récents avaient même fait en sorte que tout aille pour le mieux : sans se souvenir à cent pour cent de qui elle était, Belle avait recouvré la mémoire en partie. Rien n’aurait pu lui arracher ce bonheur, et pourtant, des nuages arrivaient, mais la tempête allait être soudaine, il n’aurait pas le temps de se préparer au pire.

Edward Gold était débout devant le comptoir de sa boutique. « Regarde. Tu étais particulièrement attachée à ceci lorsque nous étions là-bas. » Il sortit une petite boite de bois et l’ouvrit. A l’intérieur étant rangé quelque chose recouvert par une feuille de soie aux tons prune. Il plongea son regard dans celui d’Isabella et sourit sous l’excitation certaine de la demoiselle. Ses souvenirs n’avaient pas totalement refait surface, mais il s’était donné pour mission de l’aider au mieux. Quoi de mieux que de lui présenter des objets qui avaient quelconque valeur pour elle ?

Il leva la feuille et apparut une montre à gousset visiblement faite d’or. Le tic-tac était mélodieux et sans doute nul autre mécanisme affichant l’heure ne possédait le même. « C’est toi qui m’en a fait cadeau, il y a de cela… Très longtemps. Tu ne le savais pas encore, mais ce n’est pas une montre ordinaire. Elle est magi…» mais il n’eut pas le temps de terminer sa phrase. La porte de la boutique s’ouvrit avec fracas et le simple fait d’inspirer à ce moment précis lui glaça le sang. Cette odeur il la connaissait que trop bien. Cependant il ne l’avait pas sentie depuis des décennies. C’était la sienne. Comment était-ce possible ? Que faisait-elle là ? Il leva la tête lentement, et au moment où ses yeux rencontrèrent les siens, sa voix s’éleva, claire et précise, douce, comme avant. « Bonjour Rumpel. » « Qu’est-ce que ?... » Elle n’avait rien à faire ici. S’il s’était assuré d’une chose lorsque la Reine avait lancé sa malédiction, c’était bien que celle-ci ne décide pas d’emmener sa mère avec elle : Cora Mills. Il lui avait tout appris, il lui avait tout donné et elle lui avait brisé le cœur. Que faisait-elle là ? La panique s’empara de lui, mais son visage resta de marbre. La malédiction était-elle en train de faiblir ? Etait-ce Emma la cause de tout ceci ? Le moment tant attendu arrivait-il enfin ? Le visage de Baelfire, son fils, lui apparut. Son cœur se mit à battre mais se mélange d’émotion se transforma en haine profonde lorsqu’il reconnut l’homme derrière Cora, une lueur argenté à l’extrémité de son bras : le capitaine Killian Jones. Instinctivement il mis Belle derrière son dos, dans un geste protecteur : la douceur de la journée avait définitivement disparu. De sombres nuages planaient au-dessus de leurs têtes.

« Que faites-vous là ? » Demanda-t-il d’un air menaçant.








Rumpelstiltskin
EDWARD A. GOLD .♠️. « Déjà des idées lui venaient à l’esprit, Rumpelstiltskin frappait à la porte de ses pensées. » → ...


©️ SweetyBB (code) Tumblr (gif)

Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   Mer 23 Oct - 22:30

Le temps avait passé, les choses avaient évolué, suivant leur court. Mais alors qu’elle était au départ perdue, incapable de savoir où était sa place, elle avait peu à peu trouvé des repères, et pour la plupart grâce à Mr Gold. Elle avait une vie, un emploi et peu à peu un quotidien mené tant bien que mal, malgré le traumatisme de son enfermement toujours présent, malgré la présence de Regina en ville et tous les souvenirs qui lui manquaient, qu’elle ne parvenait pas à retrouver malgré ses efforts. Depuis cette étrange pluie, elle sentait que des images lui revenaient, même si elle ne parvenait pas à s’y retrouver. Et puis, c’était à ce moment que ses sentiments à l’égard de Gold avaient commencé peu à peu à évoluer. Jusqu’alors, elle avait éprouvé pour lui de la reconnaissance, de la sympathie puis de l’attachement lorsqu’elle avait appris à le connaître, mais rien de plus. Si elle savait qu’ils avaient été un couple, c’était uniquement parce qu’il le lui avait dit. Mais depuis que ses souvenirs avaient commencé à refaire surface, la présence de cet homme était devenue d’autant plus agréable. Elle espérait toujours le moment où elle le verrait, sentait son coeur battre plus fort lorsqu’il la touchait ou se penchait sur elle, comme à présent.

Ils étaient tous les deux dans sa boutique. Soudain, il sortit un objet qui, selon lui, avait eu une importance dans son passé. Souriante, elle regarda avec une certaine fascination la montre à gousset qu’il lui tendit. Elle écoutait avec attention ses explications, avec l’espoir que, peut-être, elle parviendrait à s’en souvenir. Malheureusement, ce n’était pas le cas. Il y avait peut-être quelque chose dans cet objet qui lui parlait, d’une certaine façon, mais elle n’en était pas certaine. Elle ne put en savoir davantage car ils fut interrompus. En entendant la porte s’ouvrir de manière si brutale, Isabella tourna la tête et eut la surprise de voir une femme vêtue de manière étrange, comme si elle venait d’un bal costumé. Mais ce qui la frappa, c’est l’assurance avec laquelle elle se dirigea vers Edward.

Rumpel ? Il lui fallut quelques secondes avant de réaliser que c’était Mr Gold qu’elle appelait ainsi, d’un prénom qui n’était pas le sien. C’est en voyant son visage qu’elle comprit que non seulement il la connaissait, mais qu’en plus quelque chose n’allait pas. Il l’entraîna derrière lui et elle se laissa faire, avant de demander des explications. « Edward, qui est-ce ? Qu’est-ce qu’il se passe ? » Son regard passait de l’un à l’autre, sans comprendre. Ce n’est qu’alors qu’elle remarqua que l’inconnue n’était pas seule. Il y avait un homme dans son sillage, un homme vêtu de manière toujours aussi étrange. Mais cette fois-ci, elle ressentit quelque chose en le regardant, une sensation de froid, glaciale. Elle fut persuadée de l’avoir déjà rencontré, mais était bien incapable de savoir où, quand ou dans quelles circonstances. Elle le regarda fixement, les yeux emprunts d’hostilité, mais également d’une pointe de crainte et elle s’écarta de Gold. « Vous... je vous ai déjà rencontré, n’est-ce pas ? » Elle aurait été bien incapable de savoir ce qu’il se passait exactement, mais elle sentait que cela ne laissait présager rien de bon...
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1296
POINTS RPS : 135
REPUTATION : 37



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Killian Jones »
Mais en réalité, je suis
Le Capitaine Crochet
MessageSujet: Re: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   Jeu 24 Oct - 19:24


Enfin. Enfin, après tout ce temps, ces longs siècles d’attente et d’anticipation, il approchait de sa vengeance. Il pouvait presque la caresser du doigt. Son supplice touchait à sa fin. Le Crocodile allait payer. Inutile de le préciser, Hook était dans un état d’agitation avancé en dépit de son calme apparent : seul son regard, plus noir que jamais, trahissait les envies meurtrières qui lui passaient par la tête avec un peu plus de vivacité et de cruauté à chaque pas qui le rapprochait de son but. Son alliance avec Ursula portait enfin ses fruits. Pas que la sienne, d’ailleurs, car il ne venait pas seul, il était précédé par la Reine de Cœur elle-même, Cora. Quels intérêts Ursula avait à les faire bénéficier d’un droit de passage, et que recherchait Cora à Storybrooke (excepté d’émouvantes et improbables retrouvailles avec sa fille), le pirate l’ignorait, et s’en fichait assez éperdument. Elle le conduisait auprès de son pire ennemi, et pour le moment, c’était tout ce qui l’intéressait. Il ne prit pas la peine de s’attarder sur le monde insolite dans lequel il venait de débarquer ; sa seule attention, ses seules pensées, étaient entièrement tournées vers sa vengeance. Et elle se tenait là, derrière cette porte.

Il fallait admettre qu’avoir pour alliée Cora avait ses avantages, et si cette alliance avait à priori pris fin au moment où ils avaient mis pied à Storybrooke – le contrat de l’un et l’autre étant rempli -, il bénéficia au moins de son entrée en matière théâtrale et put savourer la surprise sur le visage de son vieil ennemi lorsqu’il les vit entrer. Oh, il portait des vêtements différents, et il n’avait pas sa peau de lézard, il paraissait même presque humain, mais le pirate ne s’y trompait pas, c’était bien lui.
« Rumplestiltskin », cracha-t-il avec venin, le visage tordu par la haine.
Et jackpot, il n’était pas tout seul. Sa chère et tendre était là aussi, et le petit mouvement qu’eut le Crocodile pour la protéger ne lui échappa pas. Il n’aurait pas pu rêver mieux. Il avait l’occasion de lui faire mal comme lui avait eu mal sans même avoir à le tuer, lui. Car la mort n'était pas toujours le pire des châtiments : il aurait préféré mille fois mourir à la place de Milah plutôt que d'avoir à vivre sans elle ; c'était un sort trop cruel et dont il avait ressenti la douleur aiguë à chaque seconde qui s'était écoulée durant ces trois siècles derniers. La question de son ennemi lui arracha un rire sombre en dépit de sa note menaçante.
« Tu sais pour quoi je suis là, Crocodile.»
Evidemment, après trois siècles, il n'avait sûrement pas imaginé que le pirate serait encore en vie, mais il allait bientôt découvrir de quelle persévérance il était capable lorsqu'il souhaitait quelque chose.

Si son ennemi sembla le reconnaître aussitôt, il n’en fut pas de même pour sa belle qui le dévisageait avec un mélange adéquat de crainte et d’hostilité, mais aussi de doute. Une conséquence de la malédiction, à n’en pas douter. A sa question, il afficha un sourire mauvais. A présent que Rumplestiltskin était à sa portée, il n'était plus si pressé, il était comme le chat jouant avec sa souris : il avait l'intention de profiter de chaque instant.
« Je suis vexé que tu m’aies déjà oublié, ma jolie, mais je ferais en sorte que tu n’oublies pas cette rencontre, sois-en sûre… »
Mais tandis qu’il énonçait ses mots, son regard s’était posé sur Gold, brûlant de haine, et il éleva son appendice métallique d’un air menaçant : ce n’était pas une menace, mais bel et bien une promesse.


Captain Hook
Oh you tell me to hold on but innocence is gone and what was right is wrong cause I'm bleeding out, so if the last thing that I do is bring you down, I'll bleed out for you so I bare my skin and I count my sins and I close my eyes and I take it in and I'm bleeding out, I'm bleeding out for you.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   Ven 25 Oct - 19:31

Le visage de cet homme qu’elle avait jadis aimé n’était plus comme dans ses souvenirs. Sa peau n’était plus verdâtre ni d’apparence rugueuse. Il avait l’air d’un homme parfaitement normal, mais Cora savait bien que derrière cette nouvelle apparence se cachait le Ténébreux : un être puissant et sans merci. Évidemment, c’est un regard perplexe qu’il lui lança, puisqu’il n’attendait certainement pas sa visite. D’ailleurs, elle n’aurait même pas dû être là, mais il faudrait qu’il s’habitue à sa présence, car elle ne comptait pas partir de sitôt. Derrière le voile d’étonnement et de mécontentement dans le regard de Rumpel, Cora crut déceler une lueur de… mélancolie peut-être? C’est ce qu’elle aurait bien aimé croire. Malgré le fait qu’elle n’ait pas de cœur et ne puisse donc pas être affectée par les vestiges de leur amour, elle avait envie de voir que lui ressentait quelque chose.

Dès qu’il reconnut Hook, le moment fut complètement gâché. La Reine de Cœur retint un soupir d’agacement et masqua de son mieux sa déconfiture. Elle avait la mauvaise impression que la rencontre tournerait autour de la haine mutuelle du capitaine et du crocodile, et ce malgré sa présence. Comment pouvait-elle jouer avec les sentiments de son mentor s’il était occupé à se battre contre son ennemi juré? Elle espérait sincèrement que les deux hommes seraient bons joueurs et accepteraient de profiter d’un peu de suspense dramatique avant de se sauter à la gorge.

Ce qui l’horripilait plus encore était la façon dont Rumpel avait protégé de son corps une jeune demoiselle. Qui était-elle donc? Cora pensa d’abord à une servante, mais elle n’était pas habillée comme quelqu’un de classe inférieure. Une amie? Non, Rumpel n’entretenait aucune amitié. La dernière option – et la plus déplaisante – sa compagne. Elle eut à peine le temps d’examiner la roturière de la tête aux pieds, du moins ce qu’elle pouvait apercevoir, et de lui lancer un regard mauvais, avant que les hostilités ne commencent.

À la manière dont la petite écervelée eut l’air de reconnaître Hook, sans toutefois pouvoir se rappeler qui il était, Cora sut qu’elle était sous l’emprise de la malédiction lancée par sa fille. Le fait que le capitaine, censé être son « allié », ne lui ait pas mentionné l’existence de cette fille l’agaça encore plus. Mais, après tout, comment aurait-il pu se douter que cette information avait de l’importance? En fait, en avait-elle réellement? La Reine n’essayait-elle pas plutôt de s’en convaincre, afin d’expliquer le pincement à la poitrine qu’elle avait ressenti en posant les yeux sur le couple?

Pressée de chasser cette impression bizarre, elle entama la conversation de ces retrouvailles qu’elle avait tant de fois imaginées.

- Ce qu’on fait là? Il me semble que c’est évident : tu nous manquais énormément Rumpel ! dit-elle avec un faux sourire mielleux, fière de sa petite mascarade.

Elle savourait particulièrement le fait de pouvoir faire rouler ce surnom sur sa langue, comme elle seule savait le faire.

- Et puis pourquoi est-ce que cette gueuse t’appelle Edward ? Nous savons tous que ce n’est pas ton nom… Ténébreux.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 215
POINTS RPS : 47
REPUTATION : 3



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« DarkOne »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: Re: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   Mar 29 Oct - 15:02

Kiss & Kill.


« Edward, qui est-ce ? Qu’est-ce qu’il se passe ? » Belle, cachée derrière son dos, avait la voix tremblante, mais il ne décelait dans cette question pas uniquement de la peur. Il y avait autre chose. Ses doigts crispèrent sa canne, blanchissant les jointures de ceux-ci. Sans aucun signe de bienvenue il leur demanda, d’un ton froid et sec, ce qu’ils venaient fiche ici. « Rumpelstiltskin. Tu sais pour quoi je suis là, Crocodile. » Le regard du pirate était sombre, mais celui que Mr Gold lui renvoya fut pire encore. Il voulut lui cracher une réplique sanglante, mais Cora fut plus rapide et enchaina la première. «Ce qu’on fait là? Il me semble que c’est évident : tu nous manquais énormément Rumpel ! » Il posa sur elle un regard froid. Il avait devant lui sa plus belle création, mais alors que le Ténébreux était sur le chemin du repentir, la voir présente à Storybrooke ne lui plaisait pas. Ce qui lui déplaisait vraiment en réalité, c’était surtout qu’elle apprenne l’existence de Belle, et Belle de la sienne. Cora pouvait se montrer vile et cruelle lorsqu’elle était blessée dans son égo. Isabella ici présente était telle la flèche empoisonnée qui brisait le cœur de Cora. Certes cette dernière était celle qui avait mis fin à sa relation avec Rumpelstiltskin, mais les raisons de cette rupture n’était autre que les sentiments, le cœur. Comment allait-elle réagir en découvrant que non seulement lui avait gardé le sien, mais qu’en plus il était affectivement en parfait état de fonctionnement.

« Vous... je vous ai déjà rencontré, n’est-ce pas ? » Il se retourna vers Isabella qui avait prononcé les mots. En suivant son regard il comprit qu’elle parlait du capitaine Killian Jones. Comment diable avait-elle pu le rencontrer ? Un goût amer empli la bouche du ténébreux cependant qu’il posait sur le pirate un regard meurtrier. « Je suis vexé que tu m’aies déjà oublié, ma jolie, mais je ferais en sorte que tu n’oublies pas cette rencontre, sois-en sûre…»  Dit-il en présentant de manière subjective l‘objet métallique qui lui servait de main. « Je te défends de l’approcher, poisseux pirate. » Il n’avait pas recouvré toute sa magie, mais ce qu’il avait pu récupérer additionné à sa haine croissante allait lui donner un avantage. Il laissa Belle derrière le comptoir et pressa délicatement sa main sur la sienne, signe que tout était sous contrôle. Puis, marchant lentement et en s’appuyant sur sa canne, il s’avança vers les deux importuns. « Et puis pourquoi est-ce que cette gueuse t’appelle Edward ? Nous savons tous que ce n’est pas ton nom… Ténébreux. » Un sourire en coin s’étira sur ses lèvres. Il se stoppa à bonne distance des deux et leva les mains d’un geste théâtrale. Du typique Rumpel. « Oh ma chère Cora, ce n’est pas à moi qu’il faut poser ce genre de questions… Mais bel et bien à ta fille. » Il marque une courte pause avant de reprendre, tout sourire et les yeux plus noirs encore que le plumage d’un corbeau. « A moins qu’elle ait décidé de tout oublier en arrivant ici… Y compris toi. » Il accentua sur le dernier mot et lui lança un regard de mépris. « Que fais-tu là Cora ? Il n’y a rien pour toi ici. »








Rumpelstiltskin
EDWARD A. GOLD .♠️. « Déjà des idées lui venaient à l’esprit, Rumpelstiltskin frappait à la porte de ses pensées. » → ...


©️ SweetyBB (code) Tumblr (gif)

Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   Mer 30 Oct - 15:02


Plus les secondes passaient moins elle comprenait la scène qui était en train de se dérouler sous ses yeux. Elle comprenait seulement qu’elle y avait une part, que ces deux individus connaissaient Gold et que ce dernier non seulement n’avait pas envie de les voir apparaître, mais en plus estimait qu’il devait la protéger d’eux. Elle comprenait encore moins le fait qu’ils l’appellent tous deux par un prénom différent de celui qu’elle connaissait. En entendant celui prononcé par l’inconnu, elle se tourna vers Edward, incrédule. « Rumplestiltskin ? » Elle connaissait ce prénom : il s’agissait d’un personnage très présent dans le livre de contes de fées que lui avait montré Henry. Mais pourquoi appelait-on celui qu’elle connaissait comme Edward Gold sous le nom d’un être fictif ? Oui, pourquoi ? C’était absurde, ça n’avait aucun sens. Qu’il l’appelle Crocodile l’était encore davantage. Lorsqu’il s’adressa à elle, montrant le crochet qu’il avait à la place de la main, elle sentit une rage sourde l’envahir. « Vous ne me faites pas peur ! » S’exclama-t-elle sur un ton vindicatif qu’elle n’avait encore jamais employé.

Etrangement, il l’inquiétait moins que cette femme, dont elle ne savait que penser. Elle avait beau être certaine de ne l’avoir jamais rencontré, elle ressentit instantanément que quelque chose d’autre que la simple haine la rattachait à Gold, mais elle n’eut pas le temps d’y réfléchir davantage. Elle avait la détestable impression que des choses se tramaient, des choses qu’elle ne comprenait pas et qui pourtant étaient capitales. Pourquoi cette femme qui s’appelait apparemment Cora, habillée comme pour se rendre à un bal costumée, débarquait-elle ainsi, en plus en la traitant de manière si méprisante alors même qu’elles ne s’étaient jamais rencontrées ? Lorsqu’elle l’entendit dire qu’Edward Gold n’était pas son vrai nom, elle se sentit glacée : elle avait toujours sentie qu’il lui cachait certaines choses, mais jamais elle n’aurait pu imaginer que tout ça aille jusque là.

Il lui pressa la main pour la rassurer, ce qui n’eut pas l’effet escompté. Elle aurait voulu l’entendre dire que tout ça était absurde, mais au contraire il semblait savoir exactement de quoi il était question et elle détestait cette situation. Il était hors de question qu’elle reste à l’écart en regardant ce qu’il se passait sans comprendre ! Elle s’écarta du comptoir et s’avança vers eux, sans avoir conscience du danger qui pouvait potentiellement l’atteindre. Elle les regarda tous les deux, tour à tour. « Ca suffit maintenant ! Qui êtes-vous et qu’est-ce que vous voulez ? » Elle évitait de croiser le regard de Mr Gold, ayant peur de ce qu’elle y verrait, peur de découvrir que l’homme qu’elle avait cru connaître n’avait fait que lui mentir.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1296
POINTS RPS : 135
REPUTATION : 37



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Killian Jones »
Mais en réalité, je suis
Le Capitaine Crochet
MessageSujet: Re: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   Jeu 31 Oct - 15:00

Quel merveilleux quatuor ils formaient là. Si Hook avait conscience qu’il se tramait quelque chose qui allait au-delà de l’hostilité que le pirate et son ennemi juré se portait, il n’aurait su dire exactement quoi, mais à en juger les regards échangés entre Cora et Rumplestiltskin, ces deux là devaient avoir plus en commun qu’il n’y paraissait. Bien évidemment, la présence de Belle venait compliquer un peu plus les choses ; il aurait parié qu’il y avait dans le ton de la Reine de Cœurs quelque chose s’apparentant à de la jalousie. Une ancienne conquête qui découvrait sa remplaçante ? Intéressant. Peut-être y’avait-il là quelque chose qu’il pouvait exploiter. Rien n’était à négliger si cela pouvait faire l’aider dans sa quête de vengeance. Et tant d’enjeux flottaient au-dessus d’eux en cet instant, tant d’issues possibles à une situation en apparence inextricable. Pour le pirate, elle se soldait nécessairement par la mort de l’un d’eux, et qu’importe de laquelle il s’agirait, il s'en sortirait gagnant, soit parce qu’il irait enfin rejoindre Milah, soit (idéalement) en privant le Crocodile d’une personne qui lui était chère, voire en lui ôtant la vie à lui-même. L’animosité de Cora envers la jeune femme pouvait également être un atout pour lui et s’il le pouvait, il ne manquerait pas d’en jouer.

La pauvre insulte du Crocodile en réponse à sa menace lui arracha un sourire amusé. Pirate poisseux ? Il avait été traité de pires choses. Était-ce l’amour qui avait ainsi ramolli son pire ennemi ? Mais la jolie brunette semblait avoir plus d’audace et l’attention du capitaine se tourna vers elle. C’était réellement à se demander ce qu’elle pouvait bien lui trouver, à ce misérable lâche ; à moins qu’il ne l’eut envoûté ? Cela ne l’aurait pas étonné outre mesure. Dommage, il n’avait pas réellement envie de lui faire de mal. Elle avait du cran, et il respectait cela. Sans oublier qu’elle n’était pas désagréable à regarder, et son incompréhension face à la situation était presque touchante. Et le pirate détestait s’en prendre aux femmes. Mais l’affection que le Crocodile lui portait était clairement sincère, et pour que justice soit faite, quelle meilleure façon de se venger que de lui voler ce que lui-même lui avait pris : son cœur ?

Tandis que Rumplestiltskin et Cora entamaient une joute verbale aussi mielleuse en apparence que tranchante en-dessous, la brave petite, refusant de rester bien sagement à l’écart, s’interposa, exigeant des réponses sur un ton autoritaire. Le sourire de Hook s’élargit. Non, vraiment, il allait détester lui faire du mal. La première fois que leurs chemins s’étaient croisés, il n’avait pas compris jusqu’où allait la loyauté de la jeune femme pour le Crocodile et l’avait alors laissée dans sa cellule, ignorant la valeur qu’elle représentait pour lui. Il ne ferait pas cette erreur deux fois. Son sourire se changea en rictus lorsqu’il croisa le regard du Ténébreux.
« Tu ne lui as donc rien dit, Rumplestiltskin ? Craindrais-tu qu’elle ne te fuie en découvrant la vérité ? »
Il ricana puis reporta son attention sur Belle ; pas question de passer pour un goujat, si elle voulait des réponses, elle en aurait. Il esquissa une petite révérence théâtrale en sa direction.
« Killian Jones pour te servir, ma jolie. Encore qu’on me connaît mieux sous le sobriquet de Hook. » Accompagnant le geste à la parole, il agita à nouveau le crochet qui terminait son bras gauche et ajouta d’un air désinvolte mais d’une voix pleine de rage contenue : « Un aimable cadeau que je dois à ton... ami ici présent, du temps où il ne se faisait pas encore appeler… Edward. »


Captain Hook
Oh you tell me to hold on but innocence is gone and what was right is wrong cause I'm bleeding out, so if the last thing that I do is bring you down, I'll bleed out for you so I bare my skin and I count my sins and I close my eyes and I take it in and I'm bleeding out, I'm bleeding out for you.


Dernière édition par Killian Jones le Dim 10 Nov - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   Mer 6 Nov - 4:54

Enfin, elle put apercevoir un bref éclair de ce qu’elle avait espéré trouver en ces lieux : son maître venait de lui lancer un sourire plein de sarcasme et de dédain. Il avança même de quelques pas dans sa direction et la gratifia de ses gesticulations typiques qui faisaient partie de la signature du Ténébreux. Par contre, sa tentative de la blesser en parlant de sa fille échoua lamentablement. Quel dommage! Elle qui s’attendait à ressentir ce fameux frisson qu’elle adorait tant, celui qui accompagnait les meilleures menaces. Le pauvre Rumpel avait encore plus perdu la main qu’elle ne l’aurait cru.

- Pas la peine de jouer cette corde Rumpel. Je suis parfaitement au courant de ce qui se passe avec la malédiction, mais surtout avec ma propre fille. Cela ne te regarde en rien. Et puis, détrompe-toi : il y a tout pour moi ici… dit-elle en lui offrant un autre sourire horriblement dégoulinant.

Puis, la jeune femme à l’accent incroyablement agaçant sembla reprendre du poil de la bête et osa même clamer qu’elle n’avait pas peur de Hook, leur demandant également qui ils étaient et ce qu’ils faisaient là. Cora trouvait toutes ces facéties totalement ridicules! Ils étaient trois à savoir exactement ce qui se passait, avec cette seule imbécile heureuse pour mettre une ombre au tableau. La seule bonne nouvelle était que, si Rumpel n’avait dévoilé son passé à sa jeune conquête, cela voulait dire qu’elle ne comptait pas tant pour lui. Ou du moins qu’elle ne le connaissait absolument pas, contrairement à la Reine de Cœur qui avait déjà eu l’habileté de lire en lui comme dans un livre ouvert.

Le pirate fut le premier à répondre, ce qui ne déplut pas à Cora dans la mesure où elle n’aurait pas pu mieux dire. Quoi que… oui elle aurait probablement pu, mais peu importe. Puis il enchaîna en parlant de son crochet. Ce pauvre pirate n’avait-il aucun autre mot à la bouche? En passant pas mal de temps en sa compagnie dans la forêt enchantée, Cora avait pu remarquer que Hook mentionnait son attribut physique caractéristique très souvent, voir même trop souvent. Il est clair que cet objet représentait pour lui un élément très important de sa vie, composant en grande partie la personne qu’il était devenu. C’est pourquoi en parler, surtout devant l’homme lui ayant coupé ladite main, était parfaitement valide. Mais aux yeux de la terrible Reine de Cœur, tout ceci n’était que jérémiades de gamin.

Au moins, cette énième mention aurait le mérite de mettre la pauvre fille au courant de ce que son « cher et tendre » avait fait autrefois, en faisant également germer dans son esprit les graines de tout ce qu’il pourrait faire de mal à l’avenir. Et, contrairement à la nature humaine dite « normale », le fait d’imaginer Rumpel commettre des crimes atroces ne la dégoûtait pas le moins du monde. Au contraire : cela l’emplissait de joie, ou une émotion semblable, et lui donnait envie de sourire de façon machiavélique, ce qu’elle fit.

Cora daigna enfin reporter son attention sur l’intruse dans la pièce. Elle la dévisagea le plus méchamment possible… ce qui veut dire avec son regard habituel. Elle s’adressa ensuite au propriétaire des lieux avec une voix ne laissant transparaître que de mauvaises intentions.

- Tu ne me présentes pas ton amie Rumpel? Ce n’est pas très poli… Il semble que Hook ait déjà fait sa connaissance, mais je ne crois pas avoir eu ce… plaisir.

Elle cracha ce dernier mot comme s’il était enrobé de venin, ne pensant pas une miette de son intervention. Son regard ne criait que vengeance et cœur arraché…
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 215
POINTS RPS : 47
REPUTATION : 3



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« DarkOne »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: Re: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   Mer 13 Nov - 14:29

Kiss & Kill.


La pression sur la main de sa belle était censée la rassurer, mais comment pouvait-il en être ainsi alors même que deux êtres étrangement vêtus semblaient venus pour les menacer ? Gold ressentit une chaleur certaine au bout des doigts d'Isabella mais n'y prêta pas attention. Ses yeux ne faisaient que lancer des éclairs aux deux importuns qui avaient fait irruption dans sa paisible vie.

« Vous ne me faites pas peur ! » hurla Belle d'un ton bien assuré, du même dont elle s'adressait à Monsieur Gold à l'époque où il se faisait encore appeler Rumpelstiltskin. Ceci lui fit bondir le cœur, car même si lui-même n'avait pas peur du maudit pirate, il savait que Hook était du genre à intimider voire même à effrayer quiconque se trouvait sur sa route.

Lorsqu’il s’avança pour lancer mielleusement quelques affronts à la femme qu’il avait un jour cru aimer, Edward Gold ne s’était pas attendu à ce que celle-ci n’en soit pas touchée. « Pas la peine de jouer cette corde Rumpel. Je suis parfaitement au courant de ce qui se passe avec la malédiction, mais surtout avec ma propre fille. Cela ne te regarde en rien. Et puis, détrompe-toi : il y a tout pour moi ici… » Son poing se resserra sur l'embout de sa canne. Ses jointures blanchies lui firent mal mais cette douleur ne faisait qu'accentuer son mépris. Il allait les faire partir, de gré ou de forces, c'était certains. Peut-être que Cora avait du pouvoir à Storybrooke, mais il connaissait la malédiction qu'il avait fabriquée. Ici, elle n'était pas si puissante que dans la Forêt Enchantée, ici, ils étaient de nouveaux rivaux égalitaires. Il allait répondre, mais Belle, qui les avait rejoint, venait de lancer « Ça suffit maintenant ! Qui êtes-vous et qu’est-ce que vous voulez ? » Les yeux de celle-ci ne rencontrèrent en aucun moment ceux de Gold, et il comprit que ce n’était pas à son tour de répondre. Le pirate, sur un ton ironique, lui fit directement remarquer que quelques informations lui avaient, semblait-il, été divulguées. Il se présenta sur le ton prétentieux qu’il avait toujours emprunté et expliqua le pourquoi du sobriquet en présentant son crochet. Gold serra la mâchoire quand il expliqua que c’était lui l’unique responsable de la disparition de sa main. « Tu ne me présentes pas ton amie Rumpel? Ce n’est pas très poli… Il semble que Hook ait déjà fait sa connaissance, mais je ne crois pas avoir eu ce… plaisir. » Le venin de Cora était plus empoisonné que jamais, et pourtant il savait bien qu’il n’était le résultat que de son égo blessé. Il l’avait remplacée, elle qui avait été la seule à rendre le Ténébreux amoureux. Et bien elle se trompait, non seulement elle n’était plus la seule à avoir eu cette faculté extraordinaire, mais pire encore : elle avait toujours été la mauvaise personne. Bien qu’il ne l’effrayât pas, le ton qu’elle prit le rendit furieux. Si elle comptait faire du mal à Belle, elle allait s’en mordre les doigts. Peut-être n’avait-elle plus de cœur, mais Rumpel avait plus d’un tour dans son sac pour la faire déchanter. « Notre cher Capitaine a toujours été bon enquêteur lorsqu’il s’agit du Crocodile. » Lâcha-t-il en raillant, avant de se tourner vers le principal intéressé. « Ting ting ting, il t’en aura fallu du temps, tu ne trouves pas ? » Dit-il en serrant la mâchoire, faisant virevolter le bras libre. « Te la présenter ? Et bien, Isabella…» Commença-t-il en se tournant vers la jeune femme « … tu voulais des réponses sur ton passé oublié, tu devrais en avoir. » « A l’époque où je me terrai dans mon domaine, misanthrope au plus haut point, cette jolie demoiselle, en plus d’apporter une aide précieuse au comté de son père, est devenue une alliée parfaite à ma solitude. » Il ne comptait pas en dire plus, mais les mots étaient astucieusement choisis pour faire passer le message à Cora. Sa misanthropie sévère, c’était un cadeau de sa part, lorsqu’elle avait préféré s’arracher le cœur et le trahir plutôt que de l’aimer. Quant à l’aide précieuse… Vue la proximité qu’affichait Isabella et Edward, il n’y avait plus à douter sur le sens de ces mots.








Rumpelstiltskin
EDWARD A. GOLD .♠️. « Déjà des idées lui venaient à l’esprit, Rumpelstiltskin frappait à la porte de ses pensées. » → ...


©️ SweetyBB (code) Tumblr (gif)

Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   Lun 18 Nov - 13:17


Elle n’y comprenait plus rien et elle en avait assez, assez d’être tenue à l’écart. Il y avait forcément une explication à cette situation totalement incongrue. Car oui elle était incongrue et c’était peut-être pour ça qu’elle n’avait pas si peur que cela au fond. Tout ce qu’elle voyait, c’était deux personnes déguisées qui semblaient les menacer, pour une raison qu’elle ignorait. Elle sentait quelque chose du côté de l’homme, quelque chose de profondément désagréable. Si la femme lui déplaisait, c’était pour une toute autre raison : elle sentait qu’il y avait quelque chose entre elle et Edward, sans qu’elle puisse savoir quoi, mais pressentant que ça ne lui plairait pas. Elle les regarda, puis fixa Gold. « La vérité... quelle vérité ? Qu’est-ce qu’il veut dire ? » Une inquiétude perçait dans sa voix, parce qu’il y avait quelque chose qu’elle ignorait, parce qu’elle sentait que c’était grave.

C’est alors que l’homme se présenta à elle sous le nom de... Hook ? Là elle eut réellement envie de croire que c’était une plaisanterie. Le seul Hook qu’elle connaissait était un personnage fictif, un pirate avec un crochet. Elle le regarda incrédule. « Vous plaisantez ? Hook est un personnage de conte, il n’existe pas. Ca a assez duré maintenant, qui êtes vous vraiment ? » Elle était à cet instant plus agacée qu’effrayée devant quelque chose qui visiblement ne pouvait pas avoir le moindre sens. Pourquoi continuaient-ils à appeler Gold Rumpelstiltskin ? Voilà quelque chose d’autre qui méritait d’être éclairci. Elle se tourna vers ce dernier, espérant qu’il confirmerait ce qu’elle pensait, mais son assurance retomba lorsqu’elle vit qu’il ne semblait pas surpris, seulement terriblement en colère, une colère qu’elle se souvenait avoir vue lorsqu’elle l’avait vu face à Regina Mills.

Elle ne pouvait pas non plus croire que Gold ait été responsable du crochet. Elle ne l’avait jamais vu sous son pire jour, et même si elle devinait une part sombre en lui, elle ne pouvait croire que ce soit de son fait. « Qu’est-ce que vous racontez ? Vous imaginez vraiment que je vais vous croire ? » leur lança-t-elle, avant de regarder l’antiquaire, à la recherche d’une confirmation dans son regard, dans ses paroles. Elle ne pouvait croire que la moindre parole qui sortait de la bouche de ces inconnus pouvait être la vérité. Et pourtant, Gold ne démentait pas, ce qu’elle ne pouvait comprendre. Que se passait-il ? Le regard de l’inconnue sur elle était réellement mauvais, et méprisant à la fois. Qui était cette femme ? Mais son interrogation n’était pas la principale, puisque la dénommée Cora demanda plus d’explications sur son identité, ce qui montrait bel et bien qu’elles ne s’étaient jamais rencontrées. Mais pourquoi Gold parlait-il de crocodile ? Puis, soudain, il lui annonça qu’il allait faire des révélations sur son passé, ce qu’elle attendait depuis longtemps, mais elle avait seulement espéré que les circonstances seraient différentes, pas devant deux inconnus. Elle n’arrivait pas à croire à ce qu’elle entendait. « J’ai un père ? Pourquoi tu ne me l’as jamais dit ? Où est-il ? » Elle ne pouvait évidemment pas savoir que s’il ne le lui avait pas dit, c’était parce que son père l’avait oubliée, autant qu’elle l’avait oublié. Elle oublia les deux autres, elle le regarda, les yeux écarquillés. « Qu’est-ce que tu me caches d’autre encore ? » Elle se recula de quelques pas, ne se rendant pas compte qu’elle s’approchait trop près de Hook et Cora, dans l’ignorance totale de ce qu’elle représentait pour eux. Elle sentait pourtant qu’elle était l’enjeu d’une querelle, et elle détestait ça, elle détestait cette situation. Elle voulait quitter la boutique et les laisser entre eux, ayant l’impression de n’être qu’un pion sur un échiquier entre ces trois personnes.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1296
POINTS RPS : 135
REPUTATION : 37



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Killian Jones »
Mais en réalité, je suis
Le Capitaine Crochet
MessageSujet: Re: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   Mar 19 Nov - 17:32

Hook était peut-être patient, très patient même, mais il n’avait définitivement pas envie d’assister calmement au dénouement de ce ridicule triangle amoureux ; il n’était pas venu pour ça et n’avait pas l’intention de laisser passer sa chance alors qu’elle se présentait à lui. La seule chose qu’il retenait de tout ça, c’était que Rumplestiltskin, en plus de tuer celle qui avait été sa femme et la mère de son enfant sans une once d’hésitation, avait très vite su rebondir sur ses pattes. Milah, Cora, Belle… décidément, le tombeur de ses dames n’était pas celui qu’on croyait, dans la pièce. Pour Killian, trois cent ans s’étaient écoulés et pas une seule journée sans qu’une pensée pour Milah ne vienne étreindre son cœur cruellement. Difficile de l’oublier alors qu’il s’était construit une identité autour du désir de vengeance qui avait accaparé son existence. Le crochet était un souvenir permanent de son impuissance à sauver la femme qu’il aimait : une faiblesse qu’il avait décidé de changer en force. Et ainsi, il était devenu ce crochet, jusqu’à en porter le nom, jurant que c’était par lui qu’il ferait payer le Crocodile. Et le moment était venu. Mais il savait également combien inégal était le combat. Il savait que même dans ce monde, Rumplestiltskin restait le Ténébreux et que ses pouvoirs n’étaient pas à prendre à la légère. Par chance, ce n’était pas lui qu’il visait en cet instant. Ce n’était pas ainsi qu’il le ferait payer. Surveillant la conversation entre les trois autres (encore qu’elle semblait surtout se jouer entre Cora et le Crocodile) sans y prendre part, son attention tout particulièrement tournée vers la brunette qui avait clairement du mal à assimiler tout ce qui se passait autour d’elle, et qui lui rétorqua d’un air incrédule qu’il était un personnage de conte. Le pirate s’esclaffa. Un personnage de contes ? Il ne l’avait jamais entendue, celle-là. Mais après tout, dans un monde sans magie tel que celui-ci, ce n’était pas si surprenant. Il espéra simplement qu’ils lui avaient fait justice, mais le moment n’était pas à ce genre de considérations. La petite commençait à s’agacer, mais derrière cette nervosité, Hook sentait quelque chose qui s’apparentait à du doute, un « et si » insidieux qui était né dans son esprit et refusait de la lâcher. Un doute qu’il avait envie de changer en conviction. Pourquoi ? Peut-être pour lui faire voir quel genre d’homme elle aimait, pour lui faire réaliser et pour voir l’horreur dans ses yeux lorsqu’elle comprendrait, pour que Rumplestiltskin la voie aussi.

Comme s’il avait lu dans ses pensées, celui-ci se tourna dans sa direction pour le railler de sa voix horripilante, lui faisant remarquer qu’il lui avait fallu du temps pour le retrouver. Plus de trois siècles, oui, durant lesquels sa haine n’avait cessé de croître. Mais les mots du Ténébreux n’étaient que pure provocation, creuse et vaine : tous ne pouvaient se targuer d’avoir survécu trois siècles et traversé quatre mondes différents dans le seul but d’accomplir une vengeance, surtout pas un simple mortel comme lui. Si cela ne prouvait qu’une chose, c’était sa ténacité, et Hook n’était pas prêt de s’en sentir amoindri. Il se contenta de pencher la tête légèrement en avant comme s’il prenait cela pour compliment (et réellement, c’en était un, pour lui) tandis que Rumplestiltskin se tournait à nouveau vers Cora pour lui répondre, redoublant rapidement les interrogations de sa protégée qui commençait à reculer sans prendre garde où elle allait. Fâcheuse erreur. Hook, rapide et furtif comme l’éclair, fut là pour l’accueillir, et bien vite, il s’empara de la jeune femme par-derrière, plaçant aussitôt la pointe de son crochet sur son cou si gracile avec un sourire cruel. Sa prise était telle qu’au moindre geste brusque, le métal percerait la peau blême et fragile, faisant couler le sang de la jeune femme. Une simple assurance que le Crocodile ne ferait pas de faux pas ; s’il tombait, il s’assurerait qu’elle tomberait avec lui. Se penchant vers l’oreille de la brune, assez proche pour sentir son parfum, ce qu’il fit par pure provocation envers son ennemi qu’il ne quitta pas une seconde du regard, il souffla d’un air narquois :
« Et bien, si je n’existe pas, tu ne devrais pas avoir à craindre pour la suite ; ce qui est une bonne chose, parce que là d’où je viens, les contes de fées ne connaissent pas toujours des fins heureuses… »
Son crochet glissa lentement, s’arrêtant cette fois au niveau de son cœur. Le sort que Regina avait lancé sur son crochet pour qu’il arrache le cœur de Cora n’avait toujours pas servi, et il savait qu’il lui suffisait d’enfoncer le métal dans la chair pour en extraire le précieux organe, chaud et palpitant, pour le tenir entre ses mains comme Rumplestiltskin l’avait fait avec Milah, et le réduire en poussières sous ses yeux impuissants. Pourtant, à bien y réfléchir, il n’avait peut-être pas besoin de la tuer ; s’il parvenait à la retourner contre son cher et tendre, il pourrait y gagner bien plus… à condition bien sûr d’y parvenir. Si ce n’était pas le cas… et bien il savait ce qu’il lui restait à faire.
« Et crois-moi, ce n’est de toute façon avec pas avec ce misérable que tu la trouveras, sauf si tu es prête à prendre le risque qu’il t’ôte la vie pour avoir osé marcher sur son ego... »
Peut-être enjolivait-il les choses, mais il n’en était pas si sûr en vérité. Milah l’avait quitté parce qu’il n’était qu’un lâche et qu’il n’avait rien à lui offrir. Et il l’avait tuée pour avoir abandonné Bae… ce qu’il avait fini par faire également. Pour quoi ? Par amour de la magie. Du pouvoir. La seule supériorité qu’un lâche de son espèce pouvait espérer avoir sur les autres. Au fond, ils en revenaient toujours là. Qu’importait les prétextes qu’il se donnait. Milah n’avait jamais voulu abandonner son fils, et sa culpabilité l’en avait bien suffisamment punie. Ils seraient revenus pour lui, ils se l’étaient jurés, mais Rumplestiltskin l’avait définitivement privé de mère… avant de le priver de père également. Lâche il était, lâche il resterait.


Captain Hook
Oh you tell me to hold on but innocence is gone and what was right is wrong cause I'm bleeding out, so if the last thing that I do is bring you down, I'll bleed out for you so I bare my skin and I count my sins and I close my eyes and I take it in and I'm bleeding out, I'm bleeding out for you.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   Dim 15 Déc - 22:59


Écouter Rumpel déballer son histoire fut un moment difficile à passer. Heureusement, il fit ça court, Cora n’eût donc pas à endurer le récit de leur relation bien longtemps. Contrôler ses expressions faciales releva pratiquement du défi insurmontable, considérant toute la colère et le dégoût que cela lui inspirait. Elle n’y arriva que partiellement, laissant paraître malgré elle une légère grimace de mécontentement. Personne ne pouvait cependant lui reprocher sa réaction, d’ailleurs c’était très probablement celle que le Ténébreux avait voulu provoquer en obtempérant à sa demande de présentation.

La simple idée que son ancien amour puisse entretenir une relation avec cette fille… Fille. Le mot était tout à fait juste. Elle avait l’air si jeune… trop jeune? Comparé au nombre faramineux des années de vie de la Reine de Cœur… tout paraissait trop jeune. Elle aussi avait un jour été jeune et belle, mais cela n’avait pas d’importance aujourd’hui. Seul le pouvoir comptait, son apparence allait de pair avec sa puissance. Qui aurait pu la prendre au sérieux avec un visage de jeunette? Et puis, il y avait les illusions et les sorts pour toute nécessité de changement d’apparence temporaire. Rien à envier à la petite gueuse.

Justement, cette dernière s’obstinait à dire que Hook n’était qu’un personnage de conte, qu’il n’était pas réel. L’idée de faire partie d’un conte plut énormément à Cora. Il lui semblait que cela s’apparentait au fait de marquer l’histoire, d’être connu de tous, même si c’était de façon fictive. Elle se demanda si elle aussi faisait partie d’une histoire. Il faudrait qu’elle pose la question à Regina, parce qu’il était hors de question qu’elle s’adresse à la paria brune aux côtés de Rumpel. Son attention fut encore une fois distraite par les paroles de la fille qui se mit à questionner les motivations de son amoureux quant au fait de lui cacher des choses sur son passé. Cela redonna immédiatement le sourire à l’enchanteresse.

Le problème est qu’en s’éloignant du Ténébreux, l’inconsciente se rapprocha légèrement des « vilains ». Sans s’en rendre compte, elle venait de signer son arrêt de mort. Cora vit tout de suite les intentions de Hook, tant dans ses yeux que dans son langage corporel. Comme prévu, le pirate l’attrapa par-derrière, plaçant son crochet bien en évidence contre la peau de sa gorge. Enfin un peu d’action! Le fait que la vie de sa rivale soit mise en danger était la cerise sur le gâteau! Toutefois, les paroles de son acolyte contre son ancien amour ne lui plurent qu’à moitié. L’insinuation d’incompatibilité amoureuse entre lui et sa douce était agréable, mais pas celle impliquant que toute relation avec l’homme était vouée à l’échec. Si elle n’avait pas choisi la revanche au lieu de l’amour, si elle ne s’était pas arraché le cœur, ils auraient peut-être pu vivre heureux. Qui sait.

Le crochet de Hook était maintenant au niveau du cœur de sa victime. La Reine de Cœur se souvenait parfaitement du jour où le pirate et elle avaient fait connaissance, alors qu’il avait essayé de lui arracher l’organe qu’elle n’avait plus. Elle n’avait donc aucun doute quant au sérieux de la menace que représentait l’instrument argenté. Le simple argument verbal qui s’était déroulé jusque-là prenait maintenant une tournure des plus intéressantes. Aucun doute que Cora aurait bien aimé voir son maître réagir de manière violente à cet affront, causant ainsi la mort de sa bien-aimée. Par contre, le pendant de cette fin heureuse était que Rumpel perdrait tout contrôle de lui-même et qu’il faudrait assurément lui ôter la vie. Ce qui n’était pas du tout profitable au plan secret de la Reine de Cœur.

Son partenaire n’ayant pas pris la peine de faire des menaces claires ni même d’évoquer des recommandations quelconques, Cora se dit qu’elle se devait de prendre les choses en main. Avant que les choses ne dégénèrent et qu’une bagarre mortelle ne débute, elle s’avança un peu plus près de Rumpel et s’éclaircit la voix.

- Mon cher Rumpel, comme tu peux le voir, il est clair que tu n’es plus en position de supériorité… Tu sais très bien que Hook n’hésitera pas une seule seconde avant de tuer ta dulcinée. Qui sait même s’il va attendre une quelconque menace de ta part pour passer à l’action. Les pirates peuvent être si… réactifs.

Elle jeta un coup d’œil au pirate et à son otage, espérant que Hook comprendrait sa prochaine manœuvre. Tant qu’à avoir le dessus, il fallait bien exiger quelque chose de leur ennemi commun. Et Cora savait parfaitement ce qu’elle voulait demander.

- Quoiqu’il en soit, tu ne peux manifestement rien nous refuser maintenant. Je vais te poser une question très simple et j’attends une réponse claire et exacte. Où as-tu caché ton poignard?

Elle parlait bien entendu de la lame portant l’inscription de son nom. Celle qui lui permettrait d’obtenir les pouvoirs du Ténébreux.
Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »
Mais en réalité, je suis
MessageSujet: Re: GROUPE 1 ∞ KISS & KILL   

Revenir en haut Aller en bas
 

GROUPE 1 ∞ KISS & KILL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [resolu] import et destruction de groupe/swf
» Action envoyer un e-mail multi pièces jointes et envoi de groupe : Possible ou pas ?
» Jewel♥Kiss
» [SUGGESTION] Changer la couleur du groupe "membres" & idée d'un nouveau groupe
» Kévin Woo ▬ U-Kiss ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il était une fois :: Les archives de Gold :: Les archives de Gold-