Forum RPG sur la série Once Upon A Time
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MESSAGES : 195
POINTS RPS : 74
REPUTATION : 0


avatar
« The Poison »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Dim 20 Oct - 9:46

silence ça mouille

Dans la maison des fous, rien ne semble entrer dans les critères de normalité qu'on a l'habitude de voir. C'est en outre l'anarchie totale. Voici donc l'heure du thé dans la demeure du Chapelier et de la petite Alice. Ils fêtent encore un non-anniversaire tout en se gavant de cupcakes aux arômes insolites (coquelicot, shamallow, crème caramel, origan...) Cela s'agite en tout sens. Le salon est sens dessus dessous. Un lapin peint en rose grignote des bouts de réglisse. Le Chapelier est animé par le feu sacré, faisant un discours sur la nécessité de sauver les moutons en Patagonie.

Bref, vous l'aurez compris, ça ne tourne pas rond. Mais si en plus je vous parle d'une inondation, genre raz-de-marée, accompagnés de requins et autres créatures marines, me croiriez-vous ? Ursula a le sens de l'humour. Poiscaille et compagnie sont au rendez-vous. A cela s'ajoute une femme pleine de vigueur qui se bat avec un monstre géant, un Goliath à forme mi-humaine, mi-créature des abysses. Encore un sale tour du méchant poulpe...

C'est la panique. Il va falloir être réactif si vous ne voulez pas finir en terrine de crevettes...



TOUR 1

1. AISLINN
2. KIDA
3. MJ

  • Guide RP :
    - Le MJ est là pour vous aider et dynamiser le jeu.
    - Ne pas écrire des romans dans la mesure du possible ! Le principe étant de multiplier les échanges. Une dizaine de lignes suffit donc.
    - Si jamais vous rencontrez un problème, envoyez un MP à Eléazar Mordred. Prévenez de vos absences (plus d’une semaine par exemple) et je m’arrangerai pour que le rp se poursuive.
    - Amusez-vous bien !

bohemian psychedelic


Dernière édition par The Poison le Sam 9 Nov - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgiletaitunefois.lesmots.net
MESSAGES : 1253
POINTS RPS : 195
REPUTATION : 34



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Aislinn Liddell »
Mais en réalité, je suis
Alice au pays des Merveilles
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Lun 21 Oct - 17:34


Aislinn adore les journées normales, le petit train-train quotidien...Celui qui vous ordonne de prendre le thé à toute heure, en compagnie de peluches malgré vos vingt ans et quelques, qui vous ordonne de pimenter votre vie et vos cupcakes. Un charmant lapin en peluche sur les genoux, un cupcake dans une main et la tasse aux lèvres, la rouquine regarde son colocataire et ami monter à moitié sur la table pour appuyer son discours ( à la rhétorique logique impeccable et avec une base presque non absurde : les moutons en Patagonie, pour le manoir Jefferson, c'est du terre à terre : vous auriez du voir le discours sur pourquoi le chat de Cheshire n'aime pas le bleu ). Jefferson parle, parle, rien ne l'arrêtera et certainement pas Aislinn qui finit par presser ses mains devant sa bouche pour mal contenir son rire et son regard pétillant. Oh comme elle aime ce genre de journée, où elle a le chapelier rien que pour elle, et que tout s'harmonise à leur folie douce. Ils ont jouer au criquet, le salon est dans le chaos à l'exception de leur petite table … et encore : peluches, meubles renversés, gâteries à la tonne, eau jusqu'aux chevilles... ah non, ça ce n'est pas prévu. Aislinn pousse un cri :

« -Jeff ! »

Le fou s'en moque, comme toujours mais Aislinn a plus les pieds sur terre..ou dans l'eau, dans ce cas précis. Serrant toujours sa peluche contre elle, la jeune femme saute sur ses pieds. Qu'est-ce que c'est ça ? Quelque chose frôle ses chevilles, elle pousse un cri, saute sur le canapé...avant de se rendre compte qu'il s'agit d'un poisson. Gros poisson. Qu'est-ce que un poisson fout dans leur salon ?! Aislinn saute à pieds joints dans l'eau, s'efforce de retenir son désir de gamine qui aime sauter dans les flaques et fonce voir d'où tout cette eau vient. Ils ont pu laisser un robinet ouvert, ça ne serait pas la première fois. La première fois que des poissons s'en mêlent, mais Aislinn en se préoccupe pas de ce qui est possible et de ce qui ne l'est pas.

La cuisine, puis la salle de bain, restons logique : sur son chemin, la rousse doit passer par la salle à manger ...où l'eau est encore plus haute et surtout plus habitée. Une fille et un truc. Moche, le truc. Pas le genre à accepter de se nourrir de terrine de crevettes, plutôt de truc beaucoup plus gros. Genre elles.

« -Jefferson ! »

Hurle Aislinn par réflexe, mais si elle doute qu'il l'entende ou vienne à son secours. Leur secours, elle devrait peut-être aller aider la jeune femme, non ? C'est son invitée, par définition. Comment on aide quelqu'un à se battre comme...ça ?




Elle est un petit trésor qu’on aimerait cacher au reste du monde, qu’on garderait pour soi comme un petit talisman porte-bonheur et qu’on porterait tout contre son cœur en cas de coups de blues ou pour des moments bienheureux comme celui-ci.  ♥️ Whale

Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 56
POINTS RPS : 56
REPUTATION : 12



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Kida K. Nedakh »
Mais en réalité, je suis
la princesse Kida
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Mar 29 Oct - 16:48

omment était elle arrivée là ? Elle ne le savait pas... Attendez... Si, elle le savait très bien. Ursula. Les souvenirs affluaient dans la pauvre petite tête de l'Atlante et, bien que la situation soit des plus agaçantes, d'autant plus qu'elle était en train de se faire attaquer par un Goliath, la seule chose qui lui vint à l'esprit fut le nombre d'heures qui lui restait. La notion du temps n'avait jamais fait partie des atouts de la princesse, sa cité ne comportait que jour et nuit, les heures et les minutes ayant été purement et simplement balayées. Bien évidemment, elle avait fait des efforts, lorsqu'elle s'était retrouvée sur le navire pirate, mais mise à part cela, elle était incapable de dire combien de temps s'était écoulée depuis son arrivée. Bon soyons sincère, cela ne faisait que quelques minutes où'elle avait franchi le portail, accompagnée d'un océan,ou du moins, de ses habitants. Kidagakash n'était pas non plus capable de donner un nom à cet endroit où tout semblait … fort étrange. En rien semblable à la cabine du capitaine ou à sa chambre, la pièce était des plus déstabilisante pour la jeune femme. Autant dire que l'intruse et l'environnement ne s'accordaient pas du tout : Elle, avec ses cheveux blancs et sa tenue empruntée au pirate au crochet contre la pièce, avec de jolis meubles, une décoration fort exotique -aux yeux de Kida, elle l'était- et des appareils fortement menaçant. La femme était en pleine réflexion sur qui était le plus dangereux entre le repas et la micro-onde (sans se douter que cela portait un tel nom, bien évidemment) lorsqu'une voix vint perturber son combat extérieur et intérieur. Une jeune femme, sûrement pas plus âgé qu'elle, enfin dans la limite physique, qui hurlait un nom. Pas son nom. Jefferson, ce devait être le nom de son animal de compagnie, ou d'un individu quelconque, à moins qu'elle ne la prenne pour... ça, enfin pour cette personne dénommée Jefferson... ou ce chien. Enfin bon, il ne restait plus qu'une chose à faire : Kida dégaina son poignard. Comment passer pour une sauvage ? Faites exactement comme Kidagakash Nedakh : soyez décoiffé, fatiguée et brandissez un poignard fait à la main. Effet assuré. Le prochain problème, oui, parce qu'il y avait toujours des tas de problèmes dans la tête de l'Atlante, était de ne pas faire hurler inutilement l'étrangère, passer pour une gentille. Gentille, elle l'était de toute façon.

« Si tu m'aides, je te laisserais le manger. »

Beh quoi ? C'était fort gentil de sa part, elle mourait de faim en plus. Bien évidemment, Kida aurait pu s'en charger seule, mais le hurlement qui appelait au secours un chien ou un homme n'était pas de bon augure. Surtout qu'elle venait, sans le faire exprès, d'inonder sa demeure, une chose qui n'aurait pas été vraiment possible en Atlantide. Enfin bon, peu importe. Esquiver ce repas sur patte commençait à l'énerver, la jeune Atlante n'avait jamais été réputé pour son calme, mais plutôt pour son agressivité. C'est sûrement guidé par cela qu'elle finit par attraper le premier truc qui lui tombé sous la main -pour l'occasion se fut une casserole- afin de donner un coup à son assaillant. Pas très efficace. Cela ne fit que l'énerver davantage. Mieux valait prendre du recul et de la hauteur, c'est avec agilité que Kida grimpa sur l'un des meubles de la pièce, sans plus penser au fait que la propriétaire de la demeure était toujours une potentielle proie. Et dire que Milo avait atterri ici, comment avait-il pu survivre dans un environnement aussi bizarre ?





L'espoir ne suffit pas toujours pour apaiser un esprit.

CODE © Aki'


Dernière édition par Kida K. Nedakh le Dim 3 Nov - 18:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 195
POINTS RPS : 74
REPUTATION : 0


avatar
« The Poison »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Mer 30 Oct - 21:15

Sauve qui peut !

Que passa ? C’est toujours autant la panique. Lit-té-ra-le-ment. Le Goliath n’est pas encore K.O, il est même furax et donne des coups contre le perchoir de Kida. Des hurlements parviennent à vos oreilles, le Chapelier débarque dans la salle à manger, poursuivi par…un requin aux mâchoires impressionnantes. Il s’accroche au lustre pour se tenir à distance respectable s’il en est.

Alice est peut-être la femme de la situation. Elle n’a pas vraiment le choix me diriez-vous, il faut absolument qu’elle vienne en aide à l’inconnue, car c’est la seule qui sait comment se débarrasser d’un monstre marin, n’est-ce pas ? (et qui connaît la recette du requin à la broche) Ce n’est certainement pas en proposant du thé au mastodonte armé d’une massue que l'on va se sortir du pétrin.



Spoiler:
 

bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgiletaitunefois.lesmots.net
MESSAGES : 1253
POINTS RPS : 195
REPUTATION : 34



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Aislinn Liddell »
Mais en réalité, je suis
Alice au pays des Merveilles
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Sam 2 Nov - 21:03


Un monstre marin bien laid et bien méchant ( espèce dangereuse ).
Une fille étrange ( espèce inconnue ) aux cheveux blancs juchée sur un meuble, un couteau à la main.
Un Jefferson (espèce en voie de disparition) accroché au lustre.
Un requin qui patrouille en-dessous, avide de lui croquer les fesses ( on le comprends.)
Ce doit être pratique d'être une demoiselle en détresse et sensible, on s'évanouit, on ferme les yeux et lorsque on les rouvre, le problème a été résolu, l'inondation évacuée et on peut retourner manger des petits gâteaux en toute tranquillité. Malencontreusement, ce n'est pas tout à fait le genre d'Aislinn ( dans une autre vie, celle du Pays des Merveilles, elle a vu bien pire après tout ), qui s'ennuierait bien vite dans ce genre de vie.

Elle aime les aventures romanesques ? Elle vient d'atterrir dans un monde aussi dingue que celui de ses livres adorées, mademoiselle est servie. Mais l'adaptation est plus dure que prévue : Aislinn reste statufiée, les pieds dans l'eau et la bouche entrouverte. « Si tu m'aides, je te laisserais le manger. » Kezako ?

«-Merci. » réponds machinalement Aislinn.Tout en priant pour que la jeune femme lui parle bien à elle, et pas au monstre.

Et puis, quoi, c'est une fille polie. Et c'est vrai qu'elle a un petit creux. Et un énorme monticule de cupcakes qui l'attendent dans la pièce d'à côté, s'ils ne sont pas déjà en train de flotter. Au moins cela a le mérite de la  réveiller : Aislinn décide d'agir. Valeureusement. Courageusement. Hystériquement. Inutilement. C'est l'intention qui compte, n'est-ce pas ?
Elle n'est pas celle qui a le couteau en main, elle n'est pas la guerrière tueuse de la mort qui tue. Mais la dite guerrière n'est pas non plus en excellente posture, en équilibre instable sur un meuble et menacée par un poisson mutant tueur. Or, Aislinn est excellente en diversion. Sans réfléchir ( tiens, grande surprise ) elle attrape la première chose qui lui passe sous la main pour l'envoyer sur la bête :  une théière ( tiens, encore une grande surprise ). La théière fait un joli arc de cercle qu'elle termine dans une explosion, trois mètres à gauche de sa cible.

«- Laisse la tranquille, mocheté ! »

Cette fois, c'est l'une des chaussures d'Aislinn qui vole dans la direction du monstre, et touche son but, rebondissant sur la tête du :

« -Hommonstruc ! C'est MA salle à manger, MON chapelier et MON invitée ! »

Et cela ne se fait pas d'inonder la salle à manger des gens ! La rouquine enlève sa deuxième chaussure – dans l'eau, on est mieux pieds nus après tout – et l'envoie en direction du Goliath. Elle finit par s'avancer et patauger pour de bon … heureusement elle est bonne nageuse, même pas dans une mare de larmes.

« -OUSTE! »

Oui, elle risque de l'énerver, et même d'énerver l'étrange femme autant que le monstre. Elle va finir en brochette. Deux fois. Pourquoi est-ce qu'aucune tea party ne finit bien dans ce foutu manoir ?




Elle est un petit trésor qu’on aimerait cacher au reste du monde, qu’on garderait pour soi comme un petit talisman porte-bonheur et qu’on porterait tout contre son cœur en cas de coups de blues ou pour des moments bienheureux comme celui-ci.  ♥️ Whale

Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 56
POINTS RPS : 56
REPUTATION : 12



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Kida K. Nedakh »
Mais en réalité, je suis
la princesse Kida
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Dim 3 Nov - 18:08

tait elle sérieuse ? Kida ne pouvait qu'être perplexe face à l'attitude de la jeune étrangère. Elle avait imaginé que les gens de ce monde étaient mieux préparés contre les attaques de ce genre, mais visiblement non. Où étaient les harpons ? Les fusils de chasses et les diverses armes à feu qui illustraient ses livres ? Nulle part. Il n'y avait qu'une rouquine étrange qui balançait des chaussures sur un monstre. Sérieusement, qui avait de telles idées ? Les chaussures n'allaient pas tuer un monstre marin, et vu comment la fille visée, elle risquait plus de l'envoyer dans la tête de l'altesse Atlante qui cherchait tant bien que mal à retrouver son équilibre malgré les coups du repas à nageoire contre son perchoir. Ce n'était pas comme ça qu'ils allaient se débarrasser du Goliath, surtout pas si elle se mettait à hurler ... Hommonstruc ? Quel était ce mot ? Kida comprenait pourtant de nombreuses langues, parlait couramment le grec, l'anglais, le turc, le latin et bien d'autres, mais ce mot n'appartenait à aucune civilisation de sa connaissance. Génial, en plus d'avoir atterrit dans un autre monde, Milo ne savait certainement plus parler sa langue. Comment allaient-ils faire pour communiquer ? Pourtant le reste des paroles de la rouquine semblait être dans la bonne langue, c'était peut-être juste elle qui inventait des mots... oui, c'était certainement plus probable. Ils semblaient tous fous dans ce monde, entre la rousse hystérique et l'étrange homme qui s'accroche au lustre. Décidément, ce manque de courage la rebutait. Si l'homme ne pouvait aider la jeune femme criante, la princesse allait devoir s'y coller, surtout que le Goliath se dirigeait à toute allure vers son assaillante qui l'avait fortement énervé à coup de chaussure et de " mocheté ". Il n'était quand même pas si moche que ça... Bref. Et puis, Kidagakash n'était pas vraiment une invitée, bien que ce soit gentil de la qualifier ainsi, la jeune femme n'était rien de plus qu'une squatteuse. Oui, c'était le cas de le dire, et elle espérait sincèrement repartir aussi vite qu'elle était arrivée. Plus le choix. Maudite Ursula.
Kida s'accroupit, histoire de prendre un bon appui et s'élança sur le monstre marin qui s'apprêtait à attaquer son hôte forcé. En fait non, il était vraiment moche. Malheureusement, l'Atlante avait mal calculé son saut et ne réussit à s'emparer que de la queue du poisson qui se mit à se débattre comme si la folie s'était soudainement emparée de son esprit. Surprise par une telle agitation, la jeune femme resserra son emprise sur la queue de son futur repas, ce qui lui valut de recevoir un sacré coup au visage. Depuis quand un poisson sautait hors de l'eau, au point de pouvoir vous fracasser le nez ? Enfin, il n'était pas cassé, et au moins elle ne s'était pas prit un coup de mâchoire ou allez savoir quoi. Légèrement sonnée, la femme aux cheveux blancs finis par lâcher prise sur le poisson qui s'excitait tout seul dans son coin. Que les rois du passé aient pitié d'elle.

« C'est pas possible ! »

Kida allait finir par haïr ces sales poissons, ce serait le comble pour quelqu'un qui vivait dans une cité sous-marine. Elles étaient toutes deux en mauvaise posture, surtout que l'Atlante avait lâché sa précieuse arme. Elle était définitivement rouillée. S'il lui était impossible de tuer le monstre, alors elle le refilerait à un autre. Alors qu'il fonçait vers elle, la jeune femme se hissa agilement sur son ancien perchoir qui menaçait de rendre l'âme à tout instant. Ne s'attendant sûrement pas à cela, le monstre s'élança contre le meuble et s’assomma, un peu comme elle auparavant. Profitant de l'occasion, et surtout remarquant le second prédateur qui s'approchait dangereusement, l'Atlante tendit un maximum la main vers la rouquine qui avait décidé de faire face aux démons des océans.

« Si tu veux pas finir en quatre heure pour poissons carnivores, je te conseil de monter là dessus avec moi et de ne pas trop gigoter. »





L'espoir ne suffit pas toujours pour apaiser un esprit.

CODE © Aki'
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 195
POINTS RPS : 74
REPUTATION : 0


avatar
« The Poison »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Sam 9 Nov - 21:09

Deus ex Arthurus

On a toujours besoin d'un héros chez soi. (exit le Chapelier qui tente de ne pas laisser un gramme de chair au requin) L'Atlante met certes un terme aux actes terroristes du vilain poisson, le danger n'est cependant pas écarté. Le Goliath rôde toujours, prêt à embrocher l'innocente Aislinn notamment.

Alors que tout espoir semble exterminé, on entend un PLOUF sonore. Une montagne de livres tombe à l'eau et la tête d'un jeune homme - Arthur de son petit nom - apparaît. Dire qu'il était venu apporter quelques bouquins à son amie...Le guerrier ne pouvant atteindre les damoiselles sur leur perchoir a la bonne idée de foncer sur le nouveau venu...mais il ne sait pas à qui il s'attaque, n'est-ce pas ?



Spoiler:
 

bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgiletaitunefois.lesmots.net
MESSAGES : 1253
POINTS RPS : 195
REPUTATION : 34



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Aislinn Liddell »
Mais en réalité, je suis
Alice au pays des Merveilles
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Dim 10 Nov - 22:34


Vraiment ? Crier après un monstre et lui balancer des objets est signe de folie ? Et que dites-vous de l'initiative téméraire et totalement inconsciente et de se jeter sur la queue du monstre ? Aislinn observa avec ahurissement Kida passer à l'attaque. Un instant, Aislinn crut que la guerrière allait triompher :  la jeune femme aux cheveux blancs était pour elle capable de tout, y compris d'un miracle ou de se transformer en preux chevalier. Elle était tellement sûre d'elle, courageuse, différente d'Aislinn et du monde dans lequel elle vivait maintenant... On aurait dit une héroïne de roman, tout droit sortie d'un conte. Le côté sauvage en plus. En tous cas, Aislinn la regardait avec autant de perplexité que d'admiration... tout en se sentant un peu cruche à côté.

Aislinn sursauta lorsque Kida se prit un coup, mais soit ce n'était pas grave, soit son invitée surprise était costaude, puisqu'elle se releva sans une plainte, prête à continuer le combat. Ce combat s'annonçait cependant perdu d'avance : la jeune femme était leur seule chance et elle venait de se prendre un coup et de perdre son arme. Mais pas sa jugeote, puisqu'elle réussit à faire s'assommer le montre lui-même... Au moins, les deux jeunes femmes avaient l'avantage de l'intellect, les poissons ne brillant pas par leur illustre QI. L'homme a domestiqué le poisson en sardines en boîtes, elles réussiraient à faire une brochette de Goliath.

« Si tu veux pas finir en quatre heure pour poissons carnivores, je te conseil de monter là dessus avec moi et de ne pas trop gigoter. » Pas question de se le faire dire deux fois: Aislinn attrapa la main tendue et bondit aux côtés de la jeune femme. Le second prédateur lui rasa les fesses, mais elle se jugea en sécurité, le coeur battant la chamade. La position de Jefferson là haut sur le lustre lui semblait soudain bien enviable. Le regard d'Aislinn courait sur les différents éléments de la salle à manger, à la recherche 1) de l'arme de sa compagne, mais celle-ci devait avoir disparu sous les eaux qui ne descendaient pas 2) quelque chose qui puisse servir d'armes... Evidemment, elles n'étaient pas dans la cuisine ( aux grands couteaux aiguisés ) ni dans l'atelier ( aux grands ciseaux mortels ), mais dans l'une des pièces les plus difficiles à défendre Elle savait que Jefferson gardait un pistolet quelque part...mais connaissant 1) la maladresse de la jeune femme 2) son opinion sur les armes, il le conservait caché quelque part...et elle ignorait où. Elle était parfaitement inutile et si elle n'était pas juchée sur un meuble, elle aurait sans doute taper du pied avec désespoir.

Il leur fallait un preux chevalier, ce que n'était décidément pas le chapelier. Plouf. Aislinn tourna la tête, ouvrit la bouche pour crier, protéger ses livres adorés...mais trop tard, les merveilleux livres d'Arthur tombèrent dans la folle. Sacrilège, damnation, horreur. Arthur. Qu'est-ce qu'Arthur faisait dans ce bazar ?

« -ATTENTION ARTHUR ! Le... LE POISSON ! »

… Nota Bene : souvent on entendant des choses folles dans ce manoir, mais ce n'était pas inquiétant. Par exemple, habituellement, Aislinn aurait sans doute hurlé « le poisson » car un poisson rouge nageait dans la salle à manger et qu'il fallait faire attention à ne pas l'écraser ; Dans ce cas précis, il fallait vraiment faire attention. A ne pas se faire tuer par un poisson moche géant humanoïde armé. Folle journée.




Elle est un petit trésor qu’on aimerait cacher au reste du monde, qu’on garderait pour soi comme un petit talisman porte-bonheur et qu’on porterait tout contre son cœur en cas de coups de blues ou pour des moments bienheureux comme celui-ci.  ♥️ Whale

Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 72
POINTS RPS : 21
REPUTATION : 5


avatar
« Arthur Pendragon »
Mais en réalité, je suis
le Roi Arthur
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Sam 16 Nov - 11:43



We all live in our yellow submarine
« Vert comme la mer ♫ »

Quête ♥

Arthur ouvrit de grands yeux surpris lorsque les livres tombèrent dans l’eau. Quelle diablerie était-ce là ? Se demanda-t-il alors.

La journée avait commencé – somme toute – de la façon la plus « banale » qui soit. Il s’était levé, avait pris un petit-déjeuner copieux et, comme le soleil n’était pas encore tout à fait levé, il avait griffonné de nouveaux dessins de Morgana durant plusieurs heures. Mais la Morgana d’avant, celle de Camelot. Il esquissa un sourire amusé avant de jeter les feuilles dans le feu ; trop risqué. N’ayant rien à faire de sa journée, le roi tournait en rond, jusqu’à ce qu’il se souvienne qu’il avait des livres à ramener à sa « petite » voisine, Aislinn. Avec un peu de chance, il resterait même prendre un thé avec la rouquine, et parlerait des heures durant de tout et de rien, ou lui raconterait les histoires du grand roi Arthur Pendragon. Ce programme lui convenant plutôt bien, il enfila un ciré – à cette époque de l’année, on était jamais trop prudent – et sortit de chez lui.

Le Manoir de Jefferson n’était pas loin du sien, et en moins de deux il toquait déjà à la porte et l’ouvrit (quelle mauvaise habitude il avait pris là). Arthur ouvrit de grands yeux surpris lorsque les livres tombèrent dans l’eau. Quelle diablerie était-ce là ? Se demanda-t-il alors que lui-même disparut sous l’eau. Battant des bras, il réussit à remonter à la surface. Quelle était cette nouvelle lubie ? Un Tea Party géante ?... Il n’était tout de même pas en train de nager dans du thé, hein ?!

- Ailsinn : ATTENTION ARTHUR ! Le... LE POISSON !
- Arthur : Le poisson ? répondit-il en fronçant les sourcils

… Ils étaient complètement timbrés dans cette baraque ! Le chapelier aurait-il mit de la drogue dans la tasse de cette pauvre Aislinn ? En relevant la tête, il put voir la jeune femme sur son perchoir, en compagnie d’une autre demoiselle aux cheveux blancs. Et… N’était-ce pas Jefferson sur le lustre, là-haut ? Un mouvement d’eau attira son attention. Effectivement, il y avait un poisson, et pas un petit ! Arthur décida tout de même de nager en sa direction – pourquoi effrayait-il tant la maisonnée ? Ce n’était tout de même pas un dragon ! – sans savoir ce qui l’attendait réellement. C’est dans ces moments-là qu’il regrettait que son épée ne soit pas comme le marteau de Thor ; tendre la main et la faire apparaître dans sa paume… Le rêve !



© code by Lou' sur Epicode



» Il y a pire que la mort, il y a la perte de l'espoir. ••
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 56
POINTS RPS : 56
REPUTATION : 12



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Kida K. Nedakh »
Mais en réalité, je suis
la princesse Kida
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Lun 25 Nov - 19:49



i cela continuait ainsi, Kida n'aurait jamais la chance de retrouver son cher Milo. C'était impossible... réussir à atteindre ce monde et ne pas arriver à atteindre son objectif. La jeune femme était à la fois en colère contre cette femme qui s'était tout bonnement moquée d'elle et contre elle-même qui était en train de perdre son temps avec des poissons et des personnes qui ne lui apporteraient sûrement rien. Maintenant qu'elle se trouvait sur ce comptoir bancal en compagnie de son hôte forcé, Kidagakash se préparait à lui demander si elle connaissait un certain Milo Thatch, une fois qu'elle aurait l'information il lui suffirait de sauter par la fenêtre et de s'échapper... Ce n'était pas son genre, mais la princesse n'avait que vingt-quatre heures pour retrouver son mari. Fuir le combat était, lui semblait-il, impensable, néanmoins elle n'était pas dans le bon état mental pour une quelconque confrontation, toutes ses pensées étaient dirigées vers une seule et unique personne.
Pourtant... Kida ne pouvait décemment pas laisser la jeune inconnue toute seule face à ces bestioles sous-marines... Après tout sans elle, l'Atlante aurait peut-être perdu la vie... Que c'était difficile de choisir. Non ! Définitivement non ! Ce n'était pas le genre de la princesse d'abandonner les gens... enfin en général, bien qu'elle avait certains antécédents d'abandon à son palmarès ... Mais là il fallait qu'elle l'aide, comme elle l'avait aidé, après la jeune femme aux cheveux blancs pourraient toujours filer en courant à la recherche de son bien-aimé.

Alors qu'elle allait se lancer pour lui demander si elle connaissait ledit  Milo, un bruit se fit entendre à l'autre bout de la pièce. La princesse tourna vivement la tête vers le nouvel arrivant. Encore ?! En espérant que celui-ci soit plus utile que l'autre fou qui s'accrochait désespérément au plafond, l'exemple même du courage. Le sauveur qui n'en était pas un était d'ailleurs en train de se noyer, génial, elle passerait bien ses vingt-quatre heures à chasser le requin. Que c'était frustrant... Après quelques secondes de silence -parce que oui Kida savait tenir sa langue de temps en temps- elle vit quelque chose de surprenant : L'homme s'élançait vers l'animal sans aucune crainte. Peut-être qu'il se ferait manger et que ça donnerait le temps à Kida et son hôte de s'échapper tranquillement, encore fallait-il que cette dernière accepte de fuir avec elle. L'Atlante se fichait un peu des deux autres personnes présentes dans cette cuisine, bien qu'elle admirait le courage -ou la folie- du nouvel arrivant, c'était surtout cette pauvre fille qu'elle voulait sortir d'ici, afin de ne pas se sentir trop... coupable.
Ça ne lui ressemblait pas vraiment, mais le temps lui était compté et les gens de la surface n'avaient jamais réellement montré qu'ils valaient quelque chose  , ils n'étaient attirés que par l'argent et malheureusement Kida n'avait rien à leur donner. Bon d'accord, elle cherchait juste à se trouver des excuses.

« Mais il est fou... » Lâcha-t-elle, plus pour elle-même que pour la jeune femme qui était perchée à ses côtés. Au moins il était en train d'occuper la poiscaille, il ne restait plus qu'à trouver quelque chose de tranchant. Malheureusement, la jeune Atlante ne connaissait nullement les étranges demeures des gens de la surface, ils se compliquaient vraiment la vie pour rien. Pourquoi ne pas simplement avoir toujours un poignard sur soit ? Après tout ça servait un poignard : pour couper de la viande, se libérer d'un piège ou encore attaquer une saleté de poisson qui vous attaquait. Bref, deux choix s'offraient à Kida : Chercher désespérément son arme qui avait sombré sous les flots comme le fit jadis sa cité -sauf qu'il était possible de ramener " facilement " la lame à la surface- ou en demander une nouvelle à l'étrange fille. Kidagakash opta pour le troisième choix : celui de tenter de faire équipe avec le Arthur. En plus elle avait une bonne dentition et de bons ongles. La princesse s'élança donc à l'assaut, tant pis pour les armes et à deux on est toujours plus fort que seul... Enfin... logiquement.



L'espoir ne suffit pas toujours pour apaiser un esprit.

CODE © Aki'
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 195
POINTS RPS : 74
REPUTATION : 0


avatar
« The Poison »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Dim 1 Déc - 18:39

How to save a life

Trouver un ou des objets contondants, ça ne devrait pas être si difficile non ? Vous réussissez à maîtriser le vilain poisson et à le mettre hors d’état de nuire. Arthur aurait-il quelques ressources cachées, venues de son ancienne vie ? A deux c’est un jeu d’enfants en tout cas. Surtout que Kida est une experte en la matière…

Cependant, l’immense bonhomme s’en prend à Aislinn dont les cris retentissent. La jeune femme et l’homme-bête tombent dans l’eau. A ce moment-là un raz de marée se déclare, comme si ça ne suffisait pas. Tout le monde est éjecté à l’extérieur de la baraque des fous par le biais des fenêtres qui ne tiennent pas longtemps la pression. Retenez vos souffles mesdames et messieurs.

Heureusement, la chute n’est pas trop vertigineuse. Le jardin cosy accueille tout le monde, sains et saufs. Le méchant bonhomme est KO, de même que la petite Aislinn qui gît dans une mare, paupières closes. Est-elle… ? Un massage cardiaque serait fortement apprécié pour la ranimer, qui s’y colle ? Le Prince charmant peut-être ? Les hommes d’abord !



Spoiler:
 

bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgiletaitunefois.lesmots.net
MESSAGES : 1253
POINTS RPS : 195
REPUTATION : 34



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Aislinn Liddell »
Mais en réalité, je suis
Alice au pays des Merveilles
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Lun 2 Déc - 17:27


Aislinn n'avait pas la moindre d'idée de comment ou pourquoi l'inconnue aux cheveux blancs était rentrée dans sa demeure, mais elle lui en était reconnaissante, au final. A la place d'appeler la police, les gens devraient plutôt l'imiter et se montrer accueillants envers les inconnus faisant irruption dans leur demeure ; cela peut vous sauver la vie ou d'une insomnie. Soyons clairs : sans la présence de Kida, la rouquine aurait depuis bien longtemps quitter les lieux en hurlant, aurait alerté la police... et se serait sans doute fait enfermée pour folie. Tout en laissant Jefferson mourir suspendu au lustre, Dinah mangée par un poisson et Lapin de faim. Ironie du monde.

Grâce à la guerrière et à son valeureux voisin, elle avait une chance de dominer la situation. Enfin, de les regarder se battre et vaincre, pendant qu'elle même dominait la situation d'un point de vue géographique, étant en hauteur. « Mais il est fou... » Aislinn acquiesça. C'était rare qu'elle traite quelqu'un de fou...mais Arthur était inconscient ou suicidaire, à foncer à mains nues sur le truc....et ils faisaient une belle paire d'ahuris puisque Kida vint sans hésitation apparente lui porter mains fortes. Aislinn, elle hésita : était-elle censée se joindre à l'effort de guerre ? Elle n'y tenait pas, malgré son courage, et n'aurait fait que gêner nos héros qui mirent KO. le poisson. Aislinn souriait, soulagée et prête à descendre de son perchoir pour offrir le thé à ses sauveurs, lorsqu'elle réalisa qu'il s'agissait du poisson, du « petit » poisson. Non, ce poisson là n'était PAS terrifiant, il y en avait un AUTRE. Un autre truc moche et dangereux, mais encore plus que celui qu'Arthur et Kida venaient d'occire... et qui avait pris pour cible Aislinn, tirant profit que ses preux chevaliers servants aient la tête ailleurs.

« -ARTH..... »

Aislinn n'eut le temps que de hurler, fermer les yeux avant de se faire entraîner sous l'eau. Tomber dans l'eau la bouche ouverte n'est jamais une bonne perspective et la rouquine but la tasse – de l'eau salée, de l'eau salée dans sa maison, qu'est-ce que c'était que ça encore ? -, hoquetant et cherchant désespérément de l'air frais. En même temps, elle se débattait comme une forcenée pour échapper au monstre, bourrant de coups de pieds et de poing tout ce qui passait à sa portée. Cela lui rappelait d'autres souvenirs de noyade impromptue et impossible, dans une mare de larmes, et, sous la panique des morceaux épars de ses souvenirs lui revenaient en mémoire : le cerveau de la jeune femme baignait dans la panique et la confusion, au bord de la noyade. Mais avant avant de comprendre ce qui lui arrivait elle se sentit soudain entraînée, projetée, et un choc se répercuter dans tout son corps.

Herbe mouillée, poissons suffocants à l'air libre, verre brisé, Alice est retournée au pays des merveilles ou plutôt de l'inconscience ; la jeune femme roula dans le jardin derrière le manoir, et y resta étendue sur le dos, sans vie. Trempée jusqu'aux os et les cheveux formant une couronne autour de sa tête, la rousse aurait pu faire penser à une noble sirène sur le rivage, à la différence près que ses paupières étaient closes et que sa poitrine ne semblait pas se soulever.




Elle est un petit trésor qu’on aimerait cacher au reste du monde, qu’on garderait pour soi comme un petit talisman porte-bonheur et qu’on porterait tout contre son cœur en cas de coups de blues ou pour des moments bienheureux comme celui-ci.  ♥️ Whale

Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 56
POINTS RPS : 56
REPUTATION : 12



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Kida K. Nedakh »
Mais en réalité, je suis
la princesse Kida
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Lun 9 Déc - 13:05



deux, ils avaient réussi à maîtriser la situation. Et quel soulagement de sentir enfin la victoire et la tranquillité à porté de main. Après le massacre viendrait le réconfort et l'Atlante n'aurait plus qu'à courir dans l'étrange cité pour retrouver son bien-aimé. Mais bien évidemment, la désillusion ne se fit pas attendre bien longtemps. Le cri de détresse de la rouquine qui s'était retrouvé forcé de l'héberger retentit dans la demeure, bien que ce ne soit en réalité qu'un semi-cri . En effet, elle ne put prononcer que le début du mot avant que la maison ne se fasse engloutir de nouveau. Tsunami ? Kida n'en avait aucune idée, le seul vague souvenir qu'elle gardait d'une telle chose était un événement passé, dans sa jeunesse, où elle avait été sauvé par sa mère, donnait en sacrifice au cristal. Ici il n'y avait pas de cristal. Ici il n'y avait pas de dôme de protection. Et la vague qui s'écrasa contre son corps pour la propulser à l'extérieur le lui fit bien comprendre. Alors c'est ça qu'elle aurait dû ressentir, il y a huit mille huit cents ans ?

L'extérieur était aussi pittoresque et étrange que l'intérieur. Ce fut la première chose qui vint à l'esprit de la monarque lorsque le soleil lui brûla les yeux. Pas de colonne de marbre, pas de machine volante, mais des bâtiments de … matière et très peu de végétation. Mettant sa curiosité de côté, Kida se redressa en arrangeant ses cheveux -c'était parfois une vraie tare de les avoir si long- avant de se tourner, les sens en alerte, vers le poisson qui s'en était pris à son hôte. Mort. Il n'y avait pas plus mort que lui a cet instant, sauf peut-être la rouquine étendue sur le sol, à côté... Attendez...

L'Atlante se leva, essayant de tenir debout convenablement -qui aurait pu croire que l'impact l'aurait tant secoué- et se dirigea vers le petit cadavre. En soit, ce n'était pas très grave, il y avait toujours des dommages collatéraux lors de batailles, mais ce n'était pas exactement ce qu'elle espérait pour son arrivée ici. La discrétion n'était visiblement pas son fort. Néanmoins il restait peut-être un espoir, infime certes, parce que les morts revenaient rarement du royaume d'Hadès. Sa main se dirigea instinctivement vers le cristal bleu pâle pendu à son cou, évidemment il ne servirait à rien, Kida se trouvait bien trop loin des rois du passé pour que ce bidule marche... dire qu'elle avait compté dessus durant plus de huit mille ans et qu'il l'abandonnait maintenant... Quel lâche. Malheureusement, l'intruse aux cheveux blancs ne connaissait aucune autre manière de soigner la populace, dans la cité engloutie tout se faisait avec le cristal et surtout personne ne se noyait chez elle, cela aurait été le comble pour une cité sous-marine ! Néanmoins, Kida tenta tout de même une claque, puis deux, mais se retint pour la troisième.

L'autre guerrier, ça en était forcément un si l'on prenait en compte le courage -ou la folie- dont il avait fait preuve face au dîner- attira enfin l'attention de la jeune Atlante. Comment annoncer à quelqu'un que son amie -était-ce son amie ?- était morte à cause d'une fille venue d'un autre monde ? Elle voulait retrouver Milo, mais pas au détriment d'autres vies.

« Mais faites quelque chose ! Dépêchez-vous ! » Lança-t-elle en agitant vivement les mains. Après tout dans ce monde-ci tout était différent. Chez elle, ils naissaient presque avec des branchies, chez eux, ils naissaient avec la technologie.



L'espoir ne suffit pas toujours pour apaiser un esprit.

CODE © Aki'
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 72
POINTS RPS : 21
REPUTATION : 5


avatar
« Arthur Pendragon »
Mais en réalité, je suis
le Roi Arthur
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Sam 21 Déc - 7:42



We all live in our yellow submarine
« Vert comme la mer ♫ »

Quête ♥

Il est vrai qu’en se lançant à l’assaut du monstre, Arthur n’avait pas vraiment pensé à ce qu’il ferait… Une fois dessus. Heureusement pour lui, il fut rapidement rejoint par une jeune femme aux cheveux blancs qui l’aida à combattre le monstre ; jeune femme qu’il n’avait encore jamais vu à Storybrooke. A eux deux, il réussir à mettre le gros poisson hors d’état de nuire. Un sourire victorieux collé aux lèvres, le roi put enfin se tourner vers la nouvelle arrivante, d’ailleurs étrangement vêtue. Venait-elle de « leur monde » ? Arthur n’avait presque aucun doute là-dessus. Avant qu’il n’ai pu la remercier, se présenter où lui dire quoi que ce soit, un autre monstre sauta… En direction d’Aislinn. Les yeux d’Arthur s’écarquillèrent, alors qu’il hurlait ;

- Arthur : AISLINN, NOOOON !!

Une vague sortie de nulle part les frappèrent. Il passèrent par les fenêtre et se retrouvèrent dans la jardin, tout suffoquant et blême quand sonne l’heure. Sur ses gardes, Arthur se redressa aussi vite qu’il le put, chancelant. Mais il ne voyait aucun danger immédiat.

- Inconnue Mais faites quelque chose ! Dépêchez-vous !

Le roi accouru pour voir son amie, inconsciente. Il prit rapidement son pouls ; son cœur battait toujours, mais pas sa respiration…

- Arthur : Oh non, non… Aislinn, tien bon ! supplia-t-il avant de se pencher au-dessus d’elle, d’abord pour tenter le baiser du « prince charmant » (on ne sait jamais), puis pour enchaîner sur le massage cardiaque… Malgré sa vive inquiétude et son affolement, il réussissait à garder la maîtrise de lui-même pour ne pas manquer de tuer réellement son amie.



© code by Lou' sur Epicode



» Il y a pire que la mort, il y a la perte de l'espoir. ••
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 195
POINTS RPS : 74
REPUTATION : 0


avatar
« The Poison »
Mais en réalité, je suis
Admin
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Dim 29 Déc - 14:19

Ce n'est qu'un au revoir

Le Prince charmant est là, donc tout va bien. Grand moment de suspens...Aislinn crache finalement un peu d'eau salé. Hourra elle est vivante !

Cependant les réjouissances sont de courte durée, car le corps de Kida semble s'évaporer...En effet, la vilaine Ursula n'en fait qu'à sa tête et ramène nos petits amis dans leurs mondes respectifs. Il ne reste plus que quelques brèves minutes pour faire vos adieux et peut-être laisser un message à Milo...



Spoiler:
 

bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgiletaitunefois.lesmots.net
MESSAGES : 1253
POINTS RPS : 195
REPUTATION : 34



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Aislinn Liddell »
Mais en réalité, je suis
Alice au pays des Merveilles
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Lun 6 Jan - 14:10



Ce n'est qu'un au revoir ?

Aislinn était morte. Aislinn était inconsciente. Aislinn était passée de l'autre côté du miroir. Aislinn ne répondait en tous cas pas à l'appel alors que pour une fois son cerveau actif et imaginatif était tourné sur off.  Avec toutes ses insomnies et cauchemars récurrents, la jeune femme aurait bien mérité un petit somme réparateur, un repos sans rêves, une pause quoi. Cependant, il faut toujours compter sur ses amis et Arthur semblait bien décidé à la sauver en lui faisant cracher ses poumons.

Telle une belle au bois dormant new age qui aurait échangé son château d'épines contre un manoir inondé et son prince charmant contre un roi qui s'ignore incestueux, la rouquine ouvrit les paupières. Arthur en gros plan. Vous me direz, il y a pire comme spectacle lorsqu'on se réveille mais tout de même cela surprenant, surtout si on ajoute à cela le fait qu'il est les mains sur sa poitrine et que son buste lui fasse d'ailleurs un mal de chien.

La rousse n'eut toutefois pas une seconde pour réaliser la situation, puisqu'elle se mit rapidement à tousser et se dégagea légèrement pour recracher l'eau avalée. Pouvait-on faire sensation plus désagréable ? Erk. Reprenant lentement sa respiration et ses esprits, la jeune femme repoussa ses cheveux derrière ses oreilles et se redressa pour regarder autour d'elle. Que s'était-il passé ? Un instant auparavant, elle se trouvait chez elle, à combattre ou plutôt à regarder Arthur et une inconnue combattre un monstre tout droit sorti d'une imagination particulièrement féconde. Aislinn s'attendait à se réveiller dans son lit, ou même à  cligner des paupières et à sortir de son songe éveillé où ses rêveries l'avait entraînée. Tout cela n'était qu'un rêve.... à l'exception faite qu'elle apercevait bien les cadavres écailleux et gluants des monstruosités. Ils se trouvaient dans le jardin à présent humide et dévasté. Elle était trempée jusqu'aux os, et Arthur la regardait avec inquiétude. L'inconnue aux cheveux blancs n'était pas très loin non plus, mais semblait...disparaître. La rousse fronça les sourcils mais le phénomène s'intensifia :

« -.... »


Aislinn ouvrit grand la bouche pour hurler le nom de la demoiselle, s'exclamer et démontrer son ahurissement et surprise face à l’événement avant de réaliser qu'elle ignorait tout de la demoiselle en-dehors de son sang froid, ses mœurs alimentaires et ses compétences guerrières. Elle ne pouvait donc que difficilement crier son prénom et resta une seconde la bouche ouverte dans un joli ô de surprise, sans y mettre le son.

Avant de se remettre en marche ( enfin ) et de s'avancer vers la jeune femme, qu'elle dévisageait sans honte. L'heure n'était plus aux politesses ni à la diplomatie, excusez la : des monstres envahissaient sa maison, demeure elle-même inondée ( ses livres, le piano, tout... mon dieu, et où était Jefferson ? ), une fille complètement folle et surtout armée jusqu'aux dents faisait irruption ( Aislinn n'avait rien contre les voleurs, tant qu'ils avaient des manières et n'étaient pas violents : ici, la situation était tout sauf idéale ) et commençait à s'évaporer dans les airs. La situation était particulière. Aislinn bondit sur ses pieds – et vacilla en conséquence – pour s'avancer vers la jeune femme. Le sang battait à ses tempes et son cœur à tout rompre dans sa poitrine, elle avait failli se noyer mais accueillait l'impossible sans hésitation. Qui que soit la jeune femme, elle avait des réponses, des explications...Et on ne sauve pas quelqu'un des monstres pour ensuite s'évaporer sans un au revoir !

« -Qu'est-ce que ? Est-ce que ça va ? »


made by .reed




Elle est un petit trésor qu’on aimerait cacher au reste du monde, qu’on garderait pour soi comme un petit talisman porte-bonheur et qu’on porterait tout contre son cœur en cas de coups de blues ou pour des moments bienheureux comme celui-ci.  ♥️ Whale

Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 2185
POINTS RPS : 219
REPUTATION : 73



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Eléazar Mordred »
Mais en réalité, je suis
Jafar
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   Lun 20 Jan - 22:06

FIN DÉFINITIVE - archivé


we all go a little mad sometimes

But what does an eternity of damnation matter to someone who has experienced for one second the infinity of delight ?
Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »
Mais en réalité, je suis
MessageSujet: Re: GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE   

Revenir en haut Aller en bas
 

GROUPE 5 ∞ SILENCE ÇA MOUILLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Création d'un groupe Tout sur RRTC
» [resolu] import et destruction de groupe/swf
» Action envoyer un e-mail multi pièces jointes et envoi de groupe : Possible ou pas ?
» [SUGGESTION] Changer la couleur du groupe "membres" & idée d'un nouveau groupe
» Donner des droits d'admin a un autre groupe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il était une fois :: Les archives de Gold :: Les archives de Gold-