Forum RPG sur la série Once Upon A Time
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 how to save a life • Charming's Family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: how to save a life • Charming's Family   Jeu 6 Mar - 16:12



HOW TO SAVE A LIFE
David Nolan ✤ Mary-Margaret Blanchard ✤ Emma Swan


And pray to God he hears you



- Reste avec... Ruby, Henry. Il faut que je retrouve Regina. Et peut-être aussi les autres... méchants.
Pas que je considérais la mère adoptive de mon fils comme foncièrement mauvaise, mais je devais absolument m'assurer de la sécurité de tous. La malédiction venait enfin d'être levée, et tout le monde semblait pris d'un affolement collectif et contagieux. D'ailleurs, je me sentais lentement glisser vers la panique à mon tour. J'inspirais profondément, essayant de me donner une dose de courage, même infime, puis adressais un dernier regard au minois visiblement heureux de Henry. Il semblait tellement fier en cet instant, que la situation me parut bien moins dramatique. Après tout, si un petit garçon d'une dizaine d'années ne cédait pas à l'hystérie, il n'y avait pas de raison pour que je me laisse sombrer dans les méandres de l'angoisse. Je lui souriais, un peu maladroitement lorsque l'on connaissait ma faculté à ne savoir étirer que de simples grimaces.
- Je reviens vite.

Un peu perdue, j'assistais aux retrouvailles désespérées de personnes que j'avais côtoyé durant ces quelques mois. La plupart se croisait habituellement tous les jours, sans s'offrir le moindre regard, ni la moindre attention. Mais pourtant, aujourd'hui, tous semblait s'accrocher les uns aux autres, comme s'il s'agissait de la fin du monde. Je réalisais alors que c'était uniquement la fin du mien. Chacun retrouvait son univers, tandis que je perdais inexorablement mes repères. Quelques noms connus de mon enfance résonnaient dans les rues, pour une fois, bien actives de Storybrooke. Je ne pouvais m'empêcher de ricaner nerveusement à quelques références enfantines ; Cendrillon, Gepetto, La Fée Bleue. Tant d'histoires qui n'avaient, jusque là, pris vie que dans mes songes d'enfants les plus fous. Un soupire m'échappa. L'heure n'était plus aux interrogations insensées ; je me devais de faire régner l'ordre dans cette petite bourgade désormais soulevée par une régénérescence de souvenirs.

Quelques remerciements se firent entendre sur mon passage, comme si j'avais été là le Messie, venu  les sauver tous. Cette idée me fit d'ailleurs rire, une fois de plus, tandis que j'accélérais malgré moi le pas. Tout devenait bien trop étrange à mon goût. Moi qui, avais toujours été très terre-à-terre, voilà que mes certitudes s'effondraient lentement. J'avais besoin d'un verre, voir d'une bouteille entière. Comment avais-je pu être si... idiote ? Cela faisait des mois que Henry tentait de me convaincre de cette fichue réalité et jamais je ne lui avais laissé, ne serait-ce que le bénéfice du doute. Cette fois, une colère personnelle m'envahit. J'aurai dû me montrer plus attentive, plus ouverte. Peut-être n'aurait-il pas eu besoin de manger cette maudite pomme pour cela ! J'inspirais profondément, me souvenant qu'il se portait cependant très bien, que le pire était, je l'espérais, passé. Alors que je me perdais en pensées illusoires, je reconnus, là-bas au loin, deux silhouettes visiblement pressées. Mon estomac se noua d'une certaine appréhension. Si je me souvenais des dires de mon fils, ces deux personnes qui, avançaient vers moi d'un pas rapide, n'étaient autre que mes parents. Désormais immobile au milieu de la rue, je les observais s'approcher, comme s'ils avaient été deux fantômes errants. Une petite voix m'intimait l'ordre de fuir, mais mon corps semblait ne pas vouloir m'écouter. Mes parents, Blanche-Neige et le Prince Charmant ; cela n'avait décidément aucun sens. Je papillonnais des yeux, contenant la nausée que je sentais poindre. Était-ce un rêve ?...
- C'est vrai, n'est-ce pas ? demandais-je, lorsqu'ils furent enfin face à moi.
J'étais encore convaincue que tout ceci n'avait pas beaucoup de sens, mais une lueur, un espoir rayonnait en moi. Peut-être... peut-être que je ne serais plus seule, désormais
.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 48
POINTS RPS : 28
REPUTATION : 0


avatar
« David Nolan »
Mais en réalité, je suis
le prince Charmant
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   Ven 7 Mar - 2:14


How to save a life

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Charming's Family

Ce fut comme la fin d'un long et interminable cauchemar. Qui ne semblait pas avoir de fin, jusqu'à il y a tout juste quelques minutes. La malédiction venait tout juste de prendre fin, enfin. Tout ça, grâce à la Sauve et à Henry. Tout le monde était éparpillé un peu partout dans les rues, les esprits étaient encore bien flous... Seul, au beau milieu d'une d'entre elles, un flot d'émotions s'empara brutalement de moi. Mes jambes se mirent à trembler, ainsi que mes mains... à tel point que je n'eus d'autres choix que de prendre appuie contre une voiture durant quelques secondes. J'étais à nouveau moi, le Prince Charmant. Plus uniquement David Nolan. Tous mes souvenirs revinrent en masse dans ma tête, de façon assez brutale et sous forme de flash. Toutes ces images dans ma tête... je ne pouvais pas les arrêter. Quand tout à coup, celle de Blanche Neige me fit me redresser de toute ma longueur. Je devais la retrouver au plus vite, sans plus attendre. Peu importe où elle pouvait être, je la retrouverai toujours...

Répétant en boucle ces paroles dans ma tête, j'eus l'occasion de croiser bon nombre de visages familiers sur mon chemin. Semblant eux aussi avoir retrouvé leurs esprits. Le bonheur semblait enfin renaître à Storybrooke... Déterminé à retrouver ma moitié, je faisais à peine attention à ce qu'il se passait tout autour de moi. Mais mon cœur s'enflamma, quand je la vis là, juste devant moi, au milieu la rue. Figé sur place, je la regarde un instant, comme pour m'assurer que je n'étais pas encore en train de rêver.

« Blanche... »

Je l'avais enfin retrouvé. C'est donc dans un élan de joie et de passion que je me mis à courir jusqu'à elle, pour ensuite la prendre dans mes bras et l'embrasser comme si nous revenions tous deux d'entre les morts. Mon cœur battait la chamade... J'étais si heureux. La serrant fort contre moi, comme si je craignais de la perdre dans la seconde qui suit, je savoure cet instant si précieux et fort. Puis, je prends délicatement sa tête entre mes mains, avant de plonger mon regard amoureux dans le sien. Nous n'avions même pas besoin de parler, juste d'en profiter. Elle m'avait tant manqué...

Une autre silhouette ne tarda pas à faire son apparition un peu plus loin. Attirant mon attention ainsi que celle de Blanche. Une belle jeune femme blonde, en veste rouge se tenait là et nous regardait. Notre fille. Celle que nous avions du abandonner il y a de cela 28 ans. Me rappelant de ces derniers instants, où je la tenais encore dans mes bras. Du dernier baiser que j'ai déposé sur son front de nourrisson, juste avant de la déposer dans l'armoire magique. Et aujourd'hui, c'est une femme qui se tenait devant nous. Mes yeux s'humidifièrent, sous ce trop plein d'émotions. C'est main dans la main et le cœur battant que nous nous rapprochons de notre fille, avec une certaine impatience. Une fois face à elle, c'est ému, que j'admire le fruit de notre amour, avant d'acquiescer à sa question.

« Enfin... nous t'avons trouvé... »



Charming ♔
When spring, one day, will revive love, birds shall sing, the bells shall blow, the union of our hearts, one day, I will come. One day we'll like, in his castle, happy, going taste the happiness that awaits us_
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 442
POINTS RPS : 62
REPUTATION : 0



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Mary Margaret Blanchard »
Mais en réalité, je suis
Blanche-Neige
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   Ven 7 Mar - 17:47


Charming's Family ❧ How to save a life


Ce fut comme un coup de poignard en plein ventre mais ce fut également la fin d'un long, très long cauchemar où j'étais la marionnette de Regina. La malédiction venait de se briser et petit à petit, les souvenirs des habitants revenaient et tout ça grâce à Emma et Henry. Elle l'avait sauvé grâce à l'amour qu'elle porte pour lui... La preuve d'un amour véritable qui peut briser tous les sortilèges et même les plus puissants comme le Sort Noir.

Les habitants se demandaient bien ce qui se passaient et moi, je me le demandais également puisque je ne savais pas de quoi ils parlaient et à quoi ils faisaient allusions, quand tout à coup, ce fut comme un coup de poignard en plein ventre, mes jambes tremblaient et j'avais failli tomber au sol si je ne m'étais retenue à un muret. Mes véritables souvenirs prenaient le dessus sur ceux de Mary Margaret Blanchard, je n'étais plus uniquement la pauvre petite institutrice, dont les fils sont tirés par la Mairesse mais j'étais également Blanche Neige, la Princesse Déchue.

Les flots de souvenirs furent de multiples flash dans mon esprit, je me souvint d'elle, des nains, de mes parents, de Cora... Et puis vint le plus important, je me souvint de l'amour de ma vie, nul autre que mon Charmant. Il fallait absolument que je le retrouve, où qu'il soit, j'allait le retrouver car il y a une chose que personne ne pourra changer dans notre famille... On se retrouve toujours. Je me releva, encore légèrement étourdie et me mit à marcher au milieu de la rue, priant pour que je retrouve David, enfin Charmant le plus vite possible.

Le bonheur semblait renaître dans la petite ville du Maine et tout le monde était heureux de se retrouver mais moi, ce qui compte, c'est que je retrouve l'homme de ma vie et là, tout à coup, je le vois, au milieu de la rue, figé sur place. Mon coeur bat si vite que j'en perdrais la respiration...

« Blanche... »
« Charmant... »

Je prie pour ne pas rêver et qu'il est réellement là, devant moi. Heureuse, je le vois courir vers moi et un sourire aux lèvres, je l'embrasse amoureusement comme si nous ne étions pas vu depuis des années... Après tout, ce fut le cas pendant vingt huit ans... Mon coeur bat la chamade, je suis heureuse. Je me blottit contre lui et nos respirations et nos corps ne font plus qu'un. Mon amour véritable, je l'avais enfin retrouvé et je ne comptais pas le quitter de sitôt. Puis, il saisis délicatement mon visage entre ses mains et plongea son regard dans le mien, son regard amoureux. Les larmes aux yeux et me mordant la lèvre, je ne cesse de le regarder. Mon coeur est enfin entier, enfin presque...

Non loin de là, une silhouette se fait apercevoir et attire mon attention ainsi que celle de Charmant. Une jeune femme blonde aux côtés d'un petit garçon. Elle est là... Emma... Mon petit bébé nous as enfin retrouvés, celle que nous avions été obligés d'envoyer ici il y a 28 ans et qui nous avait sauvés. Mon coeur bat la chamade, notre fille, notre petit nourrisson que nous avions quittés étaient devant nous et était devenue une magnifique jeune femme. Les larmes me vinrent aux yeux et c'est main dans la main avec Charmant que nous nous rendirent jusqu'à elle. Impatiente, nous finissons par arriver devant elle et je l'a regarde. Mon petit bébé était devenu une femme et j'en étais heureuse.

« Tu nous as retrouvés... »

Une larme coule le long de ma joue tandis que je saisis délicatement son visage entre mes mains et l'a regarde avant de l'a serrer contre moi, profitant de mon premier contact "réel" avec ma fille. Cette fois-ci... Mon coeur est enfin entier...


©flawless



You found us Emma and you will find us. You will always find us.
"Believing in even the possibility of a happy ending is a very powerful thing."
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   Sam 8 Mar - 18:56



HOW TO SAVE A LIFE
David Nolan ✤ Mary-Margaret Blanchard ✤ Emma Swan


And pray to God he hears you



Malgré moi j'avais reculé de quelques pas. Quelque chose me poussait à maintenir une distance encore inexpliquée entre eux et moi. Longuement, je les détaillais, sans oser prononcer le moindre mot. Mes parents. Je fronçais mes sourcils en une moue incertaine, tandis que j'accrochais mon regard plus loin. Décidément, rien n'avait de sens depuis que Henry était venu me chercher. Moi qui, durant toute ma vie, n'avait été qu'une pauvre orpheline, seule, sans attache... voilà qu'aujourd'hui, je me retrouvais face à ceux qui, visiblement, m'avaient mis au monde. Je laissais échapper un léger ricanement, en proie à une nervosité que je ne parvenais plus à contenir.
- C'est ridicule.
Je passais une main sur mon visage déconfit, sans trop savoir de quelle manière agir. Je me sentais partager entre l'envie, le besoin de les serrer contre moi à outrance, et celle de fuir sans conteste. Comment, étant née dans un monde sans magie, pouvais-je croire à cela ? Bien évidemment, je connaissais Blanche-Neige, Cendrillon et tous ces contes que l'on lisait aux enfants le soir, pour qu'ils s'endorment mais, jamais je n'avais imaginé, même l'espace d'une seconde, que cela puisse être réel. Reposant mon regard légèrement voilé d'émotions sur eux, je ne pus m'empêcher de déceler dans leurs traits une vague ressemblance. Un sourire m'échappa alors, comme si, mon propre corps les avait reconnu.
- Je vous ai retrouvé..., répétais-je bêtement, quelque peu ébahie.
Les mains de Mary-Margaret entourèrent mon visage. Cet élan d'affection me fit frissonner de bien être, me poussant à me blottir contre elle lorsqu'elle m'offrit ses bras. Bataillant avec moi-même pour ne pas m'effondrer sur le champ, j'inspirais longuement ce parfum que je connaissais déjà depuis quelques temps. Pourtant, cette fois-ci, les effluves de sa peau possédaient ce je-ne-sais-quoi d'apaisant. Tout mon être semblait s'accorder pour reconnaître ces deux personnes qui, jusque là, n'étaient que de simples amis. Mes membres se détendirent lentement, et je fermais enfin les paupières, savourant secrètement cette douce étreinte.

A contre cœur cependant, je me détachais de leurs bras aimants. Je pris le temps de les regarder davantage, me surprenant à les découvrir une nouvelle fois. Quelques larmes pudiques avaient perlé au coin de mes yeux ; preuve de ma soudaine sensibilité.
- Alors vous... vous êtes... Blanche-Neige et... le Prince Charmant ?
Ma question me parut bien idiote, mais j'avais besoin d'entendre la vérité de leur bouche. Le cœur douloureusement serré, je continuais de contempler leur minois visiblement ému. Il y avait, dans ce tableau, quelque chose qui m'emplissait d'amour. Je n'étais pas encore certaine de comprendre véritablement ce que c'était, mais cela réchauffait chaque petite cellule de mon organisme.
- Les gens s'affolent depuis que la... malédiction est levée alors... il va falloir remettre de l'ordre ici avant que... que ça ne devienne la cohue.
A ces mots, je balayais la rue d'un regard inquiet ; quelques habitants couraient de manière désordonnés, pendant que d'autres s'enlaçaient à perdre haleine. Une crainte me noua subitement l'estomac.
- Regina... ils vont lui faire du mal.
La panique me fit blêmir doucement, tandis que quelques scènes horribles et sanglantes m'envahirent l'esprit. Regina. Je soufflais bruyamment, espérant intérieurement échapper aux interrogations de mes interlocuteurs.
- Qu'est-ce que l'on doit faire ?, demandais-je finalement, quémandant, pour la première fois, l'aide de mes parents.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 48
POINTS RPS : 28
REPUTATION : 0


avatar
« David Nolan »
Mais en réalité, je suis
le prince Charmant
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   Mer 12 Mar - 15:56


How to save a life

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Charming's Family

Tout était enfin revenu à la normale, en quelques secondes. Alors qu'il aura fallu attendre vingt-huit pour que cet instant arrive, pour que nous puissions redevenir ce que nous sommes réellement. Blanche-Neige et le Prince Charmant. Une histoire qui peut paraître dingue, voir impossible, mais qui n'est pourtant que la pure vérité. Comme le fait que je puisse enfin retrouver et serrer dans mes bras mon Grand Amour. Même si j'ai cet éternel espoir de constamment la retrouver, la peur qu'il puisse lui arriver malheur ne me quitte jamais. Blanche n'était pas la seule que j'avais retrouvé, il y avait aussi ma fille, notre fille : Emma. Elle n'était plus un nourrisson, mais une adulte. Les yeux envahis par les larmes, je prends le temps d'admirer le fruit de notre amour, tandis que Blanche la serre en premier dans ses bras. Il fallut peu de temps avant que les miens viennent à leur tour enlacer Emma. Son odeur, ce contact... Je pose délicatement et instinctivement une main protectrice au niveau de son crane, serrant ainsi mon étreinte durant quelques secondes, avant de la laisser respirer. Tout cela avait été si douloureux...

Posant à nouveau mon regard sur elle et détaillant son joli visage, j'y voyais le parfait mélange entre Blanche et moi. Ayant une bonne part de nous deux. Elle semblait avoir encore beaucoup de mal à croire ce qui était en train de se produire... Ce qui est totalement compréhensible. Retrouver ses parents des années plus tard, qui plus est des personnages de contes... Quand elle nous demanda si on était réellement Blanche Neige et le Prince Charmant, j'acquiesce doucement de la tête, avec un petit sourire. Malgré ce trop plein d'émotions et d'amour, il fallait essayer de garder un minimum les pieds sur terre. Regina étant toujours libre de ses actes et donc apte à recommencer... Ou du moins pour moi, elle reste encore une menace. Parmi tant d'autres... Observant un instant les alentours, notre fille avait une nouvelle fois raison sur un point.

« Tu as raison. Et je serai là pour t'aider. »

Même si cela ne fait que quelques secondes que je suis à nouveau moi-même et que ça fait des années que je ne suis plus le protecteur de grand chose, j'ai déjà pour ambition de reprendre du service. Et donc pourquoi pas, d'aider ma fille à protéger et à défendre cette ville. Échangeant un regard plein d'amour avec Blanche, j'enroule un bras autour de sa taille.

« Saches que d'ailleurs... nous serons là pour toi. Maintenant que notre famille est enfin réunis, plus rien ne pourra nous séparer
à nouveau... »

Plus déterminé que jamais, j'avais pour ferme intention de tenir cet engagement. Même s'il est certainement impossible de rattraper toutes ces années de séparation, il n'est pas impossible de construire un avenir heureux. C'est alors qu'Emma prononça le nom de la Méchante Reine et sembla même étrangement... inquiète. Fronçant légèrement les sourcils, je l'interroge du regard. S'inquièterait-elle pour elle ? Me pinçant un instant les lèvres, une partie de moi s'écria qu'elle allait récolter ce qu'elle avait semé. Mais de l'autre... il ne fallait pas pour autant se montrer cruel, mais rester juste. Inspirant profondément, je réfléchis... Avant d'échanger un nouveau un regard avec Blanche, puis ma fille.

« Il vaudrait peut-être mieux qu'on la retrouve avant les autres... Où l'as-tu vu pour la dernière fois ? »

Cela ne m'enchantais pas vraiment... Mais d'un autre côté, l'empêcher de se faire assassiner et la mener en justice serait peut-être encore plus frustrant que l'inverse.



Charming ♔
When spring, one day, will revive love, birds shall sing, the bells shall blow, the union of our hearts, one day, I will come. One day we'll like, in his castle, happy, going taste the happiness that awaits us_
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 442
POINTS RPS : 62
REPUTATION : 0



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Mary Margaret Blanchard »
Mais en réalité, je suis
Blanche-Neige
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   Sam 15 Mar - 9:33


Charming's Family ❧ How to save a life


La malédiction était levé et ce que j'avais attendue pendant 28 ans, enfin plutôt ce qu'avais attendue Blanche Neige pendant vingt huit longues années s'était produit. J'avais retrouvé ma fille et je l'a tenais dans mes bras. L'avoir retrouvée ? C'est tout ce que j'ai toujours voulu. Et retrouver en même temps, mon âme soeur, l'amour de ma vie, me rendait encore plus heureuse. Regina nous avait éloignés l'un de l'autre mais nous avons toujours su que nous étions fait pour être ensembles car notre coeur l'a toujours su. Finalement, les yeux plein de larmes de bonheur, je saisis ma fille et l'a sers contre moi, ayant avec elle pour la première fois, un véritable contact. David ne tarde pas à me rejoindre, l'entourant de ses bras protecteurs. Notre petit bébé était devenue une femme et notre famille était de nouveau, et personne ne nous séparera jamais.

Finalement, je brisa l'étreinte que j'avais avec elle et serra la main de David, continuant de regarder le fruit de notre amour. Elle était là devant nous et le fait qu'elle n'arrive pas encore totalement à y croire était quelque peu normal. Pendant 28 ans, elle était une orpheline, seule, sans famille et aujourd'hui, elle venait de découvrir que ses parents était bien vivants et qui plus est qui sont des personnages de contes. Alors lorsqu'elle demanda si nous étions bien Blanche Neige et le Prince Charmant, un sourire se dessina sur mon visage tandis que j'approuver sa remarque, d'un signe de tête, tenant toujours la main de David. Mais tout n'était pas terminé et nous ne devions pas oublier que Regina était toujours là et qu'elle était libre de ses faits et gestes comme bon lui semblerait et restait ainsi une menace pour nous tous, où tout du moins pour ma famille. Je regarda autour de nous et vit toutes les personnes qui cherchaient leur famille, d'autre qui n'arrivait toujours pas à savoir ce qui venait de se produire. Emma nous fit d'ailleurs remarquer que ce n'était pas bon signe.

-Tu as raison Emma, tu peux également compter sur moi.

J'étais de nouveau Blanche Neige non ? Même si il y a encore dix minutes, je n'était que Mary Margaret Blanchard, la gentille petite institutrice, j'avais retrouvé tous mes moyens et si il fallait que je me défende contre ma belle-mère pour protéger mes ami(e)s et ma famille, je le ferais comme je l'ai toujours fait. Echangeant un regard plein d'amour avec l'homme de ma vie, il enroule un bras autour de ma taille tandis que je porte un regard sur notre jolie Princesse.

-Emma, pendant la Malédiction, quand je n'étais encore que Mary Margaret, j'ai toujours été là pour toi et maintenant que je me souviens de qui je suis et que je sais qui tu es, tu pourras compter sur moi. Je te protégerais.

Je retourne un regard plein d'amour à David et lui souris avant de revenir vers notre fille et de lui sourire à son tour:

-On te protégera toujours.

Je savais au fond de mon coeur que ces paroles étaient sincères et remplies d'amour et j'étais prête à tout pour les accomplir. Pendant la Malédiction, je n'avais jamais cessé de croire en Emma, et je n'avais jamais cessé d'être avec elle dans les coups durs et désormais que je me souvenais que j'étais Blanche Neige et qu'elle était donc ma fille, je n'arrêterais pas, je l'a protégerais toujours. Emma prononça le nom de ma belle-mère, elle ajouta que les habitants allait lui faire du mal. Etait-elle inquiète ? Je lui lança un regard interrogateur. Réfléchissant à mon tour, j'avais envie de l'a laisser se faire tuer pour que l'on soit enfin tranquille mais enfant, j'avais promis à ma mère de garder un coeur pur alors je me devais de tout faire pour qu'il n'arrive rien à Regina. J'échangea un regard avec Charmant puis avec Emma, David demanda donc à Emma où elle avait vu Regina pour la dernière fois.

Si jamais Regina à récupérer ses pouvoirs, on risque le massacre. Il faut qu'on la retrouve.

Si jamais la magie était de retour et que Regina avait récupérer ses pouvoirs, les habitants allaient courir tout droit à la mort et je ne voulais pas avoir cela sur la conscience, il fallait qu'on l'a retrouve, avant les autres.


©flawless



You found us Emma and you will find us. You will always find us.
"Believing in even the possibility of a happy ending is a very powerful thing."
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   Sam 15 Mar - 10:35



HOW TO SAVE A LIFE
David Nolan ✤ Mary-Margaret Blanchard ✤ Emma Swan


And pray to God he hears you



Regina. Avec tout cela, j'avais presque oublié qu'elle était responsable de toute cette cohue. Je fermais les yeux quelques instants, repensant au dernier instant que j'avais passé avec elle, puis frissonnais. Regina ; la Méchante Reine. Malgré tout ceci et, les quelques éléments de son passé que j'avais pu entendre, j'avais encore beaucoup de difficulté à la considérer comme telle. Personnellement, elle m'apparaissait davantage comme une Reine oui, mais déchue. J'inspirais de soulagement, tandis que David et Mary-Margaret ne semblaient pas relever mon étonnante inquiétude pour leur ennemie. Comment aurais-je pu me justifier de cela en même temps ? Et puis, leur dire la vérité n'était pas envisageable, du moins, pour le moment. Je n'osais imaginer la tête, ni la réaction de ces derniers s'ils découvraient que leur unique fille s'était entichée de leur pire cauchemar. Je soupirais discrètement, chassant toutes ces idées plus rocambolesques les unes que les autres. En réalité, je craignais davantage l'intuition assez déconcertante de ma colocataire. Dès les premiers jours, elle avait su lire en moi comme dans un livre ouvert. N'osant donc, pas croiser son regard parfois inquisiteur, je reportais toute mon attention sur David.
- Nous... J'étais chez elle. Et quand la malédiction s'est levée, elle est partie en courant. J'ignore où elle peut être...
Ma voix se brisa légèrement. Effectivement, je n'avais aucune idée de l'endroit où elle pouvait être. Regina avait bâti cette ville ; je supposais que quelques endroits devaient être secrets. Je glissais une main tremblante dans mes cheveux, tout en faisant les cents pas devant eux. J'essayais de réfléchir, de trouver une solution, ou du moins une réponse, mais mon cerveau semblait définitivement court-circuité. Je serrais vivement les poings, enfonçant douloureusement mes ongles dans la paume de mes mains. Je sentais la panique poindre inexorablement, s'insinuer lentement en moi comme un poison mortel.
- S'ils lui font du mal, je... Henry. Il ne s'en remettra pas.
Henry. Il m'était apparu ici comme la parfaite excuse à mes réactions. Je forçais un rictus, légèrement crispé, et sursautais en percevant quelques cris désespérés derrière mon dos. Deux personnes venaient de se retrouver en une étreinte passionnée et affamée. Je les contemplais un instant, imaginant alors les retrouvailles de mes parents.
- Ça fait vingt-huit ans que vous êtes tous séparés...
Cette constatation, davantage personnelle, me serra le cœur. Je baissais alors les yeux, en sentant une nouvelle vague d'émotion me traverser de part en part.
- Je... je me sens un peu perdue, avais-je soufflé malgré moi.
Et, en effet, tout semblait tourner autour de moi, comme dans une ronde. Je dissimulais mon visage entre mes mains. J'étais peut-être la Sauveuse ou je-ne-sais-quoi d'autre d'héroïque, mais j'étais avant tout humaine. Et là, je me sentais légèrement dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 48
POINTS RPS : 28
REPUTATION : 0


avatar
« David Nolan »
Mais en réalité, je suis
le prince Charmant
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   Jeu 20 Mar - 9:12


How to save a life

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Charming's Family

Encore sous l'émotion de ces touchantes retrouvailles et de ce bonheur naissant, j'étais subjugué par la présence des deux femmes de ma vie. Dire que j'ai étais séparé d'elles durant 28 longues années... c'était impensable et pourtant c'est bel et bien ce qui s'est passé. A cause de la Méchante Reine et d'une vengeance qui, au final, n'aura pas servi à grand chose. Si ce n'est tout de même créer la souffrance chez bon nombre de personnes. Pour ne pas dire, un royaume tout entier. Malgré cet instant précieux et plein d'émotion, un goût amer me restait au fond de la gorge. Cette Reine était toujours en liberté et risquait à tout moment de vouloir recommencer. Si ce n'est de vouloir faire pire... Sachant qu'elle a toujours une vengeance à assouvir et qu'elle n'est pas la femme la plus "humaine" qui soit. Et puis, il est vrai qu'il ne fallait pas oublier Henry. Même si selon moi, il ne pourrait qu'être plus heureux et en sécurité loin d'une femme qui a su mettre sa vie en danger. Que cela ait pu être volontaire ou non. Malgré tout, il ne fallait pas qu'elle meurt. Ce serait bien trop facile...

Maintenant fermement une des mains de Snow, toute mon attention reste cependant sur notre fille. Qui ignorait où elle pouvait bien être et qui semblait quelque peu... contrarié. Mais pas contrarié comme Snow et moi... Je dirai même plutôt inquiète. Serait-elle inquiète pour Regina ? Je fronce les sourcils un instant et tente pour l'instant de garder cette interrogation pour plus tard. Quand le moment sera le bon... D'autres fortes retrouvailles se firent entendre et ressentir dans notre dos. Regardant amoureusement Snow, je caresse délicatement sa main, comme pour m'assurer à chaque seconde que ce contact est bien réel. J'acquiesce à la nouvelle remarque d'Emma, qui semble de plus en plus réaliser ce que nous avons tous vécu. Mais aussi, perdue... Instinctivement, je me rapproche de ma fille et dépose une main paternelle sur son épaule, à la recherche de son regard et un sourire des plus optimiste aux lèvres.

« Ce que tu ressens est tout à fait normal. Tout est arrangé maintenant. Nous allons tout faire pour rester souder, nous allons nous battre pour que ce genre de malheur ne se reproduise pas. Ce qui compte, c'est de garder espoir. »

Je regarde durant un instant le fruit de notre amour avec tendresse, avant de déposer un petit baiser sur son front. A présent, Snow et moi sommes là pour la rebooster et l'aider à refaire surface, y compris dans les moments les plus difficiles. Le plus important étant qu'elle ne se sente plus abandonné, ni seule. Mes pensées revinrent ensuite sur Regina, réfléchissant à voix haute à plusieurs endroits où elle pourrait certainement se trouver ou se cacher.

« Regina ne peut pas être bien loin... Devant certainement se réfugier dans son caveau ou quelque part dans cette zone... Elle n'est pas suffisamment folle pour rester en ville. Mais... que faisais-tu
chez elle ? »



Charming ♔
When spring, one day, will revive love, birds shall sing, the bells shall blow, the union of our hearts, one day, I will come. One day we'll like, in his castle, happy, going taste the happiness that awaits us_


Dernière édition par David Nolan le Jeu 27 Mar - 8:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 442
POINTS RPS : 62
REPUTATION : 0



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Mary Margaret Blanchard »
Mais en réalité, je suis
Blanche-Neige
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   Sam 22 Mar - 23:48


Charming's Family ❧ How to save a life


J'étais heureuse. J'avais enfin retrouvé ma fille même si au fond de mon coeur, je savais qu'elle viendrais nous sauver un jour, après tout, Rumple' l'avait dit. Dans l'année de ses vingt huit ans, elle nous sauverait tous. Finalement, après des embrassades et de magnifiques retrouvailles trop courtes à mon goût, on vint à parler de Regina. Regina... Ma belle-mère, la Méchante Reine, la femme la moins "humaine" que je connaisse. Celle qui est l'origine de ses vingt huit ans passé loin de l'amour de ma vie et de ma petite fille devenue une femme. Je n'avais qu'une envie, me venger en la brisant, en la tuant mais il fallait penser à Henry et puis si je faisait ça, il ne me le pardonnerait pas, David et Emma non plus, et la promesse que j'avais faite à ma mère serait rompue et mon coeur s'assombrirait. Et puis, elle ne devais pas mourir, non elle devais souffrir comme elle nous as fait souffrir pendant vingt huit ans.

Il fallait qu'on retrouve Regina, pour son bien et pour le bien de notre royaume car si la magie est revenue et qu'elle a retrouvé ses pouvoirs, on court à un véritable massacre. Maintenant la main de mon véritable amour, je gardait les yeux fixe sur ma Princesse qui ignorait tout bonnement où se trouvait l'Evil Queen et qui semblait inquiète mais pas comme nous... Mais inquiète pour la brune. Je tourna le regard vers David et lui fit comprendre qu'on devrait lui poser la question plus tard. Des retrouvailles entre Ruby et sa grand mère, les nains, les fées ... se font entendre dans notre dos et Emma avoue qu'elle se rends compte de ce que nous avons vécus mais surtout de ce que nous avons perdu. Vingt huit ans de notre vie, certes, nous n'avons pas vieilli mais nous avons passé vingt huit ans loin l'un de l'autre et loin de notre petite Emma devenue une magnifique jeune femme. Elle fini par nous annoncer qu'avec tous ses évènements, elle se sentait un peu perdue.

David: (...)
Ton... David à raison Emma, nous devons garder espoir. Plus jamais nous ne seront séparés et plus aucune malédiction ne nous enlèvera l'une de l'autre, je te le promets. Nous allons nous battre Emma, ensembles !

Je ne cessais de regarder Emma, elle était devenue une femme magnifique et indépendante mais elle avait ses beaux yeux d'enfant qu'elle avait lorsque je l'avais envoyé ici et ça, je ne l'oublierais pas. Je me rapprocha de ma fille et posa une main maternelle et protectrice sur son visage, souriante. Nous seront toujours là pour elle désormais, on sera toujours là pour l'aider. Je me mis à me souvenir de Regina et réfléchis tout comme David aux endroits où elle pourrait être allée.

David: (...)
Elle est surement à son caveau, c'est là bas qu'elle conserve toute sa magie, c'est le centre même de tous ses pouvoirs. Et puis, si elle était encore en ville, la connaissant, des meurtres auraient déjà eu lieu.

Je me souvint des dernières paroles de David. C'est vrai ça. Que faisait Emma chez Regina ? Je croisa mon regard avec celui de mon mari et baissa les yeux vers ma fille, arquant les sourcils, je devais savoir ce que ma fille faisait chez ma belle-mère et pire ennemie.

-C'est vrai ça, que faisait tu chez elle ?


©flawless



You found us Emma and you will find us. You will always find us.
"Believing in even the possibility of a happy ending is a very powerful thing."
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   Dim 23 Mar - 10:30



HOW TO SAVE A LIFE
David Nolan ✤ Mary-Margaret Blanchard ✤ Emma Swan


And pray to God he hears you



La réalité me percutait lentement, faisant de toutes ces histoires de Princes et de Princesses, de Reines et de Fées, une certitude déconcertante. Je fronçais légèrement les sourcils, alors que les dires de mon fils me revenaient en mémoire. Cela fit, malgré moi, écho à cette idée de meurtre évoqué par Mary-Margaret. Je ne pouvais nier l'évidence désormais ; Regina avait tué, et sans doute plus d'une fois pour que, mes deux parents ne craignent autant ses réactions. J'écarquillais les yeux. Devais-je m'estimer heureuse d'être encore vivante, après la nuit que j'avais passé chez elle ? Elle avait eu tout le loisir de m'effacer définitivement de sa vie ce soir là, et pourtant... et pourtant, j'étais encore là. Peut-être n'était-elle pas si terrible que cela finalement ?... J'avais pleinement conscience que j'essayais encore de me rassurer mais, les visages visiblement tirés d'inquiétudes et de craintes qui me faisaient face n'y participaient guère. Cette fois, je soufflais bruyamment. J'avais besoin d'alléger la pression qui, semblait vouloir m'étouffer davantage.
- Ensemble, oui...
Mais en toute honnêteté, j'avais la sensation que ce combat était le mien. Et pour cause, une petite voix ne cessait de me répéter que je serai seule, cette fois encore. Je m’efforçais de leur adresser un sourire, peu convaincue cependant, par leur douce promesse. D'ailleurs, je sentais une révolte intérieure secouer mon corps lentement, comme l'aurait fait un poison dans les veines. Les poings serrés, les membres tendus, je libérais finalement cette frustration, cette peine, éprouvée depuis des années :
- Ne faites pas de promesses ! Je n'aime pas les promesses ! On m'en a fait tout au long de ma vie et jamais rien n'a changé, jamais ! J'ai toujours été seule. Alors... gardez-les pour vous...
Je baissais la tête. Les larmes me brûlaient les yeux, n'attendant qu'à sortir une bonne fois pour toute. Seulement, au fond, je savais pertinemment que si je me laissais aller à mes anciennes blessures, je ne pourrais plus m'en détacher. J'inspirais donc profondément, afin de contenir tant bien que mal ce flot douloureux d'émotions.

- J'étais chez Regina parce que je...
Pour cette fois-là, je n'avais rien à me reproché. Pourtant, je ne pouvais m'empêcher de culpabiliser, comme si j'avais, en réalité, fait une énorme bêtise. Je grimaçais, une main contre mon front légèrement humide. Je sentais sur moi les regards interrogateurs et inquisiteurs de mes géniteurs. Ne dit-on pas que les parents possèdent un sixième sens pour ce genre de chose ?... Secrètement, j'espérais que cela ne se vérifiait pas.
- Je ramenais Henry chez elle et... enfin, j'attendais qu'elle rentre de la mairie pour ne pas... le laisser seul.
Quelle ironie, n'est-ce pas ? J'avais vingt-huit ans, et voilà que je tentais de me justifier auprès de ceux qui m'avaient mis au monde. Un sourire, léger, étira mes lèvres à cette constatation. La situation devenait vraiment ridicule. Dans un sens, comment pourrais-je leur avouer que j'étais irrémédiablement attirée par cette femme qui, avait tenté de détruire leur vie ? Décidément, mon existence était un roman, un film à elle seule.
- Le caveau... celui de son père ? demandais-je, plus pour détourner la conversation que par réelle nécessité ; je me doutais qu'il ne pouvait s'agir d'un autre endroit.
Une pensée me fit écarquiller quelque peu les yeux, tandis que je les regardais bêtement, un peu gênée.
- Je... le mieux est que j'y aille... seule.
Je me doutais que les retrouvailles ne seraient pas... de tout repos. Mais, par dessus tout, je redoutais que Regina, de colère, avoue le poteau rose...
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 48
POINTS RPS : 28
REPUTATION : 0


avatar
« David Nolan »
Mais en réalité, je suis
le prince Charmant
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   Jeu 27 Mar - 9:12


How to save a life

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Charming's Family

Malgré ces retrouvailles très fortes en émotions, il semblait tout de même y avoir autre chose. Quelque chose de bien plus fort, qui bloquait. Ou du moins, cela était mon ressenti. Je me doutais que malgré toute cette joie et ce lien fort qui nous unis, ces vingt huit années allaient peser très lourd sur le reste et risquaient de rester sous la forme d'une éternelle malédiction. Qu'on le veuille ou non, il ne fallait pas se voiler la face. Même si Blanche et moi avions réussi à sauver notre fille, elle aussi en a payé le prix et est resté orpheline durant toute sa vie. On ne pouvait pas tirer un trait là-dessus d'une seconde à l'autre. Mais cela me rongea douloureusement de l'intérieur. Triste de ressentir une telle souffrance chez ma fille, de ne rien pouvoir faire pour la réparer. En colère de ne pas avoir été suffisamment fort il y a vingt huit ans, pour empêcher tout cela d'arriver, pour protéger ma famille... Mon sang ne fit qu'un tour quand Emma se braqua et renvoya nos "promesses" en pleine figure. Ce n'était pas facile à encaisser, d'autant plus qu'elle n'avait pas tord dans le fond. Mais que pouvions-nous faire d'autre ? Nous n'avions plus qu'à espérer qu'un jour, elle comprendrait.

Nous tentons donc ensuite de nous concentrer sur l'immédiat, plus précisemment sur la Méchante Reine, qu'il fallait retrouver au plus vite avant qu'une autre catastrophe ne se produise. Mais avant cela, on ne put s'empêcher d'interroger notre fille sur ce qu'elle pouvait bien faire chez elle à ce moment là ? Mais ce qui était encore plus étrange, c'était la réaction de notre fille. Fronçant légèrement les sourcils, je sentais qu'il y avait quelque chose de louche... Regardant Snow un instant, il semblerait qu'elle ressente la même chose. Même si cela faisait des années que nous nous étions pas vu et que nous l'avons jamais vu grandir, cela ne nous empêchait apparemment pas de la connaître par coeur pour autant. Elle nous répondit donc que c'était principalement pour Henry qu'elle était là-haut. Ce qui était peut-être vrai, mais j'étais prêt à parier que ce n'était pas la seule raison... Pour autant je n'insiste pas, préférant pour le moment me concentrer sur le plus urgent et remettre cela à plus tard.

« Il n'en est pas question Emma. Nous allons y aller, ensemble. »

Regardant ma fille avec insistance, je sers encore un peu plus la pression de ma main qui tenait toujours celle de ma chère et tendre. Hélas... notre fille allait devoir se rendre à l'évidence que son côté têtu et déterminé ne venait pas de n'importe où. Nous venons tout juste de nous retrouver, il était hors de question qu'elle agisse seule. Il était justement temps de mettre notre "promesse" à exécution et d'agir.

« Tu en as suffisamment fait pour nous tous, il est temps pour nous aussi d'agir. De plus, nous avons également des comptes à régler avec Regina... »

Echangeant une nouvelle fois un regard avec Blanche, il est vrai qu'il était de notre devoir de terminer ce que nous avions commencé autrefois. Il n'était pas uniquement question de Storybrooke, mais de notre Royaume également.



Charming ♔
When spring, one day, will revive love, birds shall sing, the bells shall blow, the union of our hearts, one day, I will come. One day we'll like, in his castle, happy, going taste the happiness that awaits us_
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 442
POINTS RPS : 62
REPUTATION : 0



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Mary Margaret Blanchard »
Mais en réalité, je suis
Blanche-Neige
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   Dim 30 Mar - 9:50


Charming's Family ❧ How to save a life


Ce moment d'émotion avait vite tourné. Certes, j'étais heureuse de retrouver ma fille mais apparemment, elle n'arrivait pas encore à s'y faire et je pouvais la comprendre, pendant vingt huit ans elle n'avait pas eu de famille et du jour au lendemain, elle retrouvait ses parents comme étant Blanche Neige et le Prince Charmant, je dois avouer qu'à sa place, moi aussi j'aurais eu du mal à le croire. Je serrais la main de Charmant aussi fort que je le pouvais car j'avais peur que tout ceci ne soit qu'un rêve et que je me réveille dans mon lit demain matin sans qu'il ne ce soit jamais rien passé.

Je fixais ma fille tandis qu'elle nous annonçait qu'elle ne voulait pas qu'on lui fasse de promesses, que beaucoup de personnes lui en avait fait et ne les avait jamais tenues. Sa réaction me surpris quelque peu mais je pu la comprendre. Mais en même temps, nous avions été obligés de l'abandonner pour qu'elle nous sauve un jour. Nous n'avions plus qu'à espérer. Espérer qu'un jour elle comprendrait qu'il n'y avait pas d'autre solution.

Puis vient la question Regina, ou plutôt La Méchante Reine désormais. Il fallait à tout prix la retrouver où les habitants risquaient de prendre gros si jamais elle avait retrouvée ses pouvoirs. Sachant qu'Emma était chez elle quelques instants plus tôt, son père et moi ne pouvions nous empêcher de lui demander pourquoi. Sa réponse m'étonna quelque peu, portant un regard envers David, je comprenais qu'il ressentait la même chose et que notre fille avait un secret, pendant vingt huit ans nous ne l'avions pas connue mais nous l'a connaissions, nous la connaissions par coeur notre petite fille.

Henry... Alors c'était pour Henry qu'elle était là bas ? Bon, c'était surement la vérité mais il y avait autre chose, je le ressentais. Je tourna les yeux vers David et lui fit comprendre qu'on devrais en savoir plus plus tard et écouta David annoncé qu'elle était surement à son caveau et j'annonça à mon tour que son caveau était l'endroit où sa magie était la plus puissante et qu'il fallait aller la retrouver au plus vite.

David: (...)
Tu n'y vas pas seule Emma, il en est hors de question ! Je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que ce soit.

Je regardais notre fille. Là tout de suite, son côté têtu me fit sourire, il ne venait pas de n'importe où, hélas pour elle... En même temps, avoir pour parents Blanche Neige et le Prince Charmant, ça laissait pas sans sesquelles. Vingt huit ans, pendant vingt huit, on avait attendu le moment où on pourrait serrer Emma dans nos bras et elle voulait se débrouiller seule. Il en était hors de question, on était là désormais et on comptait bien avoir notre place dans sa vie, et en l'aidant en premier lieu.

David: (...)

Serrant la main de mon mari et croisant son regard, j'approuva sa réponse et porta mon regard sur Emma avant de dire à mon tour:

Nous avons nos comptes à régler avec Regina Emma, et une fois qu'on l'aura retrouvé rien ne nous empêchera. Car elle ne nous as pas fait de mal qu'à nous, mais à tout notre royaume. Et c'est à cause d'elle que tu as vécu sans famille pendant vingt huit ans, c'est à cause d'elle que l'on ne t'as pas vu grandir alors, désormais, je veux profiter de ses instants avec toi et je veux t'aider comme une mère le ferais.

Je l'a regarda et porta à nouveau mon regard sur mon Prince. J'espérais qu'Emma comprenne et qu'elle accepte notre aide.


©flawless



You found us Emma and you will find us. You will always find us.
"Believing in even the possibility of a happy ending is a very powerful thing."
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   Mar 1 Avr - 8:38



HOW TO SAVE A LIFE
David Nolan ✤ Mary-Margaret Blanchard ✤ Emma Swan


And pray to God he hears you



Éprise d'une certaine nervosité que, je le devinais, mes parents ne devaient pas comprendre, je massais ma nuque endoloris. Comment allais-je pouvoir leur expliquer qu'il me fallait y aller seule ? Un instant, je songeais à leur avouer la vérité. Peut-être valait-il mieux qu'ils l'apprennent de ma bouche, plutôt que de celle de Regina ? Je plongeais alors mon regard dans celui de David. Ses prunelles bleues, d'une tendresse sans nom, me firent déglutir davantage. Non, je ne pouvais décemment pas leur dire cela. J'imaginais déjà leur visage se décomposer, et les reproches poindre. Dans un sens, comment aurais-je pu, à l'époque, songer une seule fois que les dires de mon fils étaient réels ? Je grommelais, tout en faisant désormais les cents pas devant eux. Il fallait... je devais trouver une solution. Tout de suite. J'entrouvris les lèvres, prête à dire quelque chose, même n'importe quoi, mais les mots avortèrent aussitôt. Seul un « merde » m'échappa, tandis que je m'approchais un peu plus de Mary-Margaret.
- Non, je... vous ne devez pas...
Décidément, voilà que je perdais mes moyens. L'image d'une adolescente face à ses parents me vint à l'esprit et je ne pus m'empêcher de rire nerveusement une fois de plus. Malgré mes vingt-huit, je me sentais aussi coupable qu'une enfant fautive.
- Écoutez, vous avez beau être mes... parents, je ne vous connais pas. Enfin, pas en tant que tel. Vous ne savez rien de ma vie, de ce que j'ai vécu, de ce que je suis. Vous auriez sans doute été de bons parents, mais j'ai toujours fais mes choix, seule. Qu'ils soient bons ou mauvais et...
Je marquais une courte pause, le temps de reprendre mon souffle. Une nouvelle vague de colère tendait douloureusement mes muscles. Perdue entre cette révolte intérieure, et ma crainte d'être jugée, additionnées à toutes cette histoire qui me semblait toujours autant insensée, je finis par déclarer d'une voix légèrement éraillée :
- J'ai couché avec Regina.

Un long silence embarrassant s'installa. Les traits visiblement crispés par cet aveu soudain, je les contemplais sans rien oser ajouter. Seigneur... Qu'est-ce que je ne venais pas de dire là. Le temps sembla s'allonger avec jubilation. Au loin, les échos enjoués des habitants résonnaient, me rappelant que ceux de mes parents ne le seraient plus autant désormais. Nous venions seulement de nous retrouver et, je sentais déjà un nouveau fossé se creuser entre nous.
- Je... je suis désolée de... vous annoncer ça de cette manière mais... enfin... je préfère que vous l'appreniez de moi, que d'elle...
Je baissais la tête, le cœur étrangement serré dans ma poitrine. Leur avis m'importerait-il finalement ? Les larmes que je sentais poindre au coin de mes yeux ne firent que confirmer cela. Mais qu'aurais-je pu faire d'autre ? Inconsciemment, j'imaginais tenir mon côté têtue et bornée de leurs gènes. Ainsi, je me doutais que sans aucune explication valable, ils seraient venus coûte que coûte. Ils semblaient tellement désireux de rattraper le temps perdu, et de ne plus me laisser agir seule désormais, que je n'aurai rien pu faire pour les en dissuader. J'inspirais profondément, papillonnant quelques instants des yeux, puis ajoutait, hésitante :
- Vous... vous m'en voulez ?
Exactement Emma ; aussi godiche qu'une fillette face à l'autorité de ses parents.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 48
POINTS RPS : 28
REPUTATION : 0


avatar
« David Nolan »
Mais en réalité, je suis
le prince Charmant
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   Jeu 10 Avr - 8:37


How to save a life

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Charming's Family

Blanche et moi avons attendu ce moment depuis tellement longtemps, que je n'ai aucune envie que cet instant cesse soit gâché pour autre chose. Malheureusement, c'est ce qui n'allait pas tarder à arriver, sans le savoir. Tout est enfin rentré dans l'ordre, à peu de choses près. J'avais retrouvé les deux femmes de ma vie, en parfaite santé et c'est ce qui comptait le plus. Même si tout n'est pas encore terminé, ne pouvions qu'être plus fort à présent. Hélas, il nous fallait maintenant affronter les nombreuses années d'absence aux côtés de notre fille et son sentiment d'abandon. Sentiment qui risque peut-être de ne plus jamais la quitter, malgré nos efforts. Même si mon regard et mon visage expriment plus de la joie qu'autre chose, une certaine crainte et inquiétude bouillit au fond de moi. Caressant toujours la main de ma chère et tendre, je suis attentif au moindre de ses dires et la soutiens.

Tout comme moi, elle insista pour que nous allions nous occuper de Regina. Que notre fille le veuille ou non, il était de notre devoir de le faire. Pour notre royaume, pour nous. Mais il semblerait qu'Emma soit... angoissé, face à cette idée. Pourquoi donc une telle réaction ? Sans un mot, je la regarde fixement comme pour lire en elle. Cette fois c'est sûr, elle nous cache bien quelque chose. J'y mettrai ma main à couper... Toujours très attentif à la moindre de ses réactions, nous n'avons guère d'autres choix que d'encaisser encore un peu de rancoeur, avant qu'elle crache enfin le morceau. Aussitôt dit, notre réaction ne se fit pas attendre. Mon visage pâlit et se ferma en une fraction de seconde. J'avais envie de croire à une plaisanterie... Hélas, ce n'en était pas une. Me voilà ainsi dans l'incapacité d'avaler ses paroles et par la même occasion de réagir. Comment cela pouvait-il être possible ? Notre fille et... la responsable de toutes ces années de souffrance, de ce chaos, de notre... séparation ?

J'entrouvre légèrement la bouche, mais aucun mot n'arrive à en sortir. J'en arrive même à lâcher la main de Blanche, afin de pouvoir me masser le front et les yeux. Cette révélation est tout simplement... insensé. Mais que pouvais-je donc dire au final ? Même s'il m'est impossible de ne pas ressentir une certaine colère, je n'ai hélas pas d'autres choix que d'avaler ce qu'il s'est passé. Malgré le fait que je ne comprenne pas. Est-elle passé à l'acte avec elle en sachant pertinemment ce qu'elle a fait ou sans savoir ? Aimait-elle Regina ? Peut-être valait-il mieux que je n'ai pas la réponse à cette question... Un trop plein d'émotion s'empara de moi. Et pourtant, je décide de faire tout mon possible pour garder la tête froide. Pour elle, pour notre fille. Même s'il n'est pas difficile de percevoir toute cette contrariété bouillonnant au fond de moi. Emotion que je n'allais certainement pas réussir à contenir très longtemps. J'inspire profondément avant de retrouver l'usage de la parole...

« Cela ne l'empêchera pas pour autant d'échapper à son jugement... Pour l'heure, elle a toujours une dette à payer... »

Sans même trop m'en rendre compte, ma mâchoire se crispa, les poings serrés jusqu'à en couper la circulation dans mes doigts. Comment cette sorcière a-t-elle oser toucher à ma fille, la chair de ma chair... Qu'elle a si souvent désiré souiller et insulté. Je n'avais qu'une envie, prendre mon épée et me défouler sur Regina. Quoi que, mes poings pourraient amplement suffir. Mon sang chaud et côté impulsif prit le dessus sur le reste, comme il fallait s'y attendre. Sans prévenir, je recule de quelques pas avant de prendre la direction de l'endroit où je pense trouver cette maudite Reine...



Charming ♔
When spring, one day, will revive love, birds shall sing, the bells shall blow, the union of our hearts, one day, I will come. One day we'll like, in his castle, happy, going taste the happiness that awaits us_
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 442
POINTS RPS : 62
REPUTATION : 0



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Mary Margaret Blanchard »
Mais en réalité, je suis
Blanche-Neige
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   Sam 19 Avr - 11:39


Charming's Family ❧ How to save a life


28 ans. Vingt huit longues années que j'attendais ce moment de pur bonheur, le moment où j'aurais enfin la chance de serrer ma fille dans mes bras, bien que je l'avais fait vingt huit plus tôt. Continuant de serrer la main de l'élu de mon coeur, je garde mon regard posé sur ma fille. Tout commençais à retrouver son ordre naturel, enfin presque. Je dirais plutôt que tout commençait petit à petit à revenir à la normale. Tout le monde se retrouvait et commençait à se souvenir et en même pas une heure, j'avais retrouvé ma fille et l'amour de ma vie. Mais une chose ne pourra jamais être changé, l'abandon. Ce même sentiment que j'ai ressenti lorsque ma mère est morte, ce sentiment d'être seule. Jamais il ne l'a quitterais bien que son regard et son sourire dise le contraire, je l'a connais et je sais qu'elle aura du mal à nous pardonner cette trop longue absence.

Emma nous annonçant qu'elle devait se rendre seule au caveau de Regina, je lui annonça qu'il en était hors de questions. Je n'avais aucunement envie qu'il lui arrive quoi que ce soit. Si les pouvoirs de Regina sont de retour, ma petite princesse est en grand danger et je n'en ai pas envie. D'ailleurs, sentant la pression de la main de David sur la mienne, je me doute qu'il ressens la même chose que moi et qu'il est tout à fait d'accord. Je lui annonce également que l'on a des choses à régler avec Regina et qu'on va le faire, quoi qu'il se passe mais apparemment, la jolie blonde n'est pas de notre avis. Elle est d'ailleurs plutôt inquiète pour Regina. Certaine qu'elle nous cache quelque chose, je lève les yeux vers mon mari et comprends qu'il est incertain lui aussi.

Rammenant mon regard sur Emma, cette dernière fini finalement par cracher le morceau, me faisant reculer de quelques pas. Surprise ? Oui je pouvais l'être. Comment elle avait oser ! Comment ma sorcière de belle-mère avait oser poser la main sur ma fille, la chair de ma chair, le sang de mon sang. Un sentiment de honte et de dégout bouillonait en moi mais je ne le fis pas voir bien que les multiples pressions sur la main de David pouvait lui faire comprendre que j'étais aussi choquée que lui. Ce dernier retira sa main de la mienne pour se masser le front et essayait de comprendre ce qu'il se passe.

Ce fut à mon tour d'essayait de comprendre. Je ne savais plus rien. Ma petite fille, ma petite Emma avec ma belle-mère ? Celle qui nous avait séparés, celle qui était à l'origine de sa triste enfance... Je n'arivais tout bonnement pas à y croire, comment avait elle pu ? J'entrouvis la bouche pour dire quelque chose mais rien ne sortit. Je ne quittais pas ma fille du regard, la regardant de haut en bas. Puis, je repensa à Regina et au fait qu'elle se cachait je ne sais où pour préparer encore un mauvais cou. Finalement, l'usage de la parole me revint et je me mis donc à relever les yeux vers ma fille:

"Tu es une adulte ma chérie, tu fais ce que tu veux bien que cela ne m'enchante pas vraiment mais Regina à encore une dette à payer et elle sera jugée pour ce qu'elle a fait, quoi qu'il se passe."

Aussi, je me retourna vers David et apperçu qu'il commençait à partir, je le rattrapa par le bras et lui fis signe d'attendre. Je me retourna ensuite vers Emma et lui fit un regard rassurant, un regard maternel et protecteur:

"On vient avec toi, tous les deux, que tu le veuilles ou non Emma."


©flawless



You found us Emma and you will find us. You will always find us.
"Believing in even the possibility of a happy ending is a very powerful thing."
Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »
Mais en réalité, je suis
MessageSujet: Re: how to save a life • Charming's Family   

Revenir en haut Aller en bas
 

how to save a life • Charming's Family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Résolu] save oe - sauvegarde automatique ou manuel ?
» problème life time map updater
» Life is a game. You can be a player or a toy.
» Life is Beautiful
» Galaxy-Life-Team.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il était une fois :: A Storybrooke :: Rue Commerçante-